Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Art public

Appels aux artistes : commandes

Les commandes d’œuvres d’art accompagnent les grands projets d’immobilisations comme la Ligne de la Confédération. Un pourcentage du budget total de ces projets est réservé à la commande d’une œuvre d’art destinée à un lieu public prédéterminé. La réalisation de l’œuvre est assurée par un artiste choisi d’après la recommandation d’un comité d’évaluation par les pairs. Une fois terminées, les œuvres d’art public commandées sont intégrées à la Collection d’art de la Ville d’Ottawa

Découvrez votre collection d'art! L’art public arrive près de chez vous! 

Pour recevoir des courriels sur les nouveaux commandes d’œuvres d’art, envoyez un courriel à programmedartpublic@ottawa.ca et indiquez « abonnement – commandes » dans la ligne de mention objet. Les appels aux artistes et les annonces sont envoyés par courriel aux personnes inscrites.

Annonces

Prochaine phase de consultation pour l'installation partagée BPO-BAC maintenant en ligne

Publié le 8 août, 2019

inspire555 image

La troisième phase de la série Inspirez555, qui vise à consulter le grand public et à recueillir des commentaires sur la nouvelle installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa (BPO) et de Bibliothèque et Archives Canada (BAC), est maintenant en ligne à Inspirez555.ca.

Dans un court questionnaire portant sur l'Art public et le paysage, les Canadiens d'un océan à l'autre sont invités à exprimer leurs réflexions sur l'art public qu'ils aimeraient voir dans la nouvelle installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa (BPO) et de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) et la façon dont ils aimeraient que les espaces extérieurs soient utilisés. On leur posera également des questions sur les caractéristiques durables de la nouvelle installation.

On peut trouver le questionnaire en ligne, disponible jusqu'au 27 août 2019.

Ce questionnaire viendra compléter les données qui seront recueillies lors de deux ateliers en personne qui auront lieu à Ottawa les 21 et 22 août, où on s'attend à ce que des centaines de participants partagent leur avis pour inspirer les artistes et les concepteurs choisis pour donner vie aux conceptions d’art public et de paysage de l’installation partagée.

Pour en savoir davantage sur cette installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada et sur la série Inspirez555, veuillez consulter le site Inspirez555.ca.

Inspirez l’art public et le paysage pour la nouvelle installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et Bibliothèque et Archives Canada  

Publié le 31 juillet, 2019 

Photo aérienne du site de la nouvelle installation partagée de la BPO et de BAC.

L’inscription est maintenant ouverte pour les ateliers de conception sur L’art public et le paysage, en mettant l’accent sur la durabilité pour la nouvelle installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa (BPO) et Bibliothèque et Archives Canada (LAC), qui doit ouvrir ses portes au cœur de la capitale nationale en 2024.

Faites entendre vos idées sur ce grand projet! Inscrivez-vous à l’un des deux ateliers de conception :

Date : Le mercredi 21 août 2019
Horaire : De 18 h à 20 h 30
Lieu : Bibliothèque et Archives Canada, salle Pellan, 395, rue Wellington

Date : Le jeudi 22 août 2019
Horaire : De 18 h à 20 h 30
Lieu : Bibliothèque et Archives Canada, salle Pellan, 395, rue Wellington

Pendant cet atelier, vous rencontrerez les artistes et les concepteurs choisis pour donner vie aux conceptions d’art public et de paysage de l’installation partagée.

Vous aurez la chance de :

  • Voir les concepts initiaux visant à intégrer l’art à l’installation partagée;
  • Participer aux activités pratiques pour fournir de l’inspiration aux artistes;
  • Donner de l’inspiration pour créer une expérience extérieure unique sur ce site d’une beauté à couper le souffle;
  • Donner votre avis sur les caractéristiques de conception durable pour ce projet;
  • Écouter les architectes partager comment les avis de la seconde phase de consultation ont orienté l’élaboration de la conception.

À propos de la nouvelle installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada

L’installation partagée, qui devrait ouvrir ses portes en 2024, est appelée à devenir une destination phare en misant sur les valeurs communes des institutions partenaires. L’installation offrira une riche expérience à la clientèle grâce aux services publics de bibliothèque centrale de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada, ainsi qu’à des expositions et à des événements, qui mettront en lumière le patrimoine du Canada. Les programmes et les services partagés feront de cet établissement une destination absolument exceptionnelle au Canada. Il s’agira d’une installation moderne et emblématique, qui saura répondre à l’évolution fulgurante de la technologie, aux attentes de plus en plus grandes de la clientèle et aux changements démographiques.

Image : Photo aérienne du site de la nouvelle installation partagée de la BPO et de BAC.

Équipe choisie en vue d’assumer le rôle d’« artiste de l’équipe de conception » pour le projet d’installation partagée de BPO-BAC 

Publié le 24 juillet 2019 

deux images ensemble, un exemple des pièces d'art de l'artiste

L’équipe d’artistes britannique du Jason Bruges Studio a été choisie en vue de prendre en charge la commande d’art public et, ainsi, d’assumer le rôle d’« artiste de l’équipe de conception » pour la nouvelle installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa (BPO) et de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) [installation partagée BPO-BAC].

Comptant plus de 17 années d’expérience, Jason Bruges est un artiste de renommée internationale qui crée des installations artistiques interactives saisissantes dans lesquelles se marient l’art, l’architecture et la technologie. Conteur hors pair, Jason Bruges est enthousiaste à l’idée de créer, dans la capitale nationale, une œuvre emblématique qui s’inspirera des récits locaux, tout en faisant du lieu un centre national d’excellence en matière de création.

Des établissements de grande envergure ont fait appel à ses services, tels que le Victoria and Albert Museum, le Musée d’histoire naturelle de Londres, ainsi que les musées Tate Modern et Tate Britain. L’Équipe du Studio a également conçu des installations dans le monde entier, notamment au Canada, aux États-Unis, en France, en Allemagne et en Chine.

En tant qu’« artiste de l’équipe de conception », Jason Bruges travaillera en collaboration avec l’équipe d’architectes de Diamond Schmitt Architects et de KWC Architects en vue de l’intégration harmonieuse d’art public et d’améliorations de nature artistique aux étapes de conception et de construction du projet.

L’équipe du Studio collaborera également avec celle du Programme d’art et de création d’espaces autochtones, un projet artistique distinct lié à l’installation.

Le public aura l’occasion de rencontrer les artistes du Jason Bruges Studio, qui présenteront leurs idées initiales pour la nouvelle installation partagée. Il aura l’occasion de formuler des commentaires lors d’une consultation publique Inspirez555 qui aura lieu en août!

Pour chaque projet important de la Ville d’Ottawa, on commande dans le cadre du Programme d’art public des œuvres d’artistes qui seront exposées dans des endroits publics. On affecte 1 % des fonds alloués à chaque projet d’aménagement municipal à l’art public afin d’embellir les espaces communautaires et de rendre l’art accessible à tous.

Pour en savoir plus sur les nouvelles œuvres d’art public, visitez ottawa.ca/artpublic ou écrivez à programmedartpublic@ottawa.ca.

Images : Jason Bruges Studio, Œuvres antérieures (détails). Toutes les images gracieuseté de l’artiste.
De gauche à droite : Dichroic Blossom (2014) Bejing, China, Pentagonal Portal (2018) London, UK.

Ces liens vous redirigera vers un site Web externe, dont le contenu est accessible en anglais seulement, où vous pourrez prendre connaissance de travaux réalisés antérieurement par les artistes du Studio.

Portes ouvertes - Projet d’installation Sud du SPO

Publié le 21 juin 2019

Dessign d'emplacement de l’installation Sud sur la promenade Prince of Wales, à Ottawa

Emplacement de l’installation Sud sur la promenade Prince of Wales, à Ottawa

Service de police d’Ottawa – Installation Sud, phase A

Portes ouvertes
Date :
Le mardi 25 juin 2019
Heure : 18 h 30 (présentations à 19 h)
Lieu : Office de protection de la nature de la vallée Rideau
3889, promenade Rideau Valley, Nepean

Nous vous invitons toutes et tous à participer à ces portes ouvertes.

La Ville d’Ottawa étudie une demande d’approbation d’un plan d’implantation qui permettrait la construction d’un bâtiment municipal de trois étages de 7 641 m2 en vue d’abriter une installation de police.

L'emplacement visé est situé du côté est de la promenade Prince of Wales, au nord et à l'ouest du chemin Lodge. La nouvelle construction occuperait la partie non aménagée de l'emplacement, au sud de l'actuel foyer Carleton Lodge, un établissement de soins de longue durée appartenant à la Ville.

L’installation Sud du SPO abritera diverses unités d’opérations policières et fonctions administratives, créant ainsi un milieu de travail axé sur la collaboration pour le personnel du SPO. Le projet, dont la construction devrait commencer au printemps 2020, devrait être achevé en 2022.

RAPPEL! Appel aux artistes : Demande de qualification
Date de clôture : Le mercredi 26 juin 2019, à 12 h (heure de l’Est)
L’appel aux artistes : ottawa.ca/programmedartpublic

La Ville d’Ottawa commande des oeuvres à des artistes pour les exposer dans des lieux publics. Un pourcentage du financement destiné aux projets de développement municipal est réservé à l’art public afin d’embellir les espaces et de rendre l’art accessible à tous.

Pour plus de renseignements, veuillez envoyer un courriel à l’adresse suivante : programmmedartpublic@ottawa.ca.

Nouvelle œuvre d’art public pour la succursale Rosemount de la Bibliothèque publique d’Ottawa

Publié le 13 juin 2019

 nichoirs et pièces de puzzle peints à la main

Images :
Daniel Martelock, Œuvres antérieures (détails). Toutes les images gracieuseté de l’artiste.
Images (de gauche à droite) : Flock Together (2014), Paintitup (2017).

En avril 2019, une demande de manifestation d’intérêt a été envoyée aux artistes de Kitchissippi pour une résidence artistique en vue de la création d’une nouvelle œuvre d’art public, dans le cadre du projet de revitalisation de la succursale Rosemount. À l’issue d’une évaluation par les pairs en une étape, le Comité de sélection des œuvres d’art a confié le projet à Daniel Martelock, un artiste de Hintonburg.

Daniel est bien connu dans le quartier et a toujours adoré travailler avec sa communauté dynamique. Il offrira la chance aux résidents de Hintonburg de contribuer au processus créatif en organisant des ateliers et des séances libres pour échanger des idées artistiques. Daniel tient à ce que l’œuvre d’art représente le quartier et qu’enfants comme adultes se sentent interpellés par celle-ci à chaque passage à la bibliothèque. Le projet commencera à prendre forme à la fin de l’année, et le concept final sera déterminé en concertation avec l’équipe du projet de revitalisation et les principaux intervenants communautaires. L’œuvre sera installée au printemps 2020, juste à temps pour la réouverture de la succursale Rosemount.

Ne manquez pas les activités communautaires de Daniel à Hintonburg cet été!

Carrefour communautaire fortement apprécié des résidents et très fréquenté, la succursale Rosemount est la succursale de la Bibliothèque publique d’Ottawa (BPO) qui affiche le taux d’emprunt le plus élevé par pied carré. Sa revitalisation demandera d’importants travaux de rénovation pour la rajeunir, résoudre les problèmes liés à l’état de l’immeuble et à son accessibilité, la rendre plus efficace et augmenter légèrement la superficie de l’espace public. Elle est la plus vieille succursale de la BPO toujours en activité dans son bâtiment original et la dernière bibliothèque Carnegie à Ottawa.

Comme plusieurs autres, ce projet d’art public est commandé par le Programme d’art public. Conformément à la Politique d’art public, un pour cent des fonds alloués aux projets d’aménagement municipaux est affecté à l’art public afin d’embellir l’espace et de rendre l’art accessible à tous.

Pour en savoir plus sur cette nouvelle œuvre d’art, rendez-vous sur ottawa.ca/artpublic ou écrivez à programmedartpublic@ottawa.ca.

Plan d’art public pour le chemin de Montréal et Vanier

Publié le 15 mai 2019

toutes les personnes qui ont participé à la séance d’information sur le projet de revitalisation du chemin de Montréal

Merci à toutes les personnes qui ont participé à la séance d’information sur le projet de revitalisation du chemin de Montréal. Après des recherches poussées et à la suite d’activités d’engagement communautaire, les responsables du Programme d’art public ont été ravis de dévoiler le Plan d’art public pour le chemin de Montréal + Vanier.

Plan d'art public pour le chemin Montréal et Vanier - image

Élaboré par Rebecca Carbin d’ART + PUBLIC UnLtd, le Plan d’art public est fondé sur les discussions avec les membres de la collectivité et présente une stratégie holistique en matière d’art public à Vanier qui est axée sur l’avenir. Le Plan d’art public vise à refléter le caractère unique et la diversité des collectivités au moyen d’initiatives d’art public novatrices. En prenant appui sur les principales conclusions tirées des séances de mobilisation communautaire, le Plan d’art public présente les possibilités d’art public et les recommandations relatives à la mise en œuvre.

Les responsables du Programme d’art public mettront en œuvre les recommandations en offrant aux artistes des occasions de participer aux projets de revitalisation et en travaillant en partenariat avec des partenaires communautaires et commerciaux.

L’élaboration du plan d’art public et la réalisation d’autres initiatives d’art public sont financées en vertu de la Politique d’art public de la Ville d’Ottawa, qui réserve 1 % des budgets municipaux de construction admissibles pour l’art public. Il s’agit d’une part importante de la planification municipale qui peut favoriser la revitalisation des quartiers et conférer une identité et un caractère unique à un espace.

Pour en savoir plus et connaître les dernières nouvelles, envoyez un courriel à l’adresse programmedartpublic@ottawa.ca ou suivez @PublicArtOttawa sur les médias sociaux

Nouvelles du projet d’art public pour la réfection de la rue Elgin

Publié le 10 mai 2019

candidat expressif qui allait prendre part à l'atelier de moulage

Images (en haut, de gauche à droite) : Roger Bruce (bénévole), Francis Montillaud (artiste) et Marisa Gallemit (participante). Photo : Christopher Snow.

En novembre 2018, l’artiste montréalais Francis Montillaud été nommé artiste résident dans le cadre du projet de réfection de la rue Elgin. Depuis, il s’affaire à concevoir son œuvre en faisant participer les membres de la communauté locale, comme le prévoie le processus de résidence. Encore aux premières étapes de son projet, Francis Montillaud a imaginé une série de sculptures incarnant les multiples expressions des personnes qui vivent, travaillent ou se divertissent aux alentours de la rue Elgin. Par son travail, il cherche à démocratiser la tradition des portraits et des monuments sculpturaux en élevant des figures locales et en mettant de l’avant des gestes quotidiens ou des interactions sociales.

Dans le contexte de la résidence, les membres de la communauté de la rue Elgin ont été invités à participer au processus créatif de l’artiste, pour explorer avec lui les thèmes du langage corporel et de l’interaction sociale lors d’ateliers de production vidéo et de moulage.

Ainsi, 40 volontaires se sont rendus au centre SAW Video pour participer aux ateliers menés par Francis Montillaud. L’exercice consistait en une succession d’interactions non verbales visant l’exploration des expressions faciales, du langage corporel et des expressions d’états physiques et émotionnels. Ces interactions ont été captées sous plusieurs angles par de multiples caméras. L’artiste a aussi choisi les candidats expressifs qui allaient prendre part à son atelier de moulage du début avril au Centre communautaire Jack-Purcell. Les empreintes alors obtenues serviront de matière première pour la création de la remarquable série de sculptures qui seront installées aux abords de la rue Elgin au printemps 2020.

empreintes sur une table

Comme plusieurs autres, cette œuvre est commandée par le Programme d’art public de la Ville, conformément à la Politique d’art public. Un pour cent des fonds alloués aux projets d’aménagement municipaux est affecté à l’art public afin d’embellir l’espace et de rendre l’art accessible à tous.

Suivez @PublicArtOttawa sur les réseaux sociaux pour tout savoir sur l’avancement

Dévoilement du Plan d’art public lors de la séance d’information sur le chemin de Montréal

Publié le 8 mai 2019

Après de nombreuses recherches et séances de mobilisation communautaire, les responsables du Programme d’art public ont le plaisir de dévoiler le Plan d’art public pour le chemin de Montréal et Vanier, qui sera présenté lors de la prochaine séance d’information publique sur la revitalisation du chemin de Montréal.

La Ville d’Ottawa vous invite à participer à une séance d’information publique (portes ouvertes) sur le projet de revitalisation du chemin de Montréal.

Consultez le Plan d’art public pour le chemin de Montréal + Vanier, discutez avec les membres du personnel et apprenez-en davantage sur les autres initiatives de Vision Vanier!

Date et heure
Le lundi 13 mai 2019
De 18 h à 21 h

Lieu
Centre Pauline-Charron1
64, rue Jeanne-Mance
Ottawa (Ontario)

Plan d'art public pour le chemin Montréal et Vanier

Élaboré par Rebecca Carbin d’ART + PUBLIC UnLtd, le Plan d’art public est fondé sur les discussions avec les membres de la collectivité et présente une stratégie holistique en matière d’art public à Vanier qui est axée sur l’avenir. Le Plan d’art public vise à refléter le caractère unique et la diversité des collectivités au moyen d’initiatives d’art public novatrices. En prenant appui sur les principales conclusions tirées des séances de mobilisation communautaire, le Plan d’art public présente les possibilités d’art public et les recommandations relatives à la mise en œuvre.

Le document complet du Plan d’art public pour le chemin de Montréal + Vanier sera accessible en ligne sur le site Ottawa.ca après la séance d’information publique.

L’élaboration du Plan d’art public et la réalisation d’autres initiatives d’art public sont financées en vertu de la Politique d’art public de la Ville d’Ottawa, qui réserve 1 % des budgets municipaux de construction admissibles pour l’art public. Il s’agit d’une part importante de la planification municipale qui peut favoriser la revitalisation des quartiers et conférer une identité et un caractère unique à un espace.

Pour en savoir plus et connaître les dernières nouvelles, envoyez un courriel à l’adresse programmedartpublic@ottawa.ca ou suivez @PublicArtOttawa

Sélection de nouvelles œuvres d'art public pour la passerelle du canal Rideau

À publier le 17 avril 2019

Le banc-panache se veut une assise confortable et l'autre banc est un amalgame de matériaux robustes qui forment une pièce stable et solidement ancrée

Au printemps 2018, nous avons invité les artistes émergents à déposer une déclaration d’intérêt pour une commande d’œuvres d’art public, soit la conception de deux bancs publics, afin d’aménager un lieu exceptionnel dans le cadre du projet de passerelle du canal Rideau. Nous avons commandé expressément un banc à un artiste algonquin ou à une équipe d’artistes algonquins et mené des activités de sensibilisation ciblées pendant les premières étapes du concours destiné à mobiliser les artistes algonquins. Grâce à cette commande, des artistes émergents ont pu travailler sous la gouverne de Fluxworx, entreprise indépendante de fabrication, mettre au point leur projet et assister à la réalisation du modèle de banc qu’ils avaient imaginé pendant la fabrication et l’installation sur les lieux.

Nous avons fait appel à Sally Lee Sheeks et à l’artiste algonquin Claude Latour pour réaliser les bancs publics de la passerelle du canal Rideau. Le banc de Claude Latour sera installé sur la rive ouest du canal Rideau dans la zone des milieux humides en face de l’étang à nénuphars, au beau milieu de la flore indigène, et le banc de Sally sera installé sur la rive est au pied de la rampe de l’escalier.

L'œuvre d'art de M. Latour, intitulée Mōnz (orignal), rend hommage à l'histoire du secteur et prendra la forme abstraite d’un panache d'orignal. M. Latour s’est inspiré du travail des ouvriers sous la houlette du lieutenant-colonel By, qui avait pour mandat de créer une voie navigable, et de la façon dont ce réaménagement de l'écosystème a forcé le déplacement de nombreux animaux, dont l'orignal. Icône aussi forte que le sirop d’érable ou la feuille d’érable du drapeau canadien, l’orignal était source de nourriture et d’habillement pour les Algonquins et les colons. Mōnz s’harmonisera à l’environnement naturel de l’étang et aux lignes épurées et modernes de la passerelle. Le banc-panache se veut une assise confortable. Il sera un hommage au passé, au présent et à l’avenir, de même qu’au peuple algonquin, car c’est sur les terres de cette nation qu’a été construit le canal Rideau.

L'œuvre de Sally Lee Sheeks, intitulée Alone, est un banc incurvé composé de larges lattes de bois, dont une extrémité repose sur un rocher et l'autre sur un support de métal ouvragé. Une grande plaque ovale en aluminium, percée d'une petite découpe représentant un oiseau, servira de dossier sur la moitié droite du banc. Le banc est conçu pour être confortable, favoriser la conversation et le jeu, et créer un environnement visuel à la fois harmonieux et apaisant. Les divers éléments qui le composent sont un clin d’œil à l’histoire, à l’architecture, à la population, à l’environnement naturel et à l’évolution du secteur. Alone est un amalgame de matériaux robustes qui forment une pièce stable et solidement ancrée.

L'installation de ces œuvres d'art est prévue pour l’été 2019.

Ces œuvres, ainsi que d’autres, ont été commandées dans le cadre du Programme d’art public de la Ville. Conformément à la Politique d'art public, la Ville consacre à l’art public un pour cent des fonds prévus pour les projets d’aménagement municipaux, afin de rehausser l’espace public et de rendre l’art accessible à tous.

Dans le cadre du Programme d'art public, la Ville d’Ottawa a lancé un concours en deux étapes pour la passerelle du canal Rideau. Un comité de sélection a étudié les propositions et retenu celles des artistes Claude Latour et Sally Lee Sheeks. L’excellence artistique et l’harmonie avec l’environnement faisaient partie des critères d’évaluation.

Nouvelle œuvre d’art public installée à Barrhaven

Publié le 29 novembre 2018

  • Projet d’artiste en résidence et commande d’art public pour le quartier de Barrhaven, à Ottawa
  • Œuvre commandée par la Ville d’Ottawa par l’entremise de son Programme d’art public dans le cadre du projet d’élargissement du chemin Greenbank.
  • Remerciements à Lafontaine Iron Werks
  • La vidéo montre l’installation de Demeure sur le chemin Greenbank en octobre 2018. Crédit : Liam Olders

En 2016, l’œuvre de Brandon Vickerd intitulée Imagined Monuments a été sélectionnée comme projet d’art public pour le secteur du chemin Greenbank à Barrhaven. Le projet a commencé au début de 2017 avec un volet de résidence au cours duquel Vickerd a passé cinq mois à faire participer les résidents de Barrhaven comme cocréateurs, recueillant leurs histoires et témoignages personnels dans le cadre d’une série d’ateliers et de séances de témoignage. Il a exploré les récits culturels enracinés dans le quartier et découvert des histoires sur les origines de Barrhaven, sa croissance et son expansion et sur le rôle de ses résidents qui, ensemble, ont façonné l’identité de la communauté.

Après son séjour en résidence, Vickerd a examiné les témoignages recueillis et relevé des thèmes et des mythologies sur le secteur du chemin Greenbank. Les histoires qu’il a sélectionnées ont été la source d’inspiration de son œuvre d’art public Demeure. Faite d’acier Corten et installée en porte-à-faux à 20 pieds au-dessus du sol, l’œuvre représente la maison de ferme Burnett. Cette maison, reproduite en trois dimensions à l’échelle 1:2, est typique des maisons de ferme que l’on retrouvait autrefois à Barrhaven. Cette architecture prédominait dans ce secteur rural par le passé, mais au cours des dernières décennies, la plupart des maisons de ce type ont été détruites pour faire place à des bâtiments résidentiels et commerciaux.

Brandon Vickerd possède une vaste expérience de l’art public. Il a reçu de nombreuses subventions et de multiples prix pour ses sculptures et a été artiste résident en Islande et au Yukon. Il est connu pour ses projets artistiques novateurs, menés en collaboration avec des non-initiés, comme des carrossiers ou des grutiers. À la fois pédagogue et artiste, il détient une maîtrise en beaux-arts de l’Université de Victoria et un baccalauréat en beaux-arts du Collège d’art et de design de la Nouvelle-Écosse. Parmi ses projets antérieurs figurent des sculptures cinétiques, des œuvres de land art et des spectacles publics.

La Ville d’Ottawa a lancé son concours d’art public pour le chemin Greenbank en juillet 2016. Les fonds proviennent du budget du projet d’élargissement du chemin Greenbank. Ce projet de construction consistait à élargir le chemin Greenbank, pour le faire passer de deux voies à chaussée unique à quatre voies à chaussée séparée par un terre-plein central.

Artiste choisi pour le Projet d’art public dans le cadre de la réfection de la rue Elgin

Publié le 16 novembre 2018

Francis Montillaud, Œuvres antérieures (détails)

Images : Francis Montillaud, Œuvres antérieures (détails). Toutes les images gracieuseté de l’artiste.
Dans le sens horaire, à partir de la gauche : Danser avec les étoiles (2018) Curiosités (2012), L’Élan (2014), Carrefour (2013).

Francis Montillaud, établi à Montréal, a été sélectionné comme artiste en résidence dans le cadre du projet de réfection de la rue Elgin. Cet artiste a exposé ses œuvres dans plusieurs centres dirigés par des artistes, dans des lieux publics et lors d’événements artistiques au Québec, au Canada et en France. Il a réalisé plusieurs installations d’art public exposées dans tout le Canada. La silhouette humaine est la pierre angulaire de la rhétorique visuelle de Francis Montillaud. L’artiste a recours à diverses stratégies visuelles qui s’inspirent du monde de la sculpture, des installations et du théâtre pour souligner la relation entre le site et ses habitués, et pour offrir une réflexion sur les relations sociales, la politique, l’environnement et l’art.

L’artiste en résidence organisera des séances d’interaction et de collaboration avec la communauté de la rue Elgin pendant sa résidence artistique. Cette période mènera à la création d’une œuvre d’art public permanente, qui sera installée en bordure de la rue Elgin et qui sera ajoutée à la Collection d’art de la Ville d’Ottawa.

Pendant la résidence, on invitera les membres du public à participer au processus de création de l’artiste autour des thèmes du langage corporel et des interactions sociales dans le cadre d’une série d’ateliers de production vidéo. Les candidats choisis deviendront des sujets vivants, car l’artiste capturera leurs empreintes faciales et corporelles au moyen de moulage sur nature. L’objectif est d’obtenir des portraits riant, grimaçant ou exprimant une multitudes d’émotions des gens qui fréquentent la communauté de la rue Elgin, que ce soit parce qu’ils y vivent, y travaillent ou s’y divertissent. Ces empreintes seront ensuite la matière première pour la conception d’une série de sculptures pittoresques qui orneront les abords de la rue Elgin. Suivez @PublicArtOttawa sur les réseaux sociaux pour tout savoir sur l’avancement du projet.

L’œuvre créée pour la rue Elgin comprendra des éléments visuels significatifs conférant une identité et un caractère uniques à l’espace public. En tant qu’héritage de l’artiste en résidence, elle embellira l’aménagement de la rue et des environs en créant un environnement à la fois intéressant d’un point de vue esthétique et attrayant pour la collectivité, les piétons et les automobilistes. L’installation de l’œuvre est prévue pour le printemps 2020.

Cette œuvre, ainsi que d’autres, est commandée par le Programme d’art public, conformément à la Politique d’art public. Un pour cent des fonds alloués aux projets d’aménagement municipaux est affecté à l’art public afin d’embellir l’espace et de rendre l’art accessible à tous.

Les responsables du Programme d’art public ont organisé un concours en deux étapes pour le Projet d’art public dans le cadre de la réfection de la rue Elgin. Les propositions ont été examinées par un comité de sélection des œuvres d’art dont le choix s’est arrêté sur celle de Francis Montillaud. Selon les critères de sélection, l’œuvre projetée devait témoigner de l’excellence artistique contemporaine, de la sensibilité de l’artiste à l’égard de la collectivité environnante et d’une vision claire de la mobilisation communautaire.

Pour en savoir plus sur les nouvelles œuvres d’art public, visitez ottawa.ca ou écrivez à programmedartpublic@ottawa.ca.

Nouvelle œuvre d’art publique pour l’île Maple

Publié le 25 septembre 2018

Cette œuvre représente un grand héron figé en plein vol, ainsi qu’un béluga qui émerge à la surface.

L’artiste locale Amy Thompson s’est vu attribuer la commande d’art public pour l’île Maple, dans le cadre du réaménagement des ponts Minto. L’œuvre de Thompson RISE / LEVÉE / KÒGAHAMOG est une sculpture paisible et contemplative créée pour rehausser le décor naturel de l’île Maple. L’œuvre invite ceux qui la regardent à contempler les alentours et à méditer sur les pans invisibles de l’histoire qui se trouvent ici.

Cette œuvre représente un grand héron figé en plein vol, ainsi qu’un béluga qui émerge à la surface. Ces éléments rappellent à la fois la mer de Champlain, qui recouvrait la région il y a 13 000 ans, et la faune qui s’y trouve aujourd’hui.

Le blanc de la sculpture représente les ponts Minto à proximité, le béluga qui vivait ici autrefois et le nymphée odorant que l’on retrouve dans la rivière Rideau qui entoure l’île. Cette couleur fait en sorte que l’œuvre est plus visible la nuit sans éclairage.

Le long de la base de la sculpture, on remarque un motif d’onde sonore gravée dans le métal. Cette onde sonore sera une collaboration avec le centre culturel de Kitigan Zibi Anishinabeg et il s’agira de paroles en algonquin, rappelant ainsi l’importance de cette terre pour cette nation.

L’œuvre RISE / LEVÉE / KÒGAHAMOG sera installée sur l’île Maple, une petite île située sur la rivière Rideau, qui relie deux quartiers d’Ottawa, à savoir la Basse‑Ville et New Edinburgh (quartiers 12 et 13). L’île est un havre de paix et de verdure qui offre, à l’ouest et à l’abri des regards, une vue imprenable sur la Tour de la Paix du Canada. Cette île possède une riche histoire, marquée par la présence des peuples algonquins et l’utilisation du chemin de fer à des fins industrielles. À l’origine, elle faisait partie du Parcours d’honneur, qui conduit de Rideau Hall au Parlement. L’œuvre devrait être installée à l’automne 2019.

Cette œuvre, ainsi que d’autres, est commandée par le Programme d’art public de la Ville. Conformément à la Politique d’art public, un pour cent des fonds alloués aux projets d’aménagement municipaux est affecté à l’art public afin d’embellir l’espace et de rendre l’art accessible à tous.

Dans le cadre du Programme d’art public de la Ville, un concours en deux étapes a été organisé pour le projet d’œuvre d’art public de l’île Maple. Un comité de sélection des œuvres d’art a étudié les propositions et choisi celle d’Amy Thompson. Les critères d’évaluation comprenaient, notamment, l’excellence artistique et l’harmonie avec l’environnement.

Pour en savoir plus sur les nouvelles œuvres d’art public, visitez ottawa.ca ou transmettez un courriel à programmedartpublic@ottawa.ca.

Nouvelle œuvre d’art public pour la caserne de pompiers no 55

Publié le 11 septembre 2018

Sous forme d’aménagement paysager, l’œuvre sera composée de colonnes de pierre.

Le duo d’artistes locaux Alisdair MacRae et Che Wei Lee a été retenu pour réaliser l’œuvre d’art public de la nouvelle caserne à deux baies no 55 au 2283, boulevard Portobello.

Sous forme d’aménagement paysager, l’œuvre sera composée de colonnes de pierre rendant hommage aux premiers répondants que sont les pompiers, en soulignant leur rôle et leur service dans la collectivité. Les colonnes mettront aussi à l’honneur l’histoire locale, notamment le peuplement de la région, de même que la géologie et l’environnement.

Afin de tisser des liens entre les pompiers et les jeunes du coin, les artistes leur demanderont ce que la force et la bravoure signifient pour eux. Les réponses, qui demeureront anonymes, seront gravées dans des médaillons en acier inoxydable qu’on fixera aux colonnes.

« Faire participer les enfants et graver leurs réponses sur des médaillions, voilà une idée unique! », a dit un participant au sondage de consultation en ligne.

L’œuvre d’art sera installée sur le terrain de la caserne de pompiers no 55, qui est située au 2283, boulevard Portobello, où elle serait visible du terrain de stationnement jouxtant le Centre récréatif François-Dupuis. L’installation est prévue pour l’été 2019.

Cette œuvre, ainsi que d’autres, est commandée par le Programme d’art public de la Ville. Conformément à la Politique d’art public, un pour cent des fonds alloués aux projets d’aménagement municipaux est affecté à l’art public afin d’embellir l’espace et de rendre l’art accessible à tous.

Dans le cadre du Programme d’art public, un concours en deux étapes a été organisé pour le projet d’œuvre d’art public de la caserne de pompiers no 55. Un comité de sélection a étudié les propositions et choisi celle du duo Alisdair MacRae et Che Wei Lee, tenant notamment compte de la faisabilité, du concept artistique et du plan d’engagement communautaire.

Pour en savoir plus sur les nouvelles œuvres d’art public, visitez ottawa.ca ou écrivez à programmedartpublic@ottawa.ca.

Choix d’une nouvelle œuvre d’art public pour le projet d’agrandissement de la Galerie d’art d’Ottawa (GAO) et de réaménagement de la Cour des arts.

Publié le 02 août 2018

Grand écran DEL montrant une vidéo d’une paire d’yeux, installé sur l’un des murs de briques de la Cour des arts.

Spectator d’Adam Frank, un artiste de Brooklyn, est l’œuvre d’art public commandée pour le Projet d’agrandissement de la Galerie d’art d’Ottawa et de réaménagement de la Cour des arts.

Spectator est un large tableau dynamique interactif, qui, comme un phare, attirera les passants à la Cour des arts et à la Galerie d’art d’Ottawa. Un grand écran DEL installé sur la façade extérieure projettera les yeux de tous ceux qui auront participé à l’œuvre d’art.

Dans l’édifice nouvellement rénové de la Cour des arts, le public sera invité à regarder dans un dispositif d’où il aura une vue en temps réel sur l’extérieur, du point de vue de l’écran. Une vidéo des yeux des participants sera alors enregistrée, et l’écran diffusera les images de tous ceux qui se seront prêtés au jeu. Spectator est une œuvre réellement participative : le public y est intégré de façon permanente et s’y voit.

Spectator met en valeur et transforme chaque participant en inversant la relation habituelle entre l’œuvre et l’observateur. L’installation sera un portrait dynamique et en constante évolution de la communauté, et ajoutera une touche d’expression humaine au panorama urbain d’Ottawa. Elle devrait être mise en place d’ici l’automne 2019.

Cette œuvre, ainsi que d’autres, est commandée par le Programme d’art public de la Ville. Conformément à la Politique d’art public, un pour cent des fonds alloués aux projets d’aménagement municipaux est affecté à l’art public afin d’embellir l’espace et de rendre l’art accessible à tous.

Dans le cadre du Programme d’art public, un concours d’art public en deux étapes a été organisé pour le Projet d’agrandissement de la Galerie d’art d’Ottawa et de réaménagement de la Cour des arts. Un comité de sélection des œuvres d’art a étudié les propositions et choisi celle d’Adam Frank selon différents critères, notamment l’excellence artistique, l’expérience de l’artiste et l’intégration au site.

Pour en savoir plus sur les nouvelles œuvres d’art public, visitez ottawa.ca ou écrivez à programmedartpublic@ottawa.ca.

Description de l’image : Grand écran DEL montrant une vidéo d’une paire d’yeux, installé sur l’un des murs de briques de la Cour des arts.

L’outil de recherche à facettes du Programme d’art public est disponible!

Publié le 18 mai 2018

4 images

Un nouvel outil pour vous aider à faire une recherche dans votre collection!

Vous pouvez faire une recherché par technique!
Installation / Technique mixtes / Murale / Nouveaux médias / Autre / Penture / Photographie / Sculpture / Textile / Œuvre sur papier

Vous pouvez faire une recherche par lieux! 
Œuvres d’art le long de la Ligne de la Confédération / Œuvres d’art le long du Transitway / Œuvres d’art le long de la Ligne Trillium / Œuvres d’art dans les bâtiments / Œuvres d’art dans les parcs / Œuvres d’art dans la rue

  • Trouvez, partagez et explorez du contenu numérique portant sur la collection d’art de la Ville d’Ottawa.
  • Accédez plus facilement aux œuvres d’art possédées par la Ville et produites par des artistes locaux.
  • Grâce aux ressources numériques, découvrez quand, pourquoi et comment une œuvre d’art a été acquise et où elle se trouve dans la ville!
  • Consultez la collection régulièrement! De nouveaux éléments seront ajoutés à l’outil de recherche à facettes

Découvrez la Collection d’art de la Ville d’Ottawa!

L’art public amène de la couleur, de l’inspiration et de la fantaisie aux quartiers d’un bout à l’autre de la ville. Qu’on parle d’une murale à une station du Transitway ou d’une sculpture le long d’un trottoir, l’art public fait désormais partie du tissu urbain d’Ottawa, au grand plaisir des résidents comme des visiteurs!

La nouvelle Politique d’art public intègre les forces des dernières décennies à Ottawa et réaffirme les objectifs de la Ville en matière de commande d’œuvres originales d’artistes professionnels destinées à des espaces publics. Par ses œuvres d’art exposées dans les lieux publics, la collection embellit les communautés, soutient les artistes de la région et définit le patrimoine d’arts visuels de la région d’Ottawa.

Les commandes d’œuvres d’art accompagnent les grands projets d’immobilisations, comme la Ligne de la Confédération de l’O-Train. En effet, un pourcentage du budget total de ces projets est réservé à la commande d’une œuvre d’art, destinée à un lieu public prédéterminé. La réalisation de l’œuvre est assurée par un artiste choisi selon une recommandation d’un comité d’évaluation formé de pairs. Une fois terminée, l’œuvre est intégrée à la Collection d’art de la Ville d’Ottawa.

Ces œuvres sont exposées dans plus de 150 lieux publics à Ottawa, dont les bibliothèques, les centres communautaires, les parcs, les aires de jeux, les centres d’emploi, les stations de transport en commun et l’hôtel de ville.

Restez à l’affût : il y aura bientôt de l’art public près de chez vous!
Pour en savoir plus, écrivez à programmedartpublic@ottawa.ca.

Images (de gauche à droite) : locomOtion, Champ de blocs erratiques, L’esprit d’OC Transpo, Morphologie

Le Programme d’art public de l’O-Train

soumissions et occasions, série d’apprentissages…

En savoir plus

Modalités d'usage

La Ville d’Ottawa offre un accès public à sa collection d’œuvres d’art aux fins de divertissement, d’information et d’éducation, et pour des raisons de commodité.

Le terme « document » englobe l’ensemble des renseignements, images, œuvres d’art, textes, vidéos, enregistrements audio, animations et autres éléments d’art public se trouvant sur ottawa.ca. Ce site Web contient des œuvres protégées par la Loi sur le droit d’auteur, ses règlements d’application et d’autres lois internationales semblables.

Les documents sont utilisés avec permission par la Ville d’Ottawa et pourraient être assujettis à d’autres restrictions, y compris des droits d’auteur et d’autres droits patrimoniaux détenus par des tiers. Les éléments d’art public se trouvant sur ottawa.ca sont uniquement destinés à la consultation, au visionnement, au téléchargement et à l’écoute à des fins non commerciales, éducatives et personnelles. Les utilisateurs qui téléchargent, impriment ou utilisent de quelque manière que ce soit les documents s’engagent à faire une utilisation équitable des éléments d’art public aux termes de la Loi sur le droit d’auteur, et à ne pas enfreindre les droits patrimoniaux ou moraux de la Ville d’Ottawa ou d’autres parties. Les utilisateurs doivent indiquer la source des documents au moyen de l’URL www.ottawa.ca.

Pour toute question sur le contenu, la consultation, l’emprunt, ou l’utilisation d’images ou d’œuvres connexes, communiquer avec la Ville d’Ottawa aux coordonnées indiquées dans les pages de la collection d’art sur ottawa.ca.