Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Plan de gestion de la forêt urbaine d’Ottawa

Plan de gestion de la forêt urbaine

Des racines pour l’avenir est un plan stratégique de gestion de la forêt urbaine (PGFU) [ PDF 212 KB ] sur 20 ans pour la Ville d’Ottawa. Il a été approuvé par le Conseil municipal d’Ottawa en juin 2017 et présente 26 recommandations visant à faire croître la forêt urbaine d’Ottawa et à la rendre plus saine, plus diversifiée et plus résistante. Le PGFU et ses recommandations sont fondés sur les commentaires du personnel de la Ville, d’autres intervenants et de membres du public, sur des évaluations de l’état actuel du cadre de gestion et de planification de la forêt urbaine d’Ottawa, et sur les pratiques exemplaires reconnues en la matière.

Le PGFU servira de cadre stratégique et technique en vue de rendre la forêt urbaine d’Ottawa durable dans les décennies à venir.

Qu’est-ce qu’une forêt urbaine?

La forêt urbaine d’Ottawa correspond à l’ensemble des arbres et à leur habitat à l’intérieur des limites du secteur urbain de la ville. Elle comprend les arbres sur les terrains publics et privés : dans les rues de la ville; dans les parcs, les espaces libres et les espaces naturels; et dans les cours et les espaces paysagés des résidences, des bureaux, des établissements et des entreprises. La forêt urbaine constitue une ressource commune qui fournit une grande diversité d’avantages et de services à l’ensemble de la collectivité.

La forêt urbaine d’Ottawa [ PDF 124 KB ]

Bienfaits de la forêt urbaine

Les avantages et les services fournis par la forêt urbaine améliorent de façon importante la qualité de vie des gens qui habitent, travaillent et se divertissent à Ottawa. De plus en plus d’études scientifiques et techniques démontrent que les arbres et les espaces verts dans les secteurs urbains ont des bienfaits directs et indirects sur la santé humaine, et peuvent contribuer à améliorer les facteurs de santé économique et sociale et de bien-être.

1.	Voici une illustration, où sont dessinés un arbre, de l’herbe et la tête d’une personne au visage marqué d’une expression de contentement, laissant deviner des pensées positives.
Améliorer votre santé mentale. Passer du temps dans les espaces naturels urbains et les endroits où il y a des arbres aide à réduire le stress, la colère, la fatigue, la tristesse et l’anxiété, en plus de favoriser l’augmentation du niveau d’énergie.

Améliorer votre santé mentale [ PDF 169 KB ]

2.	Voici une illustration où l’on reconnaît un parc, un arbre, un module à deux balançoires, sur lesquelles se trouvent deux jeunes enfants, et une piste cyclable où roule une femme, avec un vélo équipé d’une remorque pour enfants.
Être physiquement actifs. Les quartiers comprenant des arbres et des espaces naturels favorisent l’activité physique, ce qui est bénéfique pour la santé et le bien-être.

Être physiquement actifs [ PDF 148 KB ]

3.	Voici une illustration où est dessinée une série de dix climatiseurs de fenêtre bleu pâle, répartis en trois rangées et desquels s’échappent des volutes évoquant un courant d’air froid.
Il fait CHAUD? Rafraîchissez-vous! L’évaporation produite par un seul arbre a le même effet rafraîchissant que 10 climatiseurs individuels fonctionnant 20 heures par jour.

Il fait CHAUD? Rafraîchissez-vous! [ PDF 147 KB ]

4.	Voici une illustration : À côté du carré se trouve une flèche pointant vers le bas, à côté de laquelle on voit un poids marqué de l’inscription « 90 TONNES », qui surmonte l’inscription « de pollution atmosphérique PAR ANNÉE »
Respirer de l’air pur. Les arbres produisent de l’oxygène en décomposant le dioxyde de carbone. Une zone de 10 x 10 km dont le couvert forestier équivaut à 25 % de sa superficie peut éliminer 90 tonnes de pollution atmosphérique par année.

Respirer de l’air pur [ PDF 178 KB ]

5.	Voici une illustration, où l’on voit un chaud soleil qui darde ses rayons sur une famille se promenant entre les arbres dans un parc gazonné.
Protégez-vous! L’ombrage des arbres fournit une protection naturelle contre les rayons UV.

Protégez-vous! [ PDF 182 KB ]

Vision et objectifs pour la forêt urbaine d’Ottawa

La forêt urbaine d’Ottawa est saine, diversifiée, résiliente et en croissance constante. Elle ajoute à la vivacité, au confort et au caractère unique des quartiers et favorise équitablement la santé et le bien-être des résidents et visiteurs d’Ottawa.

La vision énoncée dans le plan Des racines pour l’avenir se concrétisera en partie par la réalisation de sept objectifs stratégiques.

6.	Voici une image présentant une série de 7 dessins d’une jeune plante poussant dans une lisière de gazon. Les dessins illustrent la croissance de cette plante : à chaque étape, on peut voir une nouvelle feuille.
Durabilité. Protection et établissement. Enrichir la connaissance. Engagement communautaire. Résilience, diversité, fonctionnalité. Réduire les risques. Gestion proactive et ressources. « Des racines pour l’avenir »

Objectifs de la gestion de la forêt urbaine de la Ville d’Ottawa [ PDF 143 KB ]
Des racines pour l’avenir - Vision [ PDF 115 KB ]
Des racines pour l’avenir [ PDF 115 KB ]

Cadre et recommandations

Le PGFU de 20 ans est divisé en cinq périodes de gestion de quatre ans. Les 26 recommandations du plan sont associées à l’une des deux premières périodes. Pour voir le détail et le calendrier de chaque recommandation, veuillez consulter la version intégrale du PGFU.

Période de gestion no 1 du PGFU – Projets en cours

Examen des règlements municipaux relatifs aux arbres – L’objectif de ce projet est de réviser et de mettre à jour le Règlement municipal sur la conservation des arbres urbains et le Règlement sur la protection des arbres et des espaces naturels municipaux. Le personnel évaluera également la nécessité de mettre en place un règlement, un programme ou un registre pour les arbres patrimoniaux. Ce projet comprendra aussi la conception de lignes directrices de compensation pour les arbres, qui s’appliqueront à l’échelle de la ville, ainsi que la définition et l’officialisation de mesures incitatives pour favoriser la conservation et la plantation des arbres. Pour de plus amples renseignements, consultez le site du projet d’examen des règlements municipaux relatifs aux arbres (recommandations no 8, 14 et 24 du PGFU).

Stratégie d’entretien des boisés – Les membres du personnel ont achevé l’élaboration d’une Stratégie d’entretien des zones boisées qui vise à améliorer la santé, la résilience et la sûreté des forêts municipales. Cette stratégie identifie les zones boisées qui ont besoin de soins particuliers (surtout à la suite de l’abattage de frênes) et veille à la régénération de la végétation indigène plutôt que des espèces envahissantes. Il s’agit d’un document opérationnel fonctionnel utilisé par le personnel des Services forestiers de la Ville pour prévoir et mettre en œuvre les cycles d’entretien partout à Ottawa (recommandation no 12 du PGFU).

Étude sur le couvert forestier urbain – La première phase de l’étude consistait en une évaluation des données de référence sur le couvert forestier. L’évaluation du couvert forestier de la région de la capitale canadienne est un projet mené conjointement par la Commission de la capitale nationale, la Ville de Gatineau et la Ville d’Ottawa. Le couvert forestier a été cartographié en vue d’établir une base de référence à des fins de comparaison futures et de fournir les données nécessaires au travail de suivi (établissement de nouveaux objectifs pour le couvert forestier urbain, délimitation de l’espace urbain boisable et élaboration d’un outil d’établissement des priorités relatives à la plantation des arbres). La carte obtenue sera mise en ligne sur geoOttawa sous forme interactive, et les données pourront être consultées sur Données ouvertes Ottawa (Recommandation 4 du Plan de gestion de la forêt urbaine).

Boisés d’importance – En décembre 2016, le Conseil municipal a approuvé de nouvelles politiques relatives aux boisés d’importance (qui font actuellement l’objet d’un appel). Par la même occasion, le Conseil a demandé au personnel de collaborer avec des intervenants de l’industrie et des communautés pour a) mettre à jour les lignes directrices de la Ville concernant les études d’impact sur l’environnement, afin que les éléments du système du patrimoine naturel urbain soient envisagés dans le contexte de l’ensemble des politiques de la Déclaration de principes provinciale (DPP) et du Plan officiel, et b) revoir les politiques du Plan officiel afin qu’elles protègent les éléments du système du patrimoine naturel dans les secteurs d’expansion urbaine à l’étude et dans les quartiers en développement. Ces mesures visent à établir un meilleur équilibre dans les politiques entre la protection des éléments de patrimoine naturel urbain et les exigences des politiques de la DPP et du Plan officiel concernant l’utilisation efficace du sol. Ce projet devrait prendre fin en 2019 (recommandation no 7 du PGFU).

Amélioration de la mise en œuvre des politiques grâce à la sensibilisation et à l’engagement à l’interne – L’objectif de ce projet est de sensibiliser davantage le personnel de la Ville, et les autres intervenants qui prennent des décisions ayant une incidence sur la forêt urbaine actuelle et future, aux politiques en vigueur, aux mécanismes permettant de les mettre en œuvre et aux façons dont ces politiques facilitent le déploiement d’autres stratégies et plans sur l’ensemble du territoire de la Ville. L’équipe responsable de la forêt urbaine améliorera la mise en œuvre des politiques de façon continue, en rencontrant régulièrement les équipes et les employés de la Ville dont le travail peut profiter ou nuire aux arbres (recommandation no 6 du PGFU).

Prise en charge des arbres dans les nouveaux aménagements – Ce projet vise à améliorer la façon dont les arbres plantés dans les nouveaux développements sont pris en charge par la Ville. L’objectif est d’accroître le taux d’implantation des arbres et de diminuer leur taux de mortalité. Qui plus est, ce projet permettra de maintenir en santé et en bon état les arbres de rue et ceux dans les parcs de la Ville dans le secteur urbain. La dangerosité des arbres s’en trouvera ainsi réduite. Ce projet prendra fin au début de l’année 2019 (recommandation no 11 du PGFU).

Personne-ressource

Martha Copestake
Direction générale de la planification, de l’infrastructure et du développement économique 
613-580-2424, poste 17922
Courriel : martha.copestake@ottawa.ca