Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Soumissions et occasions : Programme d'art public

À propos du Programme d’art public

Avec son Programme d’art public, la Ville d’Ottawa collectionne, commande et expose des œuvres pour susciter la discussion et rendre l’art accessible à tous. La collection d’art et les commandes d’œuvres publiques de la Ville ainsi que les expositions de la Galerie Karsh-Masson, de la Galerie d’art de l’hôtel de ville et du Corridor 45|75 sont autant de moyens par lesquels les arts peuvent se greffer au quotidien.

L’un des premiers du genre au pays, ce Programme intègre des œuvres contemporaines et professionnelles à l’urbanisme et à l’aménagement, affirmant ainsi l’identité ottavienne, favorisant un sentiment d’appartenance et promouvant les arts visuels depuis 1985.

Vous désirez nous contacter?

facebook logo
  
twitter logo
  
instagram logo

  • Pour obtenir de l’aide ou une réponse à une question, veuillez envoyer un message à l’adresse programmedartpublic@ottawa.ca ou veuillez composer le 613-244-6852.

Bulletin d'Information

logo email et logo du Programme d'art public

Formulaire d’inscription au bulletin d’information – Programme d’art public

  1. Saisir vos coordonnées.
  2. Choisir « Programme d’art public | Collectionner. Commander. Exposer. »
  3. Cliquer sur « S’inscrire ».
  4. Ouvrir le courriel de confirmation.
  5. Confirmer l’inscription.
  6. Bienvenue parmi nos lecteurs!

En vous inscrivant au bulletin d’information, vous recevrez à un seul et même endroit les appels aux artistes et annonces en lien avec la Collection d’art de la Ville d’Ottawa, les commandes d’art public et les expositions à la Galerie Karsh-Masson, à la Galerie d’art de l’hôtel de ville et au Corridor 45|75. 

Demande de qualification : Réfection des rues Rideau et William

Rendu du Projet de réfection de la rue Rideau et de la rue William et rendu des nouveaux abribus

Rendu du Projet de réfection de la rue Rideau et de la rue William et rendu des nouveaux abribus

Date limite pour le dépôt des propositions : Le lundi 14 décembre 2020, à midi (heure normale de l’Est)

Budget : 65 000 $, taxe de vente harmonisée en sus

Personne-ressource :
Hannah Kingscote, agente d’art public,
613-­244­-4429
programmedartpublic@ottawa.ca 

1. Présentation

1.1 Programme d’art public : contexte

En 1985, la Ville d’Ottawa a créé le Programme d’art public, l’un des premiers au pays, pour faire connaître et apprécier les arts visuels dans la ville en collectionnant et en commandant des œuvres d’art, pour ensuite les mettre en valeur. La nouvelle Politique d’art public intègre les forces des dernières décennies à Ottawa et réaffirme les objectifs de la Ville en matière de commande d’œuvres originales d’artistes professionnels destinées à des espaces publics. Conformément à la Politique d’art public, un pour cent des fonds destinés à des projets d’aménagement municipal sont réservés à l’art public, le but étant d’embellir les espaces publics et de rendre l’art accessible à tous.

1.2 Projet d’art public

La Ville d’Ottawa invite les artistes ou collectifs d’artistes professionnels à se qualifier à ce concours en vue de concevoir, de fabriquer et d’installer une œuvre d’art linéaire permanente propre aux trois nouveaux abribus d’OC Transpo sur la rue Rideau et la rue William. Ce concours en deux étapes est tenu conformément à la Politique d’art public. La présente demande de qualification fournit des renseignements détaillés sur le projet de réfection de la rue Rideau et de la rue William et le concours d’art public et précise les exigences de ce dernier.

1.3 Reconnaissance : honorer les peuples de la Nation algonquine Anishinabe, les Premières Nations, les Inuits et les Métis

Ottawa est construite sur un territoire non cédé de la nation algonquine Anishinabe. Le peuple de cette nation occupe ce territoire depuis des millénaires. Sa culture et sa présence ont mis en valeur ces terres et continuent de le faire. La Ville d’Ottawa tient à rendre hommage à cette nation et à son territoire. Elle tient aussi à rendre hommage à tous les membres des Premières Nations, aux Inuits et aux Métis, à leurs aînés, à leurs gardiens du savoir – jeunes et moins jeunes – et à leurs ancêtres, ainsi qu’à saluer leur précieux apport, passé et présent, à la région.

1.4 Admissibilité

Conforme au principe d’égalité des chances, la présente demande de qualification s’adresse aux artistes et aux collectifs d’artistes professionnels locaux, nationaux et internationaux ayant déjà créé des œuvres d’art public permanentes et travaillé au sein d’équipes de conception multidisciplinaires. Les employés de la Ville d’Ottawa ne sont pas admissibles.

La Ville d’Ottawa appuie les activités culturelles qui sont représentatives des collectivités diversifiées d’Ottawa sur le plan de l’ascendance, des capacités, de l’âge, du pays d’origine, de la culture, du genre, du revenu, de la langue, de l’origine ethnique et de l’orientation sexuelle. Les membres des Premières Nations, les Inuits et les Métis sont invités à soumettre une proposition. La Ville d’Ottawa accorde les mêmes droits, statuts et privilèges aux groupes des deux langues officielles (français et anglais).

2 Projet de réfection de la rue Rideau et de la rue William – Contexte

2.1 Projet de réfection de la rue Rideau et de la rue William – Vision du projet

La Ville d’Ottawa entreprend la conception détaillée et la réfection de la rue Rideau, entre la promenade Sussex et la rue Dalhousie. Le projet comprend la reconstruction des éléments du paysage de rue et des composantes de transport à l’intérieur de l’emprise de la rue Rideau ainsi que la réfection d’un tronçon de la rue William, entre la rue George et la rue Rideau.

La revitalisation de ce couloir vise à agrandir l’espace piétonnier autour de la station Rideau de la Ligne de la Confédération du train léger et à renouveler l’infrastructure de surface. Les travaux sont réalisés en vue de créer un endroit invitant et accessible et d’établir la rue Rideau comme un espace public de grande importance dans le centre-ville d’Ottawa. Le projet vise également à verdir la rue et à mettre en place une infrastructure cyclable, le tout, en conciliant fonctionnalité et esthétique.

2.2 Projet de réfection de la rue Rideau et de la rue William – Calendrier du projet

Le calendrier et les grandes étapes du projet pourraient changer.

Grandes étapes Date d’achèvement prévue
Octroi du contrat de service à un entrepreneur général Hiver 2020
Saison de construction Du printemps 2020 à la fin de l’année 2020

3 Projet d’art public

3.1 Vision de l’art public

Une fois installées, les œuvres d’art public retenues pour le projet de réfection de la rue Rideau et de la rue William devront intégrer des éléments visuels significatifs conférant une identité et un caractère uniques au site. Les œuvres d’art linéaires doivent embellir de manière artistique le paysage de rue revitalisé et également faire en sorte de dissuader les gens de s’appuyer contre les murs extérieurs de l’abribus. Les œuvres d’art doivent s’inscrire dans la stratégie d’aménagement du paysage de rue de la rue Rideau et de la rue William qui tient compte du caractère patrimonial de ce couloir, tout en laissant place à des éléments contemporains pour créer un espace de tous les temps.

Les œuvres doivent embellir le site en créant un environnement intéressant sur le plan esthétique et attrayant pour la collectivité, les piétons et les automobilistes. Les œuvres retenues seront novatrices sur les plans visuel et conceptuel et seront le fruit d’une compréhension profonde et sensible du lieu, du contexte et du milieu. Les candidats doivent tenir compte de l’utilisation quotidienne des espaces de la rue Rideau et de la façon dont les œuvres peuvent faire partie d’un espace civique invitant au cœur de la capitale du pays.

3.2 Exigences relatives à la conception des œuvres d’art public

Les œuvres d’art devront :

  • témoigner de l’excellence artistique contemporaine;
  • être de conception intemporelle et durable;
  • s’harmoniser au quartier et aux caractéristiques de l’endroit;
  • s’intégrer en complément au style, à l’échelle et aux matériaux du paysage de rue revitalisé et de la nouvelle conception des abribus;
  • être attrayantes pour les piétons et les usagers du transport en commun;
  • être sans danger pour le public et ne pas obstruer la vue sur l’arrière de l’abribus (principes de la Prévention du crime par l’aménagement du milieu);
  • être faites de matériaux durables qui conviennent à l’environnement et nécessitent peu d’entretien;
  • être conformes à tous les codes du bâtiment et de l’électricité ainsi qu’aux règlements de la Ville.

3.3 Emplacements et descriptions du projet d’art public

l’emplacement des trois nouveaux abribus, soit un du côté nord de la rue Rideau et deux du côté sud.

Le plan ci-dessus montre l’emplacement des trois nouveaux abribus, soit un du côté nord de la rue Rideau et deux du côté sud.

Trois nouveaux abribus d’OC Transpo ont été choisis pour l’installation des œuvres d’art, et nous invitons les candidats à proposer des œuvres d’art linéaires permanentes propres à chacun de ces trois espaces dans leur proposition.

Les œuvres d’art proposées doivent couvrir toute la longueur du mur arrière extérieur de chacun des abribus. Elles doivent être autoportantes; cependant les piliers de l’abribus pourraient servir de contreventement latéral non porteur pour les œuvres. Les œuvres d’art linéaires ne doivent pas dépasser 12 pouces (30 cm) de profondeur à partir des parois vitrées arrière de l’abribus, afin de ne pas nuire à la libre circulation des piétons sur le trottoir.

La base de béton a une profondeur de 350 mm à l’arrière de l’abribus.

Abribus du côté nord : rendu et dimensions techniques


Le trait jaune indique l’espace réservé aux œuvres d’art à l’arrière des parois vitrées extérieures.

Abribus du côté sud : rendu et dimensions techniques

Côté nord, élévation frontale

Côté nord, élévation frontale

Côté nord, vue en plan

Côté nord, vue en plan

Côté nord, élévation gauche

Côté nord, élévation gauche

Le trait jaune indique l’espace réservé aux œuvres d’art à l’arrière des parois vitrées extérieures.

Abribus du côté sud-est : rendu et dimensions techniques

Côté sud-est, élévation frontale

Côté sud-est, élévation frontale

Côté sud-est, vue en plan

Côté sud-est, vue en plan

Côté sud-est, élévation gauche

Côté sud-est, élévation gauche

Le trait jaune indique l’espace réservé aux œuvres d’art à l’arrière des parois vitrées extérieures.

Abribus du côté sud-ouest : rendu et dimensions techniques

Côté sud-ouest, élévation frontale

Côté sud-ouest, élévation frontale

Côté sud-ouest, vue en plan

Côté sud-ouest, vue en plan

Côté sud-ouest, élévation gauche

Côté sud-ouest, élévation gauche

Le trait jaune indique l’espace réservé aux œuvres d’art à l’arrière des parois vitrées extérieures.

3.4 Budget du projet d’art public

Le budget total de l’œuvre d’art sera de 65 000 $, en dollars canadiens, taxe de vente harmonisée en sus. Ce budget comprend tous les coûts de consultation, de collaboration, de conception, de fabrication, d’entreposage, de transport et d’installation de l’œuvre, ainsi que les frais associés à l’ingénierie, aux fixations et aux éléments d’ancrage à la dalle de béton. Il devrait également comprendre le temps et les déplacements de l’artiste, ou de l’équipe de l’artiste, ainsi que sa participation aux réunions et aux événements.

4 Processus de demande de qualification

4.1 Processus

La présente commande d’art public sera attribuée à la suite d’un processus indépendant et concurrentiel, réalisé en deux étapes.

Demandes de qualification : Étape I

Les qualifications seront évaluées par un comité de pairs formé d’artistes ayant de l’expérience dans le domaine de l’art public, d’un représentant de la collectivité et de représentants du projet de réfection de la rue Rideau et de la rue William. Ce comité examinera et évaluera les soumissions des artistes en fonction des critères d’évaluation et sélectionnera au plus quatre artistes qui passeront à l’étape II.

Demandes de qualification : Étape II

Les artistes présélectionnés rencontreront l’équipe de projet pour une séance d’information à distance, et recevront un cadre de référence pour la préparation des propositions, des esquisses et des budgets en vue de l’étape II du concours. Ces artistes toucheront un cachet de 500 $, plus taxe de vente harmonisée, pour la préparation d’une présentation au Comité d’évaluation par les pairs.

Un examen technique des propositions sera exigé avant la date de soumission des propositions finales. L’équipe du projet examinera les propositions puis formulera des commentaires sur la faisabilité technique et logistique de l’œuvre proposée. Les propositions provisoires ne seront pas transmises aux membres votants du Comité d’évaluation par les pairs. Les commentaires seront transmis aux artistes retenus afin qu’ils puissent en tenir compte dans la préparation de leur proposition définitive.

À la suite de la présentation de la documentation requise à la seconde étape, les artistes rencontreront individuellement le comité d’évaluation par les pairs dans le cadre d’une entrevue d’une durée de 30 minutes durant laquelle ils présenteront leur projet et répondront à des questions. Le Comité devrait arrêter son choix en décembre 2020. Les artistes présélectionnés doivent s’assurer d’avoir accès à une connexion Internet haute vitesse afin de pouvoir prendre part à l’entrevue virtuelle.

4.2 Calendrier de la demande de qualification (les dates pourraient changer)

Grandes étapes du concours Date d’achèvement prévue
Diffusion de la demande de qualification Le 5 novembre 2020
Date limite pour la soumission des propositions – clôture de la demande de qualification Le 14 décembre 2020
Comité d’évaluation par les pairs – étape 1 Le 7 janvier 2021
Avis aux artistes présélectionnés et remise du cadre de référence Le 8 janvier 2021
Séance d’information pour les artistes présélectionnés Le 13 janvier 2021
Date limite pour la soumission de propositions provisoires Le 26 février 2021
Examen technique Du 1er au 5 mars 2021
Date limite pour la soumission de propositions définitives Le 29 mars 2021
Sondage en ligne Du 9 au 19 avril 2021
Réunion du comité d’évaluation par les pairs – Étape 2 : présentations et entrevues Le 25 avril 2021
Rencontre entre l’équipe de projet et l’artiste ou le collectif d’artistes Fin avril – début mai 2021
Fabrication et installation De mai à l’automne 2021
Fin du projet 2021

4.3 Demandes de renseignements

Les demandes de renseignements concernant cette demande de qualification doivent être faites auprès de Hannah Kingscote, agente d’art public, par courriel à programmedartpublic@ottawa.ca ou par téléphone à 613­-244­-4429.

5 Exigences et évaluation de la demande de qualification

5.1 Exigences

Dans leurs propositions, les artistes doivent donner suffisamment de détails concernant les exigences ci-dessous. Il leur incombe de démontrer que leur proposition respecte les exigences énoncées dans la présente demande de qualification.

  • Expérience de la réalisation de projets d’art public dans le cadre de projets de construction d’envergure (préférable);
  • Sens de l’innovation et aptitudes à résoudre des problèmes;
  • Excellentes compétences en communication écrite et orale;
  • Capacité d’interpréter des dessins architecturaux et connaissances en la matière;
  • Expérience de collaboration avec des intervenants ou d’autres personnes dans le cadre de projets;
  • Capacité de réaliser le projet durant la période prévue au calendrier.

5.2 Critères d’évaluation

Toutes les propositions seront évaluées en tenant compte de l’expérience et des qualifications (curriculum vitæ) des artistes, de leurs œuvres antérieures (images numériques) et de leur capacité à respecter la vision de l’art public (déclaration d’intérêt) dans le cadre de cet appel aux artistes.

Nota : La Ville d’Ottawa se réserve le droit de rejeter toute proposition, en tout ou en partie, de mettre fin au projet ou de l’annoncer sous une nouvelle forme. La décision du comité d’évaluation par les pairs est sans appel.

6 Exigences de soumission

Votre proposition doit comprendre les cinq sections décrites ci-après. Il est possible de faire une demande de documentation de la Ville d’Ottawa en formats accessibles.

  • Les documents à l’appui peuvent être rédigés en français ou en anglais.
  • Les documents écrits doivent être regroupés dans un seul fichier PDF.
  • Les propositions doivent être reçues avant midi (heure de l’Est), le lundi 14 décembre 2020.
  • Nouveau! Veuillez utiliser le nouveau formulaire de demande en ligne pour transmettre tout document à l’appui. Préparez au préalable tous les documents, car le formulaire ne vous permet pas d’enregistrer les renseignements saisis si vous quittez ou actualisez la page.

Les propositions incomplètes ou soumises en retard seront rejetées.

Le Programme d’art public vous enverra un courriel lorsque votre proposition aura été reçue et traitée. Si vous n’avez toujours reçu aucun message de la part du Programme d’art public deux semaines après le dépôt de votre proposition, nous vous prions de communiquer avec nous pour obtenir une confirmation de notre part.

Tous les participants seront informés par courriel des résultats du processus de sélection.

Pour être complète, la proposition doit comprendre tous les éléments énumérés ci-après.

6.1 Curriculum vitæ et références

Joignez un curriculum vitæ à jour, de trois pages au plus, faisant état de votre formation artistique, des expositions publiques, des commandes auxquelles vous avez participé, des projets, ainsi que de toute autre expérience pertinente dans le cadre du présent concours. Indiquez-y votre nom, votre adresse postale, votre numéro de téléphone et votre adresse courriel. Si vous faites partie d’un collectif d’artistes, présentez un curriculum vitæ pour chaque membre et précisez qui est le responsable du projet.

Veuillez aussi fournir les coordonnées de deux professionnels pouvant attester de vos qualifications et des exemples de projet présentés dans la proposition. Nous communiquerons avec ces personnes seulement pour les artistes présélectionnés et à des fins de vérification. Assurez-vous d’aviser ces personnes qu’il se peut que la Ville d’Ottawa communique avec elles dans le cadre de la présente demande de qualification.

6.2 Exemples de projet

Présentez un texte d’un maximum de deux pages écrites détaillant votre expérience dans le cadre d’au plus trois projets de portée et d’envergure similaires, réalisés au cours des dix dernières années. Chaque exemple doit témoigner de votre expérience dans le cadre de projets d’art public semblables. Fournissez les renseignements suivants pour chaque projet : titre, noms des membres de l’équipe, nom et adresse du client, budget détaillé, durée, aperçu du projet, rôle au sein de l’équipe, méthode et tout autre renseignement digne de mention ou pertinent. Il est possible d’inclure des images, mais ce n’est pas obligatoire.

​​​​​​​​​​​​​​6.3 Manifestation d’intérêt

Expliquez en deux pages au plus pourquoi ce concours vous intéresse.

Voici quelques exemples :

  • Quels aspects de ce projet vous inspirent ou vous enthousiasment?
  • En quoi la vision du projet d’art public vous interpelle-t-elle ou a-t-elle un lien avec votre pratique?
  • Quelle approche ou quel point de vue apporterez-vous à ce projet?
  • Si vous participez au sein d’un collectif d’artistes, parlez-nous de vos collaborations passées et de la façon dont vous comptez collaborer à la réalisation du projet.

*Ne pas inclure de renseignements concernant une proposition ou les esquisses d’un concept proposé. Les esquisses ne seront pas acceptées à cette étape-ci, l’appel aux artistes étant une demande de qualification et non une demande de proposition.

​​​​​​​​​​​​​​6.4 Exemples d’œuvres antérieures et liste détaillée

Soumettez un maximum de dix fichiers (images numériques, vidéos ou nouveaux médias) illustrant des œuvres antérieures. Les images peuvent consister en un collage de plusieurs photos du même projet, pour montrer le détail de l’œuvre ou une vue différente. Les collectifs d’artistes doivent aussi joindre un maximum de dix fichiers. Si des fichiers additionnels sont soumis, seuls les dix premiers fichiers de la séquence numérique seront pris en compte.

Dressez aussi, en un maximum de deux pages, la liste détaillée des images numériques d’œuvres antérieures soumises en suivant le modèle de nom ci-dessous. Précisez le titre, la date, la technique, les dimensions, le budget, le lieu, le processus de fabrication et d’installation et tout autre renseignement pertinent pour les exemples d’œuvres soumis.

Exigences pour les images numériques

  • Être présentées en format .jpg.
  • Ne pas dépasser 1 240 pixels (côté le plus long).
  • Les images numériques doivent être nommées selon le modèle suivant : numéro, titre, date, technique utilisée, dimensions (système métrique) et coût. Ces éléments doivent être séparés par un trait de soulignement.

Voici un exemple suivant la règle d’affectation des noms des fichiers :

  • 01_Titre_date_technique_ hauteur × largeur × profondeur en cm_ coût $.jpg
  • 02_Sans titre_2014_DEL et résine_1 × 4,5 × 7 m_180 000 $.jpg

Exigences pour les vidéos et les nouveaux médias

  • Être lisibles sur PC.
  • Être lisibles avec Windows Media Player ou QuickTime.
  • Être nommés selon le modèle ci-dessus.
  • Il incombe aux candidats de s’assurer que les fichiers sont lisibles.
  • Chaque minute de vidéo ou de contenu d’un nouveau média correspond à une(1) image numérique.

Nous n’acceptons aucun document nécessitant un logiciel spécialisé, des modules d’extension ou toute autre forme de fichier exécutable qui doit être téléchargé ou installé ni de documents intégrés dans une présentation, comme un site Web ou un document Word ou PowerPoint.

7 Conditions de la demande de qualification

7.1 Droits de la Ville

La Ville d’Ottawa se réserve le droit de rejeter toute proposition, en tout ou en partie, de mettre fin à l’appel aux artistes ou de l’annoncer sous une nouvelle forme. La décision du comité d’évaluation par les pairs est sans appel.

7.2 Divulgation de renseignements

Les candidats ne doivent pas publier de communiqués ou faire d’annonces publiques concernant les détails de la demande de qualification, de leur proposition ou du processus de sélection sans avoir reçu au préalable l’autorisation écrite de la Ville.

7.3 Droits d’auteur et droits moraux

Les artistes conservent les droits d’auteur sur leurs concepts, leurs esquisses et leurs œuvres finales, de même que les droits moraux s’y rapportant

7.4 Confidentialité

Le personnel de la Ville d’Ottawa et les membres du comité d’évaluation par les pairs sont tenus de traiter le contenu des propositions et les délibérations de manière confidentielle.

Le personnel de la Ville d’Ottawa et le comité d’évaluation par les pairs peuvent avoir accès aux renseignements personnels fournis par les candidats. Les renseignements personnels contenus dans votre proposition sont recueillis conformément à la Politique d’art public approuvée par le Conseil municipal; ils ne serviront qu’à évaluer votre proposition et à administrer le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa.

8 Définitions

Artiste professionnel – Un artiste qui :

  • a suivi une formation spécialisée dans sa discipline artistique (pas nécessairement dans un établissement d’enseignement);
  • est reconnu comme tel par ses pairs (des artistes travaillant dans la même discipline);
  • est résolu à consacrer du temps et des ressources à ses activités artistiques;
  • a déjà publié, exposé ou présenté publiquement ses œuvres.

Art propre à un lieu – Œuvre originale créée en fonction du contexte immédiat de l’immeuble ou de l’aménagement paysager du site, qu’elle soit permanente ou temporaire, fonctionnelle ou esthétique, individuelle ou intégrée, et qu’elle intègre un moyen d’expression ou un autre.

Comité d’évaluation par les pairs – Groupe de personnes possédant des compétences spécialisées dans divers secteurs du domaine des arts, y compris des connaissances liées aux disciplines et d’autres compétences. Ce comité a pour fonction d’examiner et d’évaluer les propositions dans le cadre du processus d’approvisionnement du Programme d’art public.

Comité d’examen technique – Comité formé d’experts techniques en conservation, en conception, en génie et en exécution de projets, ayant pour mandat d’évaluer la proposition d’art public de l’artiste ou du collectif sélectionné sur le plan de la faisabilité, de l’entretien, de la conservation et d’autres aspects techniques.

Contrat de fourniture d’une œuvre d’art – Contrat entre la Ville d’Ottawa et l’artiste choisi dans le cadre du projet d’art public.

Soumissions et occasions : le Programme d’art public de l’O-Train

Demande de propositions : Réflexion - Inflexion Projet d’intervention artistique

Date de publication : Le 1 octobre 2020
Échéance pour le dépôt des propositions : Le 30 novembre 2020 à 16 h, heure normale de l’Est
Budget : 700 000,00 $ CA, TVH en sus
Personne‑ressource du projet : Katherine Ingrey, agente d’art public Katherine.Ingrey@ottawa.ca

Déclaration d’intérêt : conservateur autochtone

Installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada  

Aerial photo of the site of the new Ottawa Public Library and Library and Archives Canada joint facility

Photo aérienne du site de la nouvelle installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada. 

Ce concours est maintenant terminé. En savoir plus

La Ville d’Ottawa recherche un conservateur autochtone ou une équipe de conservateurs autochtones pour assurer la mise en valeur et l’enrichissement du Programme d’art autochtone de la nouvelle installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada. Ce concours en deux étapes se déroule conformément à la Politique sur l’art public. Les employés de la Ville d’Ottawa n’ont pas le droit d’y participer.

1. Consécration – Hommage à la nation algonquine Anishinabe, aux Premières Nations et aux peuples Inuit et Métis

Ottawa est aménagée sur un territoire non cédé de la nation algonquine Anishinabe. Le peuple de cette nation habite ce territoire depuis des millénaires. Sa culture et sa présence favorisent et continuent de favoriser le développement de ce territoire. La Ville d’Ottawa tient à rendre hommage au peuple et au territoire de la nation algonquine Anishinabe. Elle tient aussi à rendre hommage à l’ensemble des Premières Nations et des peuples Inuit et Métis, à leurs aînés, aux gardiens de leur savoir, jeunes et vieux, à leurs ancêtres, ainsi qu’à leur valeureuse histoire et à la contribution qu’ils apportent aujourd’hui à ce territoire.

2. Contexte du projet : installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada

La Ville d’Ottawa et la Bibliothèque publique d’Ottawa construisent, en partenariat avec Bibliothèque et Archives Canada, une nouvelle installation partagée de 20 067 mètres carrés au 555, rue Albert; cette installation devrait accueillir en moyenne 5 000 visiteurs par jour. L’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada contribuera à la transformation continue de la capitale du Canada pour en faire une ville d’envergure mondiale grâce à l’aménagement d’une installation moderne et prestigieuse qui réunira et mettra en vitrine la nouvelle bibliothèque centrale de la Bibliothèque publique d’Ottawa et les services publics de Bibliothèque et Archives Canada.

Cette installation comprendra 21 modules fonctionnels constitués d’espaces réservés à la Bibliothèque publique d’Ottawa, d’espaces réservés à Bibliothèque et Archives Canada et d’espaces partagés. Les espaces partagés, qui rehausseront à la fois la complémentarité et le caractère exceptionnel des services de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada, comprendront :

  • des espaces extérieurs : espaces partagés pour les programmes et les activités et assurant l’interface entre l’édifice et le domaine public;
  • une entrée principale et une place publique : entrée partagée donnant accès aux espaces de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada ainsi qu’aux points de rassemblement avec café et boutiques de cadeaux;
  • une place publique et des points de rassemblement : vastes espaces polyvalents pour la programmation et les événements communautaires, de même que pour la Bibliothèque publique d’Ottawa et Bibliothèque et Archives Canada;
  • une galerie d’exposition : espaces de qualité muséale, où se dérouleront des expositions de collections rares et exceptionnelles de Bibliothèque et Archives Canada, ainsi que des expositions itinérantes et des expositions communautaires de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de la Ville d’Ottawa;
  • un centre généalogique : lieu de recherche unique en son genre, donnant accès aux services et aux collections de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada.

Située au 555, rue Albert, l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada se trouvera non loin de zones résidentielles et polyvalentes, de la station de train léger Pimisi et d’espaces verts. Ce site offre d’excellents points de vue et communique avec le paysage urbain environnant et l’environnement naturel, en plus d’offrir des panoramas sur le site historique des plaines LeBreton, sur l’aqueduc et la station de pompage de la rue Fleet, sur la rivière des Outaouais, sur les collines de Gatineau et sur la silhouette urbaine du centre-ville d’Ottawa. L’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada sera également située non loin des chutes de la Chaudière, lieu sacré traditionnel pour la nation algonquine Anishinabe et d’autres Premières Nations. Le site, ses environs et ses panoramas seront des considérations importantes pour la conception architecturale et la mise en valeur de l’art public. L’installation sera aménagée pour maximiser les panoramas historiques du site et la topographie rehaussée de l’escarpement.

3. Calendrier du projet de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada

*Le calendrier et les grandes étapes du projet pourraient être modifiés.

Étapes du projet

Dates d’achèvement planifiées
Attribution du contrat et début des travaux de conception architecturale Décembre 2018
Lancement du Plan de mobilisation et de consultation sur le processus de conception Janvier 2019
Élaboration de la conception de l’installation 2019 au 2020
Achèvement des travaux de conception – dessins de construction prêts pour l’appel d’offres Automne 2020
Attribution du contrat d’entreprise générale 2021
Début des travaux 2021
Quasiachèvement des travaux 2024
Parachèvement des travaux (contrat) 2024
Mise en service de l’installation 2024
Parachèvement des travaux (correction des lacunes contractuelles) 2025
Certification - Leadership in Energy and Environmental Design 2025

4. Projet du Programme d’art autochtone

Dans le cadre de son Programme d’art public, la Ville d’Ottawa recherche un conservateur autochtone ou une équipe de conservateurs autochtones chevronnés et très motivés pour assurer la mise en valeur et l’enrichissement du Programme d’art autochtone pour l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada. Ce conservateur ou cette équipe de conservateurs travaillera en étroite collaboration avec l’équipe du projet de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada et avec les intervenants autochtones afin d’établir un cadre conceptuel pour l’intégration de l’art autochtone dans l’installation. En outre, le conservateur ou l’équipe de conservateurs travaillera en collaboration avec l’architecte et l’artiste qui font partie de l’équipe responsable de la conception pour adopter une approche concertée dans l’intégration des œuvres d’art de l’installation. Le conservateur ou l’équipe doit apporter une grande capacité conceptuelle et beaucoup d’ingéniosité dans le processus de l’enrichissement artistique, en plus de compter sur un solide réseau d’artistes et de praticiens des arts et de maîtriser parfaitement les pratiques artistiques et les protocoles culturels autochtones locaux et nationaux.

5. Vision du projet

Le Programme d’art autochtone de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada rendra hommage aux arts et aux cultures autochtones, en fera la promotion et en assurera le rayonnement en intégrant les œuvres d’art d’artistes autochtones locaux, régionaux et nationaux (Premières Nations, Inuits et Métis) dans l’ensemble de l’installation et du paysage. L’intégration d’œuvres d’art autochtones dans l’installation et dans les alentours permettra d’aménager un espace accueillant et inclusif, qui représentera des artistes à la fois prestigieux et clairvoyants. La mise en valeur et l’enrichissement du Programme d’art autochtone de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada devraient être éclairés par les travaux de recherche, les pratiques exemplaires et la participation avec les intervenants autochtones et être planifiés de concert avec l’équipe de la conception architecturale. En outre, la mise en valeur et l’enrichissement du Programme d’art autochtone seront inclusifs, assureront une représentation équilibrée des différentes collectivités autochtones et s’inspireront de la rétroaction découlant de la participation des intervenants. Les artistes et les œuvres d’art sélectionnés pour le Programme d’art autochtone le seront dans le cadre d’un processus de sélection en régime de concurrence, sur invitation ou sélectivement en collaboration avec le Comité consultatif de l’art autochtone. La Ville encourage la réalisation des différents projets artistiques sur tous les supports, dans le cadre d’un budget approximatif global de 400 000 $ pour les œuvres d’art.

6. Portée des travaux du conservateur ou de l’équipe de conservateurs autochtones

  • Passer en revue les plans d’architecture et de paysagement afin de repérer les sites potentiels pour aménager les œuvres d’art dans l’installation de concert avec l’équipe de la conception architecturale et l’artiste qui fera partie de l’équipe de la conception.
  • Consulter et mobiliser les intervenants autochtones, notamment les membres de la nation algonquine Anishinabe, ainsi que les intervenants autochtones locaux et nationaux, de concert avec le Plan de mobilisation et de consultation sur le processus de conception de l’architecte.
  • Participer aux réunions avec l’équipe du projet de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada et les intervenants, dans les cas nécessaires, ou animer ces réunions.
  • Mettre au point une approche sélective innovante dans l’intégration de l’art autochtone dans l’installation partagée.
  • Élaborer une stratégie complète du Programme d’art autochtone, définissant les objectifs, les sites, les approches et les budgets pour les différents projets d’art.
  • Travailler en collaboration avec le Programme d’art public et mener le processus d’acquisition de l’art autochtone, notamment, sans toutefois s’y limiter :
  • recommander des méthodes d’approvisionnement (en régime de concurrence, sur invitation ou sélectivement) pour certains projets;
  • rédiger les appels destinés aux artistes et solliciter la participation des artistes dans le processus de sélection;
  • planifier et coordonner la participation des artistes inscrits dans la liste abrégée des ateliers d’orientation, le cas échéant;
  • participer aux différentes réunions du Comité consultatif du Programme d’art autochtone à titre de membre avec droit de vote, afin d’enrichir les collections et de sélectionner les artistes.
  • Produire, sur supports imprimés, les rapports d’avancement et le rapport final.
  • Présenter un exposé public pour l’ensemble de la communauté sur le processus et le résultat du Programme d’art autochtone.

7. Calendrier

* Le calendrier pourrait être modifié.
Date d’échéance pour la réception des demandes : le lundi 9 septembre 2019 à midi (heure normale de l'est)
Entrevues avec les finalistes : le jeudi 26 septembre 2019 (en personne ou à distance)
Attribution du contrat : octobre 2019
Élaboration du Programme d’art autochtone : octobre 2019 au avril 2020
Lancement de l’achat des œuvres d’art autochtones : mai 2020

8. Budget

Les honoraires de ce projet sont fixés à 50 000 $ (dollars canadiens) , taxe de vente harmonisée en sus, et comprennent tous les coûts liés à la mise en valeur et à l’enrichissement du Programme d’art autochtone, dont la participation aux réunions, la consultation, les déplacements, la recherche et les honoraires, entre autres.

9. Processus de sélection

Le proposant retenu pour ce projet sera sélectionné à l’issue d’un processus d’appel en régime de concurrence, qui prévoit des entrevues avec les finalistes. Un comité d’évaluation constitué d’employés de la Ville et d’expertsconseils professionnels externes ou internes examinera et évaluera les candidatures selon les critères de sélection et retiendra au plus cinq candidats pour les entrevues.

Les finalistes seront invités à discuter de leur expérience, de leurs projets d’enrichissement artistique antérieurs et de leurs approches, en plus de répondre à des questions se rapportant aux travaux dans ce type de projet.

La Ville d’Ottawa se réserve le droit de rejeter l’une quelconque ou la totalité des candidatures, de mettre fin au projet ou de le relancer.

10. Critères de sélection

Les conservateurs autochtones qui répondent aux critères suivants pourraient être invités à une entrevue :

  • pratique établie dans l’enrichissement de l’art autochtone;
  • expérience antérieure confirmée dans la mise en valeur et l’enrichissement des expositions d’art autochtone et de l’art public;
  • solide réseau d’artistes autochtones;
  • maîtrise des pratiques artistiques et des protocoles culturels autochtones locaux et nationaux;
  • solides talents pour communiquer de vive voix et par écrit;
  • connaissance confirmée du projet et de son contexte;
  • méthodologie ingénieuse et inclusive d’enrichissement et de consultation.

11. Confidentialité de l’information

Les employés de la Ville d’Ottawa et les membres du comité de coévaluation sont tenus de traiter avec une discrétion absolue le contenu des propositions et les délibérations de ce comité. Pour protéger le caractère confidentiel de l’information, les membres du comité remettront leur exemplaire des propositions pour qu’il soit déchiqueté à la fin de la réunion portant sur l’évaluation.

Les employés de la Ville d’Ottawa et les membres du comité de coévaluation pourront consulter l’information fournie par les candidats. Les renseignements personnels reproduits dans votre proposition sont recueillis conformément aux pouvoirs conférés par la Politique sur l’art public approuvée par le Conseil municipal. Les renseignements personnels ne seront consultés que pour évaluer votre proposition et administrer le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa. 

12. Définitions

Artiste membre de l’équipe de la conception. Dans le cadre d’un projet artistique distinct, mais concerté pour l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada, l’artiste, qui sera membre contributeur de l’équipe de la conception, sera chargé d’intégrer les concepts de l’art public dès le début des travaux de conception.

Comité consultatif sur l’art autochtone. Comité constitué du conservateur autochtone, d’autres professionnels des arts, de représentants de la collectivité et de représentants du projet responsables du déroulement de l’appel d’offres artistique en régime de concurrence et des directives générales à donner dans le cadre du Programme d’art autochtone, le cas échéant.

Équipe de la conception. Équipe de l’architecture ou du paysagement constituée dans le cadre du projet de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada. Cette équipe est responsable de l’élaboration de la conception, de l’architecture et des éléments paysagers connexes de l’installation partagée.

Plan de mobilisation et de consultation sur le processus de conception. Ce plan, préparé par l’architecte, trace les grandes lignes du plan de participation citoyenne de l’ensemble du projet; ce plan est souple et permettra de donner suite à l’information et aux idées que donneront les différents intervenants.

Appel de propositions : expositions de 2021

Galerie Karsh-Masson et de la Galerie d’art de l’hôtel de ville

Ce concours est maintenant terminé. L’appel de propositions : expositions de 2022 à la Galerie Karsh-Masson et à la Galerie d’art de l’hôtel de ville sera annoncé en mars 2021.

Une fois l’an, le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa invite les artistes professionnels et les commissaires à proposer une exposition. Les propositions reçues sont soumises à un comité d’évaluation par les pairs, et celles retenues sont présentées, l’année suivante, à la Galerie Karsh-Masson ou à la Galerie d’art de l’hôtel de ville.

Nous souhaitons aviser les candidats retenus que la suspension temporaire de la saison d’exposition pourrait entraîner des retards de programmation.

Description de la Galerie Karsh-Masson et de la Galerie d’art de l’hôtel de ville

La Galerie Karsh-Masson et la Galerie d’art de l’hôtel de ville sont situées au rez-de-chaussée de l’hôtel de ville d’Ottawa, au 110, avenue Laurier Ouest. Toutes deux accessibles en fauteuil roulant, elles sont ouvertes chaque jour de 9 h à 20 h. L’entrée est gratuite.

Les artistes exposés à la Galerie Karsh-Masson et à la Galerie d’art de l’hôtel de ville sont des professionnels s’intéressant à toutes les formes d’art. Il s’agit aussi bien d’expositions solo, collectives ou itinérantes que d’expositions préparées par des conservateurs ou d’expositions du monde diplomatique. Les galeries accueillent habituellement un total de 10 expositions par an, chacune s’étirant sur huit semaines environ. Le programme annuel comprend des conférences et des visites-rencontres en compagnie d’artistes et une exposition présentant la collection de la Ville d’Ottawa. Tous les deux ans, les œuvres du lauréat du Prix Karsh sont exposées à la Galerie Karsh-Masson; ce sera le cas en 2022. L’hôtel de ville est surveillé en tout temps, mais le personnel des galeries n’est pas présent chaque jour : les expositions doivent donc être autonomes et ne pas nécessiter d’entretien régulier.

Une galerie publique est une tribune pour l’exploration d’idées diverses. La Ville d’Ottawa expose des œuvres d’art de toutes formes qui peuvent revêtir de l’intérêt et de l’importance pour la collectivité, qui sont des véhicules d’identité et qui sont représentatives des tendances artistiques actuelles. Présentées dans l’espace public, elles nous permettent d’appréhender, de comprendre et d’interpréter le passé et le présent.

La Ville d’Ottawa appuie les activités culturelles qui sont représentatives de la diversité d’Ottawa sur le plan de l’ascendance, des capacités, de l’âge, du pays d’origine, de la culture, du genre, du revenu, de la langue, de la race et de l’orientation sexuelle. Reconnaissant la nation algonquine Anishinabe comme la nation autochtone hôte d’Ottawa, la Ville entend aussi favoriser les activités culturelles qui répondent aux appels à l’action du rapport de la Commission de vérité et réconciliation. Les artistes et les commissaires de toutes origines, notamment les Inuits, les Métis et les membres des Premières Nations, sont donc invités à présenter une proposition d’exposition. La Ville d’Ottawa accorde les mêmes droits, statuts et privilèges aux deux groupes de langues officielles.

Plans d’étage

Admissibilité

  • L’appel de propositions s’adresse aux artistes et aux commissaires professionnels, toutes formes d’art confondues. Un artiste professionnel a suivi une formation spécialisée dans son domaine artistique (pas nécessairement dans un établissement d’enseignement), est reconnu comme professionnel par ses pairs, est dévoué à ses activités artistiques et a déjà exposé ses œuvres.
  • Les candidats du reste du Canada et de l’étranger sont admissibles, mais la priorité est donnée à ceux qui vivent ou ont déjà vécu dans un rayon de 150 kilomètres d’Ottawa ou qui ont des attaches avec la ville, par exemple des membres de la communauté artistique locale. Les candidats retenus devront assumer les frais d’expédition des œuvres à la galerie ainsi que les frais de déplacement et d’hébergement.
  • Les artistes et commissaires qui ont exposé à la Galerie Karsh-Masson ou à la Galerie d’art de l’hôtel de ville au cours des deux dernières années ne sont pas admissibles.

Une seule proposition par candidat est acceptée. Les employés et les représentants élus de la Ville d’Ottawa sont exclus.

Œuvres à composantes électriques

  • Toute œuvre qui présente des composantes électriques doit être inspectée par un organisme de certification ou d’évaluation accrédité avant d’être installée à la Galerie Karsh-Masson ou à la Galerie d’art de l’hôtel de ville. Une étiquette ou un sceau de certification doit lui être apposé pour indiquer qu’une inspection de sécurité indépendante a eu lieu. Une liste des étiquettes et sceaux de certification acceptés.
  • Pour en savoir plus, visitez le site web ou téléphonez au 1‑877‑ESA‑SAFE (372‑7233).
  • Tous les coûts éventuels de conformité à la certification sont assumés par l’artiste.
  • Les candidats doivent fournir avec leur proposition un document attestant la conformité des œuvres concernées aux normes de l’Office de la sécurité des installations électriques (OSIE).

Honoraires

  • Des honoraires d’exposition seront versés aux exposants en fonction de la section 1 du barème des tarifs minimums du CARFAC et du RAAV de 2021 (barème des redevances concernant les droits d’exposition et de projection, catégorie institutionnelle I). Les commissaires d’exposition recevront des honoraires.
  • Les honoraires des commissaires et d’exposition comprennent tous les services professionnels liés à la préparation, à l’installation, à la consultation, aux tâches d’écriture et à la production d’œuvres d’art associées à l’exposition.
  • Des honoraires liés aux présentations sont accordés à chaque exposition en fonction de la section 4 du barème des tarifs minimums du CARFAC et du RAAV de 2021 (C.2.0 – Honoraires liés aux présentations et consultations, tarif fixe par demi-journée, moins de 4 heures).
  • Le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa n’assume pas les frais de déplacement, d’hébergement et de transport des œuvres, et il n’accorde pas d’indemnités journalières.
  • Toute installation complexe nécessitant de l’équipement spécial ou un financement particulier qui dépassent le budget du Programme d’art public de la Ville est à la seule charge de l’artiste.

Procédure et critères d’évaluation

Les propositions admissibles sont toutes soumises à un comité d’évaluation par les pairs, qui se base sur les critères suivants :

  • Valeur artistique, originalité et professionnalisme;
  • Cohérence de l’échantillon d’œuvres et du texte de la proposition;
  • Pertinence et caractère approprié de la proposition par rapport à la nature largement publique des galeries;
  • Faisabilité technique et physique.

Les membres du comité d’évaluation par les pairs évaluent d’abord les propositions admissibles individuellement, puis le comité se réunit pour en discuter. La composition idéale de chaque comité est équilibrée entre les divers styles, spécialisations, pratiques et philosophies artistiques, et elle représente équitablement les langues officielles, les genres, les secteurs géographiques et les communautés culturelles. Les membres sont choisis en fonction de leurs connaissances, de leur expérience, de leur justesse d’opinion, de leur objectivité, de leur éloquence et de leur aptitude à travailler en équipe. Les membres du comité changent à chaque appel de propositions. C’est le personnel de la Ville qui choisit les membres du comité. Si vous souhaitez faire partie d’un comité d’évaluation par les pairs, veuillez envoyer un courriel à programmedartpublic@ottawa.ca.

Conformité

Après délibérations, le comité d’évaluation par les pairs annoncera les expositions retenues sur ottawa.ca. Les résidents auront ensuite 30 jours pour se manifester s’ils jugent que le comité n’a pas respecté les critères et les procédures de sélection publiés.

Coordonnées

La Galerie Karsh-Masson et la Galerie d’art de l’hôtel de ville sont gérées par le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa.
programmedartpublic@ottawa.ca
613‑244‑6852

Programme d’art publicFormulaire d’inscription au bulletin d’information
En vous inscrivant à notre bulletin d’information, vous recevrez en un seul endroit des appels aux artistes et des annonces sur la Collection d’art de la Ville d’Ottawa, les commandes d’art public et les expositions de la Galerie Karsh-Masson, de la Galerie d’art de l’hôtel de ville et du Corridor 45|75.

Appel de propositions : expositions de 2020-2021

Corridor 45|75

Ce concours est maintenant terminé. 

Une fois l’an, le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa invite les artistes professionnels et les commissaires à proposer une exposition. Les propositions reçues sont soumises à un comité d’évaluation par les pairs, et celles retenues sont présentées, l’année suivante, à le Corridor 45|75.

Nous souhaitons aviser les candidats retenus que la suspension temporaire de la saison d’exposition pourrait entraîner des retards de programmation.

Description du Corridor 45|75

Le Corridor 45|75 est situé dans le hall Ouest de la station Rideau de la Ligne 1 de l’O-Train (Ligne de la Confédération), près de l’entrée du Centre Rideau. Ouvert tous les jours, aux mêmes heures que la Ligne 1 de l’O‑Train, il est accessible aux fauteuils roulants, et l’entrée est gratuite (accès par la porte à l’intersection de la promenade Sussex et de la rue Rideau). Y sont exposées les œuvres d’artistes professionnels de la région s’intéressant à toutes les formes d’art. Il s’agit aussi bien d’expositions solo ou collectives que d’expositions préparées par des conservateurs. Cette galerie accueille environ trois expositions par année.

Avis important sur l’espace d’exposition

Le Corridor 45|75 est un espace d’exposition unique situé dans une station souterraine de train léger très achalandée, plus précisément un étage au-dessus des rails. Étant donné que cet environnement n’est pas parfaitement entretenu et que sa température n’est pas contrôlée, il convient mieux aux œuvres protégées ou encadrées qui se nettoient facilement. Les portes en verre trempé protégeant l’espace d’exposition sont verrouillées, mais pas hermétiques. Derrière les vitrines, l’aire d’exposition prend la forme d’un long couloir. Les sections B à F sont multifonctionnelles (voir le plan d’étage); les sections A et G, qui comprennent des enseignes permanentes, ne peuvent pas être utilisées comme espaces d’exposition. Les œuvres in situ, conçues pour cet espace particulier, seront les mieux reçues. La station Rideau est surveillée en tout temps, mais le personnel de la galerie n’est pas présent chaque jour : les expositions doivent donc être autonomes et ne pas nécessiter d’entretien régulier. On recommande fortement aux artistes de visiter les lieux et de se familiariser avec les conditions actuelles avant de faire une proposition.

Une galerie publique est une tribune pour l’exploration d’idées diverses. La Ville d’Ottawa expose des œuvres d’art de toutes formes qui peuvent revêtir de l’intérêt et de l’importance pour la collectivité, qui sont des véhicules d’identité et qui sont représentatives des tendances artistiques actuelles. Présentées dans l’espace public, elles nous permettent d’appréhender, de comprendre et d’interpréter le passé et le présent.

La Ville d’Ottawa appuie les activités culturelles qui sont représentatives de la diversité d’Ottawa sur le plan de l’ascendance, des capacités, de l’âge, du pays d’origine, de la culture, du genre, du revenu, de la langue, de la race et de l’orientation sexuelle. Reconnaissant la nation algonquine Anishinabe comme la nation autochtone hôte d’Ottawa, la Ville entend aussi favoriser les activités culturelles qui répondent aux appels à l’action du rapport de la Commission de vérité et réconciliation. Les artistes et les commissaires de toutes origines, notamment les Inuits, les Métis et les membres des Premières Nations, sont donc invités à présenter une proposition d’exposition. La Ville d’Ottawa accorde les mêmes droits, statuts et privilèges aux deux groupes de langues officielles.

Plan d’étage

Communiquez avec nous pour obtenir un dessin d’architecture du Corridor 45|75.

Admissibilité

  • L’appel de propositions s’adresse aux artistes et aux commissaires professionnels de la région, toutes formes d’art confondues. Un artiste professionnel a suivi une formation spécialisée dans son domaine artistique (pas nécessairement dans un établissement d’enseignement), est reconnu comme professionnel par ses pairs, est dévoué à ses activités artistiques et a déjà exposé ses œuvres.
  • Les candidats doivent vivre dans un rayon de 150 kilomètres d’Ottawa.
  • Les artistes et commissaires qui ont exposé à la Galerie Karsh-Masson ou à la Galerie d’art de l’hôtel de ville au cours des deux dernières années ne sont pas admissibles.

Une seule proposition par candidat est acceptée. Les employés et les représentants élus de la Ville d’Ottawa sont exclus.

Œuvres à composantes électriques

  • Toute œuvre qui présente des composantes électriques doit être inspectée par un organisme de certification ou d’évaluation accrédité avant d’être installée au Corridor 45|75. Une étiquette ou un sceau de certification doit lui être apposé pour indiquer qu’une inspection de sécurité indépendante a eu lieu. Une liste des étiquettes et sceaux de certification acceptés (en anglais).
  • Pour en savoir plus, visitez le site web ou téléphonez au 1‑877‑ESA‑SAFE (372‑7233).
  • Tous les coûts éventuels de conformité à la certification sont assumés par l’artiste.
  • Les candidats doivent fournir avec leur proposition un document attestant la conformité des œuvres concernées aux normes de l’Office de la sécurité des installations électriques (OSIE).

Honoraires

  • Des honoraires d’exposition seront versés aux exposants en fonction de la section 1 du barème des tarifs minimums du CARFAC et du RAAV de 2021 (barème des redevances concernant les droits d’exposition et de projection, catégorie institutionnelle I). Les commissaires d’exposition recevront des honoraires.
  • Les honoraires des commissaires et d’exposition comprennent tous les services professionnels liés à la préparation, à l’installation, à la consultation, aux tâches d’écriture et à la production d’œuvres d’art associées à l’exposition.
  • Le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa n’assume pas les frais de déplacement, d’hébergement et de transport des œuvres, et il n’accorde pas d’indemnités journalières.
  • Toute installation complexe nécessitant de l’équipement spécial ou un financement particulier dont les coûts dépassent le budget du Programme d’art public de la Ville est à la seule charge de l’artiste.

Procédure et critères d’évaluation

Les propositions admissibles sont toutes soumises à un comité d’évaluation par les pairs, qui se base sur les critères suivants :

  • Valeur artistique, originalité et professionnalisme;
  • Cohérence de l’échantillon d’œuvres et du texte de la proposition;
  • Interaction de l’œuvre avec l’espace d’exposition unique;
  • Pertinence et caractère approprié de la proposition par rapport à la nature largement publique de l’espace d’exposition;
  • Faisabilité technique et physique.

Les membres du comité d’évaluation par les pairs évaluent d’abord les propositions admissibles individuellement, puis le comité se réunit pour en discuter. La composition idéale de chaque comité est équilibrée entre les divers styles, spécialisations, pratiques et philosophies artistiques, et elle représente équitablement les langues officielles, les genres, les secteurs géographiques et les communautés culturelles. Les membres sont choisis en fonction de leurs connaissances, de leur expérience, de leur justesse d’opinion, de leur objectivité, de leur éloquence et de leur aptitude à travailler en équipe. Les membres du comité changent à chaque appel de propositions. C’est le personnel de la Ville qui choisit les membres du comité. Si vous souhaitez faire partie d’un comité d’évaluation par les pairs, veuillez envoyer un courriel à programmedartpublic@ottawa.ca.

Conformité

Après délibérations, le comité d’évaluation par les pairs annoncera les expositions retenues sur ottawa.ca. Les résidents auront ensuite 30 jours pour se manifester s’ils jugent que le comité n’a pas respecté les critères et les procédures de sélection publiés.

Coordonnées

Le Corridor 45|75 est géré par le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa.
programmedartpublic@ottawa.ca
613‑244‑6852

Programme d’art publicFormulaire d’inscription au bulletin d’information

En vous inscrivant à notre bulletin d’information, vous recevrez en un seul endroit des appels aux artistes et des annonces sur la Collection d’art de la Ville d’Ottawa, les commandes d’art public et les expositions de la Galerie Karsh-Masson, de la Galerie d’art de l’hôtel de ville et du Corridor 45|75.

Programme d'achats directs

Ce concours est maintenant terminé. L’appel de soumission pour le Programme d’achats directs 2021 sera annoncé en 2021.

Programme d’art public

Formulaire d’inscription au bulletin d’information
En vous inscrivant à notre bulletin d’information, vous recevrez en un seul endroit des appels aux artistes et des annonces sur la Collection d’art de la Ville d’Ottawa, les commandes d’art public et les expositions de la Galerie Karsh-Masson, de la Galerie d’art de l’hôtel de ville et du Corridor 45|75.

À propos du Programme d’achats directs

Le programme d’art public de la Ville d’Ottawa invite les artistes professionnels et leurs représentants à offrir des œuvres d’art existantes. Les propositions seront examinées par un comité d’évaluation formé de pairs et les œuvres d’art sélectionnées seront intégrées à la Collection d’art de la Ville d’Ottawa.

Le Programme d’achats directs est un programme s’appuyant sur un processus de sélection et permettant aux participants d’offrir la vente d’œuvres d’art à la Ville d’Ottawa. Chaque année, plus de 2 500 œuvres d’art sont examinées. 

En raison des restrictions du Covid-19, il y aura un changement dans le processus d'achats directs cette année. Il n'y aura pas de deuxième étape pour examiner les œuvres d'art en personne. Si votre œuvre d'art est sélectionnée pour l'achat, nous demanderons à ce que la livraison soit effectuée à une date ultérieure, lorsque cela sera possible en toute sécurité. 

Les propositions admissibles sont examinées par un comité d’évaluation par les pairs qui tiendra compte de la valeur artistique, de l’originalité et de l’importance de l’œuvre à l’échelle régionale, de même que de ses exigences en matière de conservation et d’entretien. Les recommandations d’achat sont formulées par ce comité d’évaluation en fonction des fonds disponibles. La composition de chaque comité vise un équilibre entre les divers styles, spécialisations, pratiques et philosophies artistiques, ainsi qu’une représentation équitable des langues officielles, des genres, des secteurs géographiques et des communautés culturelles. Les membres sont choisis en fonction de leurs connaissances et de leur expérience, de la justesse de leurs opinions et de leur objectivité, de leur capacité à exprimer des idées et de leur aptitude à travailler en équipe. Les membres du comité d’évaluation par les pairs changent d’un programme à l’autre. La sélection des membres du comité d’évaluation par les pairs incombe aux membres du personnel de la Ville. Si vous souhaitez siéger à un comité d’évaluation par les pairs, veuillez communiquer avec nous.

La Ville d’Ottawa appuie les activités culturelles qui sont représentatives de la diversité d’Ottawa sur le plan de l’ascendance, des capacités, de l’âge, du pays d’origine, de la culture, du genre, du revenu, de la langue, de la race et de l’orientation sexuelle. La Ville d’Ottawa reconnaît la nation algonquine Anishinabeg comme nation autochtone hôte d’Ottawa. Le 28 février 2018, le Conseil municipal a approuvé un Plan de réconciliation en réponse aux conclusions de la Commission de vérité et réconciliation. La Ville s’est notamment engagée à acquérir et à présenter davantage d’œuvres d’art d’artistes autochtones au sein de la Collection d’art de la Ville d’Ottawa. Les candidats et leurs représentants de diverses origines, membres des Premières Nations ou des peuples inuit et métis sont encouragés à participer au concours. La Ville d’Ottawa reconnaît que les deux langues officielles possèdent le même statut et confèrent les mêmes droits et privilèges.

Les renseignements personnels contenus dans votre candidature sont recueillis en vertu de la Politique d’art public approuvée par le Conseil municipal; ils ne serviront qu’à évaluer votre candidature et à administrer le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa. Le personnel de la Ville d’Ottawa et les membres du comité d’évaluation par les pairs sont tenus de traiter le contenu des soumissions et des délibérations de manière confidentielle.

Admissibilité

  • Les participants doivent être des artistes professionnels ou des représentants d’artistes professionnels, comme des galeries et des successions.
  • Les participants doivent être les auteurs des œuvres d’art ou les représentants des auteurs des œuvres d’art.
  • Les artistes doivent habiter ou avoir habité dans un rayon de 150 km d’Ottawa, ou l’œuvre proposée doit se rattacher à la région (prière de l’indiquer dans les sections « Réflexion de l’artiste » ou « Curriculum vitæ »).
  • Les artistes doivent avoir suivi une formation spécialisée dans leur domaine artistique ou être reconnus par leurs pairs comme des artistes professionnels.
  • Les artistes doivent être dévoués à leurs activités artistiques.
  • Les artistes doivent avoir créé des œuvres en dehors de leur formation de base.

Une seule soumission par artiste sera prise en considération. Les employés et les représentants élus de la Ville d’Ottawa ne sont pas admissibles.