Ce site utilise JavaScript. Veuillez activer la fonction JavaScript dans votre navigateur et recharger la page pour voir le site complet.

Soumissions et occasions : Programme d'art public

À propos du Programme d’art public

Avec son Programme d’art public, la Ville d’Ottawa collectionne, commande et expose des œuvres pour susciter la discussion et rendre l’art accessible à tous. La collection d’art et les commandes d’œuvres publiques de la Ville ainsi que les expositions de la Galerie Karsh-Masson, de la Galerie d’art de l’hôtel de ville et du Corridor 45|75 sont autant de moyens par lesquels les arts peuvent se greffer au quotidien.

L’un des premiers du genre au pays, ce Programme intègre des œuvres contemporaines et professionnelles à l’urbanisme et à l’aménagement, affirmant ainsi l’identité ottavienne, favorisant un sentiment d’appartenance et promouvant les arts visuels depuis 1985.

Vous désirez nous contacter?

facebook logo
  
twitter logo
  
instagram logo

  • S’abonner à YouTube
  • Pour obtenir de l’aide ou une réponse à une question, veuillez envoyer un message à l’adresse programmedartpublic@ottawa.ca ou veuillez composer le 613-244-6852.

Bulletin d'Information

logo email et logo du Programme d'art public

Formulaire d’inscription au bulletin d’information – Programme d’art public

  1. Saisir vos coordonnées.
  2. Choisir « Programme d’art public | Collectionner. Commander. Exposer. »
  3. Cliquer sur « S’inscrire ».
  4. Ouvrir le courriel de confirmation.
  5. Confirmer l’inscription.
  6. Bienvenue parmi nos lecteurs!

En vous inscrivant au bulletin d’information, vous recevrez à un seul et même endroit les appels aux artistes et annonces en lien avec la Collection d’art de la Ville d’Ottawa, les commandes d’art public et les expositions à la Galerie Karsh-Masson, à la Galerie d’art de l’hôtel de ville et au Corridor 45|75. 

Programme d'achats directs 2021

un exemple d'achats passés exposés dans nos galeries

Ce concours est maintenant terminé.

À propos du Programme d’achats directs

Le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa invite les artistes professionnels et leurs représentants à offrir des œuvres d’art existantes pour achat. Les propositions seront examinées par un comité d’évaluation formé de pairs et les œuvres d’art recommandées pour achat seront intégrées à la Collection d’art de la Ville d’Ottawa. Les œuvres d’art appartenant à cette collection diversifiée sont présentées dans plus de 170 établissements publics sur le territoire de la Ville. Le Programme d’achats directs est un programme s’appuyant sur un processus de sélection et permettant aux participants d’offrir la vente d’œuvres d’art à la Ville d’Ottawa. Chaque année, plus de 2 700 œuvres d’art sont examinées.

Avant de soumettre votre candidature, veuillez consulter la section Admissibilité ci‑dessous.

Objectifs du programme

Admissibilité

Qui est admissible?

  • Les participants doivent être des artistes professionnels ou des représentants d’artistes professionnels, comme des galeries et des successions.
  • Les artistes doivent avoir suivi une formation spécialisée dans leur domaine artistique ou être reconnus par leurs pairs comme des artistes professionnels.
  • Les participants doivent être les auteurs des œuvres d’art ou doivent représenter les auteurs de ces œuvres.
  • Les artistes doivent habiter ou avoir habité dans un rayon de 150 km d’Ottawa ou l’œuvre proposée doit se rattacher à la région (veuillez l’indiquer dans les sections « Réflexion de l’artiste » ou « Curriculum vitæ de l’artiste »).
  • Les artistes doivent être dévoués à leurs activités artistiques.
  • Les artistes doivent avoir créé un ensemble d’œuvres en dehors de leur formation de base.
  • Les artistes qui s’identifient à la nation algonquine Anishinabe.

Qui n’est pas admissible?

  • Les étudiants qui n’ont pas encore terminé leur formation artistique initiale.
  • Les personnes qui ne sont pas des auteurs ni des représentants d’artistes professionnels.
  • Les artistes qui n’habitent pas, et n’ont jamais habité, dans un rayon de 150 km d’Ottawa.
  • Les employés et les représentants élus de la Ville d’Ottawa, conformément au Code de conduite du personnel de la Ville d’Ottawa et à toutes les lois et à tous les règlements applicables.

Restrictions

  • Les candidats, à l’exception des galeries, ne peuvent présenter qu’une seule demande à la fois dans le cadre de ce programme.
  • La satisfaction de tous les critères d’admissibilité ne garantit pas l’achat d’œuvres d’art.

Critères d’évaluation

Les demandes seront évaluées par un comité d’évaluation par les pairs, selon les critères suivants :

  • la valeur artistique;
  • l’importance de l’œuvre à l’échelle régionale;
  • l’originalité;
  • les exigences en matière de conservation et d’entretien.

Qui fait partie du comité d’évaluation par les pairs?

  • La composition du comité vise un équilibre entre les divers styles, spécialisations, pratiques et philosophies artistiques, ainsi qu’une représentation équitable des langues officielles, des genres, des secteurs géographiques et des communautés culturelles.
  • Les membres sont choisis en fonction de leurs connaissances et de leur expérience, de la justesse de leurs opinions et de leur objectivité, de leur capacité à exprimer des idées et de leur aptitude à travailler en équipe.
  • Les membres du comité d’évaluation par les pairs changent d’un programme à l’autre.

Lisez l’appel aux artistes au complet avant de commencer à remplir votre demande en ligne et assurez‑vous d’avoir tous les renseignements requis à portée de main.

  • Une demande complète doit inclure les documents indiqués ci‑après, jusqu’à dix images ou dix minutes de médias temporels ou une combinaison des deux.
  • Les documents à l’appui peuvent être rédigés en français ou en anglais.

Documents pour le dépôt des candidatures

Documents

Les points 1, 2 et 3 doivent être enregistrés dans un même document PDF.

  1. Réflexion de l’artiste (maximum 500 mots).
  2. Curriculum vitæ de l’artiste (maximum 1 500 mots).
  3. Liste de fichiers d’images ou de médias temporels – Cette liste fait directement référence aux fichiers des images des œuvres d’art que vous avez joints à votre demande. Cette liste de fichiers d’images ou de médias temporels vous permet d’ajouter des informations ou des descriptions plus précises des œuvres individuelles. Indiquez dans cette liste, sous forme de points, la série, l’édition et tout autre renseignement important.

Images en format numérique et contenu média temporel

Téléchargez dix images en format numérique ou dix minutes maximum de contenu de média temporel (ou une combinaison des deux) qui appuient l’énoncé de la proposition et respectent les directives ci‑dessous.

Les fichiers d’images doivent :

  • être en format .jpg et avoir une taille maximale de 1 Mo chacun;
  • être nommés avec le numéro d’image correspondant, le titre, la date, le support, les dimensions et le prix, séparés par un trait de soulignement et sans espace avant ou après le trait de soulignement;
  • avoir un nom comportant un maximum de 150 caractères.

Format des noms de fichiers d’image

01_Titre de l’oeuvre_année_support_dimensions_prix $.jpg

Exemples :

  • 01_La Montagne_2021_graphite, acrylique et métal_96 x 106 pouces_1500 $.jpg
  • 02_Sans titre 3 détaillé_2013_impression chromogène sur papier_206 x 122 cm_0 $.jpg
  • 03_Installation à la Galerie Karsh-Masson, dimensions variables_2005_techniques mixtes_ 0 x 0 cm_0 $.jpg

Si vous n’avez pas dix œuvres à vendre, joignez de gros plans, différentes prises de vue ou des images d’œuvres d’une série semblable. Indiquez 0 $ pour les images d’œuvres qui ne sont pas à vendre.

Formulaire de demande

Aide à la demande

Nous sommes à votre disposition pour vous aider à préparer votre demande des façons suivantes :

  • En discutant de l’admissibilité de votre candidature, des exigences du programme et en répondant à toutes questions au sujet du processus de candidature et d’évaluation.
  • Avec des séances d’information virtuelles (détails au haut de la page) :
    • Les séances d’information s’adressent aux candidats qui déposent une demande pour la première fois, mais tous sont les bienvenus.
    • Pour participer, vous pouvez télécharger l’application Microsoft Teams ou utiliser un navigateur Web.

Livraison des œuvres d’art

  • En raison des restrictions en lien avec la COVID-19, il n’y aura pas de deuxième étape pour examiner les œuvres d’art en personne.
  • Si votre œuvre d’art est sélectionnée pour l’achat, nous demanderons à ce que la livraison soit effectuée à une date ultérieure, lorsque cela sera possible en toute sécurité.
  • Nous communiquerons avec tous les candidats sélectionnés afin d’organiser la livraison des œuvres d’art sélectionnées aux fins d’acquisition.

Si vous n’êtes pas sélectionné, nous vous encourageons à réessayer!

Le comité d’évaluation par les pairs est composé de nouveaux membres à chaque concours. Si votre œuvre d’art n’a pas été recommandée pour l’achat, comprenez que votre soumission peut avoir été appuyée, mais que le budget de ce programme est limité et qu’il n’est donc pas possible de financer tous les candidats, peu importe leur mérite.

Pour communiquer avec nous

Jonathan Browns
jonathan.browns@ottawa.ca
613-244-4434

Sarah Patterson
sarahm.patterson@ottawa.ca
613-244-4384

Pour obtenir des renseignements généraux au sujet du Programme d’art public de la Ville d’Ottawa ou si vous avez des problèmes techniques, veuillez communiquer avec nous à l’adresse programmedartpublic@ottawa.ca.

Appel de propositions : expositions de 2022-2023 (Galerie Karsh-Masson et Galerie d’art de l’hôtel de ville)

l’image de gauche présente des œuvres d’art en deux dimensions accrochées sur des murs noirs et blancs; l’image de droite présente une installation d’animaux colorés fait main posés sur des socles ou accrochés dans l’espace.

(à gauche) Neeko Paluzzi – Le petit prince (vue de l’installation à la Galerie Karsh-Masson); (à droite) Kim Vose Jones – Cirque de-Vice (vue de l’installation à la Galerie d’art de l’hôtel de ville), photos : Ville d’Ottawa

Ce concours est maintenant terminé. L’appel de propositions : expositions de 2024-2025 à la Galerie Karsh-Masson et à la Galerie d’art de l’hôtel de ville sera annoncé en mars 2023.

Une fois tous les deux ans, le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa invite les artistes professionnels et les commissaires à proposer une exposition. Les propositions reçues sont soumises à un comité d’évaluation par les pairs, et les expositions retenues sont présentées durant les deux années suivantes à la Galerie Karsh-Masson ou à la Galerie d’art de l’hôtel de ville.

En raison du report temporaire des expositions de cette année, il se peut que les candidats retenus doivent composer avec des retards.

Description de la Galerie Karsh-Masson et de la Galerie d’art de l’hôtel de ville

La Galerie Karsh-Masson et la Galerie d’art de l’hôtel de ville sont situées au rez-de-chaussée de l’hôtel de ville d’Ottawa, au 110, avenue Laurier Ouest. Toutes deux accessibles en fauteuil roulant, elles sont ouvertes chaque jour de 9 h à 20 h. L’entrée est gratuite. (Les heures d’ouverture peuvent changer en raison des fermetures liées à la COVID‑19.)

Les artistes exposés à la Galerie Karsh-Masson et à la Galerie d’art de l’hôtel de ville sont des professionnels s’intéressant à toutes les formes d’art. Il s’agit aussi bien d’expositions solo, collectives ou itinérantes que d’expositions préparées par des conservateurs ou d’expositions du monde diplomatique. Les galeries accueillent habituellement un total de 10 expositions par an, chacune s’étirant sur huit semaines environ. Le programme annuel comprend des conférences et des visites-rencontres en compagnie d’artistes et une exposition présentant la collection de la Ville d’Ottawa. Tous les deux ans, les œuvres du lauréat du Prix Karsh sont exposées à la Galerie Karsh-Masson; ce sera le cas en 2022. L’hôtel de ville est surveillé en tout temps, mais le personnel des galeries n’est pas présent chaque jour : les expositions doivent donc être autonomes et ne pas nécessiter d’entretien régulier.

Une galerie publique est une tribune pour l’exploration d’idées diverses. La Ville d’Ottawa expose des œuvres d’art de toutes formes qui peuvent revêtir de l’intérêt et de l’importance pour la collectivité, qui sont des véhicules d’identité et qui sont représentatives des tendances artistiques actuelles. Présentées dans l’espace public, elles nous permettent d’appréhender, de comprendre et d’interpréter le passé et le présent.

La Ville d’Ottawa appuie les activités culturelles inclusives qui sont représentatives des groupes sous-représentés d’Ottawa, y compris des personnes dont l’ascendance, les capacités, l’âge, le pays d’origine, la culture, le genre, le revenu, la langue, la race et l’identité sexuelle sont variés. La Ville d’Ottawa reconnaît la nation algonquine Anishinabe comme nation autochtone hôte d’Ottawa. Elle s’engage à appuyer les activités culturelles qui répondent aux appels à l’action du rapport de la Commission de vérité et réconciliation. Les artistes et les commissaires de toutes origines, notamment les Inuits, les Métis ainsi que les membres des Premières Nations et de la nation hôte algonquine Anishinabe, sont donc invités à présenter une proposition d’exposition. La Ville d’Ottawa accorde les mêmes droits, statuts et privilèges aux deux groupes de langues officielles.

Les renseignements personnels contenus dans la proposition sont recueillis en vertu de la Politique d’art public approuvée par le Conseil municipal. Ils ne seront utilisés que pour l’évaluation de votre proposition et l’administration du Programme d’art public. Le personnel de la Ville d’Ottawa et les membres du comité d’évaluation par les pairs sont tenus de traiter le contenu des propositions et les délibérations de manière confidentielle.

Plans d’étage

Admissibilité

  • L’appel de propositions s’adresse aux artistes et aux commissaires professionnels, toutes formes d’art confondues. Un artiste professionnel a suivi une formation spécialisée dans son domaine artistique (pas nécessairement dans un établissement d’enseignement), est reconnu comme professionnel par ses pairs, est dévoué à ses activités artistiques et a déjà exposé ses œuvres.
  • Les candidats du reste du Canada et de l’étranger sont admissibles, mais la priorité est donnée à ceux qui vivent ou ont déjà vécu dans un rayon de 150 kilomètres d’Ottawa ou qui ont des attaches avec la ville, par exemple des membres de la communauté artistique locale. Les candidats retenus devront assumer les frais d’expédition des œuvres à la galerie ainsi que les frais de déplacement et d’hébergement.
  • Les personnes ayant exposé au Corridor 45|75, à la Galerie Karsh-Masson ou à la Galerie d’art de l’hôtel de ville au cours des deux dernières années ne sont pas admissibles.

Une seule proposition par candidat est acceptée. Les employés et les représentants élus de la Ville d’Ottawa sont exclus.

Œuvres à composantes électriques

  • Toute œuvre qui présente des composantes électriques doit être inspectée par un organisme de certification ou d’évaluation accrédité avant d’être installée à la Galerie Karsh-Masson ou à la Galerie d’art de l’hôtel de ville. Une étiquette ou un sceau de certification doit lui être apposé pour indiquer qu’une inspection de sécurité indépendante a eu lieu. Une liste des étiquettes et sceaux de certification acceptés.
  • Pour en savoir plus, visitez le site web ou téléphonez au 1‑877‑372‑7233.
  • Tous les coûts éventuels de conformité à la certification sont assumés par l’artiste.
  • Les candidats doivent fournir avec leur proposition un document attestant la conformité des œuvres concernées aux normes de l’Office de la sécurité des installations électriques.

Honoraires

  • Les exposants recevront des honoraires d’exposition, conformément au barème des tarifs minimums du CARFAC et du RAAV de 2022 ou de 2023 (barème des redevances concernant les droits d’exposition et de projection, section 1 - Catégorie institutionnelle I). Les commissaires d’exposition recevront des honoraires.
  • Les honoraires des commissaires et d’exposition comprennent tous les services professionnels liés à la préparation, à l’installation, à la consultation, aux tâches d’écriture et à la production d’œuvres d’art associées à l’exposition.
  • Des honoraires seront versés une seule fois pour une causerie ou une visite guidée facultative par exposition présentée, conformément à la section 4 du barème des tarifs minimums du CARFAC et du RAAV de 2022 ou de 2023 (C.2.0. – Honoraires liés aux présentations et consultations, tarif fixe par demi-journée, moins de 4 heures).
  • Le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa n’assume pas les frais de déplacement, d’hébergement et de transport des œuvres, et il n’accorde pas d’indemnités journalières.
  • Toute installation complexe nécessitant de l’équipement spécial ou un financement particulier qui dépassent le budget du Programme d’art public de la Ville est à la seule charge de l’artiste.

Procédure et critères d’évaluation

Les propositions admissibles sont toutes soumises à un comité d’évaluation par les pairs, qui se base sur les critères suivants :

  • Valeur artistique, originalité et professionnalisme;
  • Cohérence de l’échantillon d’œuvres et du texte de la proposition;
  • Pertinence et caractère approprié de la proposition par rapport à la nature largement publique des galeries;
  • Faisabilité technique et physique.

Les membres du comité d’évaluation par les pairs évaluent d’abord les propositions admissibles individuellement, puis le comité se réunit pour en discuter. La composition idéale de chaque comité est équilibrée entre les divers styles, spécialisations, pratiques et philosophies artistiques, et elle représente équitablement les langues officielles, les genres, les secteurs géographiques et les communautés culturelles. Les membres sont choisis en fonction de leurs connaissances, de leur expérience, de leur justesse d’opinion, de leur objectivité, de leur éloquence et de leur aptitude à travailler en équipe. Les membres du comité changent à chaque appel de propositions. C’est le personnel de la Ville qui choisit les membres du comité. Si vous souhaitez faire partie d’un comité d’évaluation par les pairs, veuillez envoyer un courriel à programmedartpublic@ottawa.ca.

Conformité

Après délibérations, le comité d’évaluation par les pairs annoncera les expositions retenues sur ottawa.ca. Les résidents auront ensuite 30 jours pour se manifester s’ils jugent que le comité n’a pas respecté les critères et les procédures de sélection publiés.

Programme d’art publicFormulaire d’inscription au bulletin d’information
En vous inscrivant à notre bulletin d’information, vous recevrez en un seul endroit des appels aux artistes et des annonces sur la Collection d’art de la Ville d’Ottawa, les commandes d’art public et les expositions de la Galerie Karsh-Masson, de la Galerie d’art de l’hôtel de ville et du Corridor 45|75.

Appel de propositions : expositions de 2022-2023 (Corridor 45|75)

l’image présente la vue d’une exposition dans un long corridor de photos de paysages lumineux bleus et blancs.

La canalisation des courants au Corridor 45|75, photo : Ville d’Ottawa

Ce concours est maintenant terminé. L’appel de propositions : expositions de 2024-2025 à le Corridor 45|75 sera annoncé en mars 2023.

Une fois tous les deux ans, le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa invite les artistes professionnels et les commissaires à proposer une exposition. Les propositions reçues sont soumises à un comité d’évaluation par les pairs, et les expositions retenues sont présentées durant les deux années suivantes au Corridor 45|75

Description du Corridor 45|75

Le Corridor 45|75 est situé dans le hall Ouest de la station Rideau de la Ligne 1 de l’O-Train (Ligne de la Confédération), près de l’entrée du Centre Rideau. Ouvert tous les jours, aux mêmes heures que la Ligne 1 de l’O‑Train, il est accessible aux fauteuils roulants, et l’entrée est gratuite (accès par la porte à l’intersection de la promenade Sussex et de la rue Rideau). (Les heures d’ouverture peuvent changer en raison des fermetures liées à la COVID 19.) Y sont exposées les œuvres d’artistes professionnels de la région s’intéressant à toutes les formes d’art. Il s’agit aussi bien d’expositions solo ou collectives que d’expositions préparées par des conservateurs. Cette galerie accueille environ trois expositions par année.

Avis important sur l’espace d’exposition

Le Corridor 45|75 est un espace d’exposition unique situé dans une station souterraine de train léger très achalandée, plus précisément un étage au-dessus des rails. Étant donné que cet environnement n’est pas parfaitement entretenu et que sa température n’est pas contrôlée, il convient mieux aux œuvres protégées ou encadrées qui se nettoient facilement. Les portes en verre trempé protégeant l’espace d’exposition sont verrouillées, mais pas hermétiques. Derrière les vitrines, l’aire d’exposition prend la forme d’un long couloir. Les sections B à F sont multifonctionnelles (voir le plan d’étage); les sections A et G, qui comprennent des enseignes permanentes, ne peuvent pas être utilisées comme espaces d’exposition. Les œuvres in situ, conçues pour cet espace particulier, seront les mieux reçues. La station Rideau est surveillée en tout temps, mais le personnel de la galerie n’est pas présent chaque jour : les expositions doivent donc être autonomes et ne pas nécessiter d’entretien régulier. On recommande fortement aux artistes de visiter les lieux et de se familiariser avec les conditions actuelles avant de faire une proposition.

Une galerie publique est une tribune pour l’exploration d’idées diverses. La Ville d’Ottawa expose des œuvres d’art de toutes formes qui peuvent revêtir de l’intérêt et de l’importance pour la collectivité, qui sont des véhicules d’identité et qui sont représentatives des tendances artistiques actuelles. Présentées dans l’espace public, elles nous permettent d’appréhender, de comprendre et d’interpréter le passé et le présent.

La Ville d’Ottawa appuie les activités culturelles inclusives qui sont représentatives des groupes sous-représentés d’Ottawa, y compris des personnes dont l’ascendance, les capacités, l’âge, le pays d’origine, la culture, le genre, le revenu, la langue, la race et l’identité sexuelle sont variés. La Ville d’Ottawa reconnaît la nation algonquine Anishinabe comme nation autochtone hôte d’Ottawa. Elle s’engage à appuyer les activités culturelles qui répondent aux appels à l’action du rapport de la Commission de vérité et réconciliation. Les artistes et les commissaires de toutes origines, notamment les Inuits, les Métis ainsi que les membres des Premières Nations et de la nation hôte algonquine Anishinabe, sont donc invités à présenter une proposition d’exposition. La Ville d’Ottawa accorde les mêmes droits, statuts et privilèges aux deux groupes de langues officielles.

Les renseignements personnels contenus dans la proposition sont recueillis en vertu de la Politique d’art public approuvée par le Conseil municipal. Ils ne seront utilisés que pour l’évaluation de votre proposition et l’administration du Programme d’art public. Le personnel de la Ville d’Ottawa et les membres du comité d’évaluation par les pairs sont tenus de traiter le contenu des propositions et les délibérations de manière confidentielle.

Dessin d’architecture

Communiquez avec nous pour obtenir un dessin d’architecture du Corridor 45|75.

Admissibilité

  • L’appel de propositions s’adresse aux artistes et aux commissaires professionnels de la région, toutes formes d’art confondues. Un artiste professionnel a suivi une formation spécialisée dans son domaine artistique (pas nécessairement dans un établissement d’enseignement), est reconnu comme professionnel par ses pairs, est dévoué à ses activités artistiques et a déjà exposé ses œuvres.
  • Les candidats doivent vivre dans un rayon de 150 kilomètres d’Ottawa.
  • Les personnes ayant exposé au Corridor 45|75, à la Galerie Karsh-Masson ou à la Galerie d’art de l’hôtel de ville au cours des deux dernières années ne sont pas admissibles.

Une seule proposition par candidat est acceptée. Les employés et les représentants élus de la Ville d’Ottawa sont exclus.

Œuvres à composantes électriques

  • Toute œuvre qui présente des composantes électriques doit être inspectée par un organisme de certification ou d’évaluation accrédité avant d’être installée au Corridor 45|75. Une étiquette ou un sceau de certification doit lui être apposé pour indiquer qu’une inspection de sécurité indépendante a eu lieu. Une liste des étiquettes et sceaux de certification acceptés.
  • Pour en savoir plus, visitez le site web ou téléphonez au 1‑877‑ESA‑SAFE (372‑7233).
  • Tous les coûts éventuels de conformité à la certification sont assumés par l’artiste.
  • Les candidats doivent fournir avec leur proposition un document attestant la conformité des œuvres concernées aux normes de l’Office de la sécurité des installations électriques (OSIE).

Honoraires

  • Les exposants recevront des honoraires d’exposition, conformément au barème des tarifs minimums du CARFAC et du RAAV de 2022 ou de 2023 (barème des redevances concernant les droits d’exposition et de projection, section 1 - Catégorie institutionnelle I). Les commissaires d’exposition recevront des honoraires.
  • Les honoraires des commissaires et d’exposition comprennent tous les services professionnels liés à la préparation, à l’installation, à la consultation, aux tâches d’écriture et à la production d’œuvres d’art associées à l’exposition.
  • Le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa n’assume pas les frais de déplacement, d’hébergement et de transport des œuvres, et il n’accorde pas d’indemnités journalières.
  • Toute installation complexe nécessitant de l’équipement spécial ou un financement particulier dont les coûts dépassent le budget du Programme d’art public de la Ville est à la seule charge de l’artiste.

Procédure et critères d’évaluation

Les propositions admissibles sont toutes soumises à un comité d’évaluation par les pairs, qui se base sur les critères suivants :

  • Valeur artistique, originalité et professionnalisme;
  • Cohérence de l’échantillon d’œuvres et du texte de la proposition;
  • Interaction de l’œuvre avec l’espace d’exposition unique;
  • Pertinence et caractère approprié de la proposition par rapport à la nature largement publique de l’espace d’exposition;
  • Faisabilité technique et physique.

Les membres du comité d’évaluation par les pairs évaluent d’abord les propositions admissibles individuellement, puis le comité se réunit pour en discuter. La composition idéale de chaque comité est équilibrée entre les divers styles, spécialisations, pratiques et philosophies artistiques, et elle représente équitablement les langues officielles, les genres, les secteurs géographiques et les communautés culturelles. Les membres sont choisis en fonction de leurs connaissances, de leur expérience, de leur justesse d’opinion, de leur objectivité, de leur éloquence et de leur aptitude à travailler en équipe. Les membres du comité changent à chaque appel de propositions. C’est le personnel de la Ville qui choisit les membres du comité. Si vous souhaitez faire partie d’un comité d’évaluation par les pairs, veuillez envoyer un courriel à programmedartpublic@ottawa.ca.

Conformité

Après délibérations, le comité d’évaluation par les pairs annoncera les expositions retenues sur ottawa.ca. Les résidents auront ensuite 30 jours pour se manifester s’ils jugent que le comité n’a pas respecté les critères et les procédures de sélection publiés.

Programme d’art publicFormulaire d’inscription au bulletin d’information
En vous inscrivant à notre bulletin d’information, vous recevrez en un seul endroit des appels aux artistes et des annonces sur la Collection d’art de la Ville d’Ottawa, les commandes d’art public et les expositions de la Galerie Karsh-Masson, de la Galerie d’art de l’hôtel de ville et du Corridor 45|75.

Déclaration d’intérêt - Mentorat de l’art public autochtone

Installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada, Programme d’art autochtone

Rendu de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada : perspective depuis la rue Albert

Rendu de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada : perspective depuis la rue Albert

Le Programme d’art autochtone a été mis au point dans le cadre du Projet de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada pour consacrer l’art, la culture et le patrimoine autochtones.

Il y a cinq possibilités de marchés d’art public autochtone dans le cadre du projet de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada

Possibilités Expérience des artistes
Déclaration d’intérêt : mentorat de l’art public autochtone Artistes visuels autochtones chevronnés et au mitan de leur carrière d’un océan à l’autre
Programme d’achats directs : artistes inuits Artistes inuits chevronnés, au mitan de leur carrière et émergents ou leurs représentants (dans un rayon de 150 km d’Ottawa)
Demande de proposition : artistes algonquins — salle polyvalente autochtone : Salle polyvalente autochtone, conception du verre fritté à l’extérieur et de la pellicule de verre à l’intérieur Artistes et équipes d’artistes au mitan de leur carrière et émergents. Les artistes ou les équipes d’artistes sélectionnés auront l’occasion de travailler avec un mentor artiste autochtone.
Demande de proposition : installation de la sculpture dans l’entrée et à l’extérieur de la station Pimisi Artistes autochtones chevronnés et au mitan de leur carrière d’un océan à l’autre
Demande de qualification : Installation sur les piliers extérieurs Artistes autochtones chevronnés et au mitan de leur carrière d’un océan à l’autre

La Ville d’Ottawa recherche un mentor autochtone possédant l’expérience des commandes d’œuvres d’art public pour le nouveau projet de l’installation partagée de Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada. Les artistes visuels autochtones chevronnés et au mitan de leur carrière d’un océan à l’autre sont invités à déposer une déclaration d’intérêt. Cet appel se déroule conformément à la Politique d’art public de la Ville d’Ottawa.

Il n’est pas nécessaire que le mentor réside à Ottawa; le calendrier de travail est souple dans la période prévue et selon les étapes du projet. Le mentor sélectionné donnera des conseils dans l’élaboration des propositions à au plus six artistes ou équipes d’artistes sélectionnés et exercera ses fonctions auprès des deux artistes ou équipes sélectionnés. Il jouera aussi le rôle de conseiller, pendant le processus de sélection, pour deux projets de marché sur l’art public autochtone : la salle polyvalente autochtone (avec l’option supplémentaire de la salle de lecture des enfants) et la conception du verre fritté extérieur ou de la pellicule intérieure sur verre dans l’œuvre d’art public.

Formulaire de candidature en ligne. Veuillez préparer votre contenu pour pouvoir le saisir, puisque le formulaire ne vous permet pas d’enregistrer l’information si vous quittez la page ou que vous la réactualisez.

Budget : 30 000 $ dollars canadiens, taxe de vente harmonisée en sus

Durée du contrat : De mai 2021 à 2024 (approximativement)

Personne-ressource: Dawn Saunders Dahl, conservatrice des arts autochtones, Indigenouspublicart@gmail.com
Si vous préférez parler directement à Dawn Saunders, veuillez lui adresser un courriel pour coordonner la date et l’heure du rendez-vous téléphonique.

Les artistes et les équipes d’artistes autochtones chevronnés ou au mitan de leur carrière devront déposer :

  • le curriculum vitæ de l’artiste (maximum de trois pages);
  • la déclaration d’intérêt décrivant dans leurs grandes lignes vos liens avec ce projet de marché et votre approche dans la participation communautaire et le mentorat (maximum d’une page);
  • deux références (noms et coordonnées à jour).

Remarque : Les artistes-mentors sont invités à déposer également des propositions pour donner suite aux appels d’offres d’art public pour les artistes autochtones.

1. Introduction

1.1 Rendre hommage aux peuples de la Nation algonquine Anishinabeg, ainsi qu’aux Premières Nations, Inuits et Métis du Canada

Ottawa est construite sur le territoire traditionnel non cédé de la nation algonquine Anishinabeg. Le peuple de cette nation occupe ce territoire depuis des millénaires. Sa culture et sa présence ont mis en valeur ce territoire et continuent de le faire. La Ville d’Ottawa tient à rendre hommage au peuple et au territoire de la nation algonquine Anishinabeg. Elle souhaite aussi rendre hommage à tous les membres des Premières Nations, à tous les Inuits et à tous Métis, ainsi qu’à leurs aînés, aux gardiens du savoir - jeunes et moins jeunes - et à leurs ancêtres, en plus de saluer leur précieux apport, passé et présent, à ce territoire.

1.2 À propos d’Ottawa

La Ville d’Ottawa doit son nom au mot algonquin adawe, qui veut dire « commercer ». Ce mot rappelle des peuples autochtones qui se servaient des cours d’eau pour faire du commerce, de la chasse, de la pêche, pour camper, pour récolter des plantes, pour mener des cérémonies et pour exercer d’autres activités traditionnelles. Dans les cartes tracées pour la région, on a commencé à nommer le cours d’eau le plus important d’après ces peuples. La capitale du Canada est située sur les berges de la rivière des Outaouais. Voisine du Québec et de la frontière américaine, Ottawa réunit une population métropolitaine de plus de 1 000 000 d’habitants dans la grande région de cette ville.

1.3 Programme d’art public : contexte

En fondant, en 1985, le Programme d’art public, qui a été l’un des premiers programmes du genre au Canada, la Ville d’Ottawa s’est engagée à mieux faire connaître et apprécier les arts visuels dans la ville en collectionnant et en commandant des œuvres d’art, pour ensuite les mettre en valeur. La nouvelle Politique d'art public s’inspire des points forts des dernières décennies à Ottawa et réaffirme les objectifs dans la commande d’œuvres d’art originales d’artistes professionnels pour intégrer ces œuvres dans les espaces publics. La Politique d'art public oblige à consacrer à l’art public un pour cent des fonds destinés aux projets d’aménagement municipaux afin de rehausser les espaces publics et de rendre l’art accessible à tous.

1.4 Admissibilité

Cette déclaration d’intérêt s’adresse aux artistes autochtones qui ont l’expérience de l’art public. Elle s’inscrit dans le cadre d’un projet de marché dans lequel tous les proposants sont sur un pied d’égalité et qui s’adresse aux artistes autochtones nés au Canada et qui ont l’expérience du mentorat et de l’art public. Les employés de la Ville d’Ottawa ne peuvent pas y participer. Sont réputés être admissibles les artistes qui ont :

  • suivi une formation spécialisée dans leur domaine artistique (non nécessairement dans des établissements d’enseignement);
  • sont reconnus comme des professionnels par leurs pairs (soit des artistes travaillant selon la même tradition artistique);
  • s’engagent à consacrer du temps et des ressources à leurs activités artistiques;
  • déjà publié, exposé ou présenté publiquement leurs œuvres;
  • l’expérience de la création et de l’installation d’œuvres d’art public, ainsi que de la présentation ou de la publication de l’art.

2. Projet de Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada : contexte

2.1 Contexte et renseignements généraux

Située au 555, rue Albert, l’installation abritera des salles d’exposition et de collections, des salles de lecture, un centre de création, une zone pour les enfants, un centre de généalogie et un café, qui seront aménagés autour d’une vaste agora. Le cabinet Diamond Schmitt Architects a fait savoir que la conception du bâtiment s’inspire de la riche histoire et de la majesté naturelle d’Ottawa « grâce à une forme dynamique qui rappelle la rivière des Outaouais toute proche. L’extérieur en pierre et en bois est à l’image de l’escarpement voisin et de l’espace vert environnant dans le secteur ouest du centre-ville. Les fenêtres, les étages supérieurs et le toit offrent des panoramas exceptionnels de la rivière des Outaouais et des collines de la Gatineau au Québec ». Le site a été choisi pour sa configuration, ses conditions d’accès, ses lignes de mire sans obstruction, son coût et sa proximité par rapport à d’autres institutions culturelles. Situé à la lisière des plaines LeBreton, ce site est lié à nos institutions nationales et aux territoires de nos trois peuples fondateurs. Il surplombe le paysage de la rivière des Outaouais, réseau naturel vital au cœur de la ville.

L'installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada est appelée à devenir une destination phare, bâtie selon les valeurs et les passions communes des institutions partenaires : le savoir, l’histoire, la découverte, la culture, la créativité, la collaboration et les connexions. Cette collaboration innovante entre une bibliothèque publique et la bibliothèque et les archives nationales permettra d’offrir une expérience enrichie aux clients et aux visiteurs, en réunissant diverses collections, en aménageant des salles d'exposition et d'événements et en permettant d’avoir librement accès à des millions de documents et au riche patrimoine documentaire canadien. L’installation sera construite selon la certification Leadership in Energy and Environmental Design de niveau Or au minimum et sera accessible grâce au train léger sur rail et à des sentiers polyvalents pour les cyclistes et les piétons. En savoir plus

L’équipe du projet de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada a fait appel à des membres des communautés et aux aînés des nations algonquines hôtes pendant la phase de la conception architecturale et mène un dialogue permanent avec les communautés autochtones urbaines à mesure que le projet avance.

2.2 Organismes partenaires du projet

Bibliothèque publique d’Ottawa : La Bibliothèque publique d’Ottawa est le plus vaste réseau de bibliothèques publiques bilingues (françaises et anglaises) en Amérique du Nord. La Bibliothèque publique d’Ottawa donne publiquement accès à l’information et aux services grâce à ses 34 succursales physiques et virtuelles, ainsi qu’à deux bibliothèques mobiles et à un service de prêt d’ouvrages selon le principe du distributeur automatique. Au service de près d’un million de résidents d’Ottawa, la Bibliothèque publique d’Ottawa a pour mission de promouvoir l’apprentissage, d’éveiller la curiosité et de rapprocher les personnes.

Bibliothèque et Archives Canada : En tant que gardien du passé lointain comme de l’histoire récente, Bibliothèque et Archives Canada est une ressource essentielle pour tous les Canadiens qui veulent en savoir plus sur leur identité individuelle et collective. Bibliothèque et Archives Canada s’occupe de faire l’acquisition, de traiter, de préserver et de rendre accessibles notre patrimoine documentaire et sert de mémoire permanente du gouvernement du Canada et de ses institutions.

Le financement des projets d’art public de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada est conforme à la Politique d'art public de la Ville d’Ottawa consacrant ainsi un pour cent des fonds destinés aux projets d’aménagement municipaux et une contribution additionnelle de Bibliothèque et Archives Canada.

2.3 Vision et description

  • L’installation partagée de Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada sera une destination phare, fondée sur les valeurs et les passions communes des institutions partenaires : le savoir, l’histoire, la découverte, la culture, la créativité, la collaboration et les connexions.
  • Cette collaboration novatrice entre les deux institutions permettra d’offrir une expérience enrichie aux usagers et aux clients, en réunissant des collections diverses, en aménageant des salles d’exposition et d’événements et en permettant d’avoir librement accès à des millions de documents et au riche patrimoine documentaire du Canada.
  • Les programmes et les services conjoints feront de cette installation un lieu vraiment exceptionnel au Canada.
  • La nouvelle installation sera un lieu de rassemblement dans lequel les gens pourront nouer des liens entre eux, avec leur histoire, avec les ressources qu’ils recherchent et avec les découvertes qu’ils feront.
  • Il s’agira d’une installation moderne, qui sera adaptée au perfectionnement rapide de la technologie, aux attentes grandissantes de la clientèle et à l’évolution démographique.
  • Construite selon la certification Leadership in Energy and Environmental Design de niveau Or au minimum et accessible grâce au train léger et aux sentiers polyvalents pour les cyclistes et les piétons, l’installation permettra de faire d’Ottawa une ville durable.

3. Projet de marché d’art public

3.1 Vision de la conservatrice pour l’art et la programmation autochtones dans l’installation

Le Programme d’art autochtone de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada rendra hommage aux arts autochtones créés par des artistes autochtones du Canada, en fera la promotion et en assurera le rayonnement. Ce programme permettra d’intégrer les œuvres d’art public d’artistes autochtones locaux, régionaux et nationaux (Premières Nations, Inuits et Métis) partout à l’intérieur et à l’extérieur de l’installation. L’art autochtone sera intégré dans l’installation afin de créer un espace accueillant et inclusif représentant la vigueur, les traditions et la modernité des œuvres des artistes autochtones.

3.2 Projet de marché pour le mentorat autochtone

Les responsables du Programme d’art public de la Ville d’Ottawa recherchent un artiste autochtone chevronné et très motivé pour assurer le mentorat d’un ou de plusieurs artistes ou équipes d’artistes de la localité. Ce mentor ferait partie du Comité de sélection par les pairs pour les projets de marché d’art algonquin dans le cadre de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada. L’artiste-mentor travaillera en collaboration avec la conservatrice de l’art autochtone et avec le personnel du Programme d’art public d’Ottawa dans le cadre d’une approche concertée pendant le déroulement de ces projets de marché. L’artiste-mentor doit avoir l’expérience de l’art public, apporter de vastes compétences conceptuelles et de la créativité dans le cadre du mentorat, en plus de maîtriser les pratiques artistiques et les protocoles culturels autochtones.

Les arts et la culture autochtones sont le fruit de connaissances à la fois riches et incommensurables, et depuis des siècles, les aînés et les gardiens du savoir offrent aux jeunes générations de l’île de la Tortue des réseaux d’entraide. Nous constatons qu’à mesure que les aînés et les membres de la communauté passent, cette perte de connaissances, de concert avec l’intégration de vues différentes sur le monde, a pour effet de limiter les occasions de « passer le flambeau ». Les objectifs du mentorat consistent à offrir des expériences positives, en donnant l’occasion de transférer des connaissances qui fortifieront l’expression artistique autochtone dans le domaine de l’art public. Pour exercer un encadrement constructif, le mentor apportera de l’aide aux artistes et aux équipes sélectionnés dans la localité; cette aide s’étendra à tous les aspects de l’art public, sans toutefois s’y limiter :

  • élaboration et contenu de la conception;
  • connaissance, connexion et procédés de fabrication;
  • connexion et processus d’installation;
  • budget, calendrier, rapports et demandes de renseignements.

3.3 Mentor autochtone : portée des travaux

  • Participer à différentes réunions dans les cas nécessaires, dont une réunion du Comité de sélection pour l’appel local aux artistes autochtones, en tant que conseiller (sans droit de vote) pour les artistes retenus pour la salle polyvalente autochtone (et l’option du centre de lecture des enfants) et pour les appels aux artistes appelés à réaliser des œuvres d’art public pour la conception du verre fritté ou de la pellicule sur verre.
  • Présenter un exposé public à l’ensemble de la communauté à propos du projet de mentorat (avec la conservatrice de l’art autochtone au besoin, en présentiel ou en distanciel).
  • Mettre au point une approche de mentorat innovante, permettant d’exercer le mentorat dans le cadre des processus de conception, de fabrication et d’installation pour l’appel aux artistes locaux, sous réserve de l’examen effectué par l’équipe de l’art public et la conservatrice de l’Art public autochtone.
  • Produire un rapport final imprimé faisant état des considérations pour les processus projetés de l’art public et du mentorat.

3.4 Calendrier du projet de marché d’art public

(sous réserve des modifications)

Étapes du projet de marché Dates d’achèvement prévues
Publication de la déclaration d’intérêt Février 2021
Entrevues avec les finalistes D’ici au 26 mai 2021
Attribution du contrat de mentorat Mai 2021 au 2024
Construction et création de l’œuvre d’art 2021 au 2024
Installation de l’œuvre d’art 2024

4. Déroulement de la déclaration d’intérêt

4.1 Processus de sélection

Le proposant retenu dans le cadre de ce projet de marché sera sélectionné dans le cadre d’un appel public, à l’issue d’un processus sur invitation et d’entrevues. Un comité d’évaluation constitué d’employés de la Ville et d’experts-conseils professionnels externes ou internes examinera et évaluera les candidatures selon les critères de sélection fixés pour les entrevues.

Les finalistes seront invités à :

  • préparer un plan de travail faisant état de leur approche dans le cadre de ce projet de marché;
  • citer des projets dont la portée et l’envergure sont comparables et qui ont été déjà réalisés ou qui sont achevés et qui mettent en lumière leur créativité;
  • participer à des entrevues pour les candidats sélectionnés; ces entrevues permettront de discuter du plan de travail proposé et de l’expérience de l’art public, de la conservation et du mentorat.

La Ville d’Ottawa se réserve le droit de rejeter l’une quelconque ou la totalité des documents déposés, ou toute partie de ces documents, ou encore de mettre fin à ce projet ou de le relancer.

4.2 Critères de sélection

Les mentors autochtones qui répondent aux critères suivants pourront être invités à l’entrevue :

  • pratique artistique établie et expérience des processus et du mentorat de l’art public et de la formation;
  • maîtrise des pratiques artistiques et des protocoles culturels autochtones locaux et nationaux;
  • solides talents pour communiquer de vive voix et par écrit et connaissance confirmée du projet et de son contexte;
  • l’accès aux outils de réunion en ligne est souhaitable.

5. Documents à déposer

  • Vous devez déposer des documents conformément aux trois conditions ci-après.
  • Les documents peuvent être rédigés en français ou en anglais.
  • Ils doivent être déposés dans le même fichier PDF.

Nous préférons que les candidats déposent toutes leurs pièces justificatives électroniquement en faisant appel à notre formulaire de candidature en ligne. Veuillez préparer votre contenu pour pouvoir le saisir, puisque le formulaire ne vous permet pas d’enregistrer l’information si vous quittez la page ou que vous la réactualisez.

Veuillez adresser tous les documents déposés dans le même courriel (programmedartpublic@ottawa.ca), en indiquant dans l’objet « Candidature pour le mentorat de l’art public autochtone ».

  • Les documents déposés en retard ou incomplets ne seront pas examinés et les candidatures envoyées par la poste ne seront pas acceptées en raison des restrictions imposées pendant la COVID-19.
  • Si vous avez besoin de renseignements sur le dépôt des candidatures ou que vous ne pouvez pas déposer votre candidature en ligne, ou encore si vous ne recevez pas de courriel de confirmation dans le délai de deux semaines suivant le dépôt de vos documents, veuillez communiquer avec Hannah Kingscote, agente d’art public, par téléphone (613-244-4429) ou par courriel (programmedartpublic@ottawa.ca).

5.1 Déclaration d’intérêt

Veuillez déposer un document d’au plus deux pages expliquant les raisons pour lesquelles ce projet de marché vous intéresse.

  • Quels sont les liens entre vos travaux antérieurs et ce projet?
  • Décrivez votre expérience du mentorat et de la formation.

5.2 Curriculum vitæ à jour

Veuillez déposer le curriculum vitæ à jour faisant état de vos études, de votre formation, de votre expérience de l’enrichissement ou de la consultation et de toute expérience se rapportant directement à ce projet de marché, dans un document d’au plus trois pages.

5.3 Références

Veuillez indiquer les coordonnées de deux professionnels qui peuvent attester de votre expérience de l’art public et du mentorat. Veuillez-vous assurer que ces personnes savent que la Ville d’Ottawa pourra communiquer avec elles dans le cadre de l’évaluation des documents déposés pour donner suite à cette déclaration d’intérêt.

6. Ressources

7. Conditions de la déclaration d’intérêt

7.1 Divulgation de l’information

Les candidats ne doivent pas publier de communiqués ni diffuser d’autres messages publics se rapportant aux détails de la demande de proposition, des documents qu’ils déposent ou du processus de sélection sans l’approbation écrite préalable de la Ville d’Ottawa.

7.2 Confidentialité de l’information

Les employés de la Ville d’Ottawa et les membres du Comité d’évaluation par les pairs doivent traiter avec une discrétion absolue le contenu des documents déposés et les délibérations du comité. Pour protéger la confidentialité de l’information, les membres du Comité doivent remettre leurs exemplaires des documents de la proposition pour les faire déchiqueter à la fin de la réunion d’évaluation. L’information déposée par le candidat peut être consultée par des employés de la Ville d’Ottawa et par les membres du Comité d’évaluation par les pairs. Les renseignements personnels reproduits dans les documents que vous déposez sont recueillis conformément à la Politique d’art public approuvée par le Conseil municipal. Les renseignements personnels ne serviront qu’à évaluer les documents déposés et à administrer le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa.

Remarque importante : La Ville d’Ottawa se réserve le droit de rejeter l’une quelconque ou la totalité des documents déposés, ou toute partie de ces documents, ou encore de mettre fin à ce projet ou de le relancer. La décision du Comité d’évaluation par les pairs est définitive.

Demande de déclaration d’intérêt - Agent de liaison en art inuit

Présentation

Le 28 février 2018, le Conseil municipal approuvait un Plan de réconciliation en réponse aux conclusions de la Commission de vérité et réconciliation. La Ville s’est notamment engagée à acquérir et à présenter davantage d’œuvres d’art d’artistes autochtones dans la Collection d’art de la Ville d’Ottawa. Le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa invite les artistes professionnels et leurs représentants à offrir à la vente des œuvres d’art existantes. Les propositions sont examinées par le conservateur de l’art autochtone. 

Possibilité

En 2021, le Programme d’art public lancera trois appels aux artistes en vue d’ajouter des œuvres d’art inuites à sa collection permanente. À cette fin, le Programme d’art public recrute un(e) agent(e) de liaison en art inuit, qui aura pour fonction d’aider les artistes et leurs représentants à répondre aux appels d’achats directs suivants :

Installation conjointe de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada

Le Programme d’art autochtone d’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada rendra hommage aux arts autochtones créés par des artistes autochtones du Canada, en fera la promotion et en assurera le rayonnement. Ce programme permettra d’intégrer les œuvres d’art public d’artistes autochtones locaux, régionaux et nationaux (Premières Nations, Inuits et Métis) partout à l’intérieur et à l’extérieur de l’installation. L’art autochtone sera intégré dans l’installation afin de créer un espace accueillant et inclusif représentant la vigueur, les traditions et la modernité des œuvres des artistes autochtones. Les œuvres d’art sélectionnées inspireront les programmes d’art autochtone projetés dans l’installation. L’achats directs invite les artistes Inuit de proposer leurs œuvres déjà créé pour être acheté et installer en permanence à l’intérieur et l’extérieur de la bibliothèque. Les œuvres proposés vont être revues par la commissaire en art autochtone de l’installation conjointe de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada.

Église St. Margaret’s de Vanier

Vanier compte la plus forte concentration de membres des Premières Nations et d’Inuits vivant en milieu urbain, soit près de quatre pour cent de la population totale. L’église St. Margaret’s de Vanier, sur le chemin de Montréal, accueille la première et unique femme inuite au Canada à avoir été ordonnée pasteure et est la seule église à proposer des offices religieux en inuktitut. Ce plan d’art public [ PDF - 8,38 mo ] propose l’achat par la Ville d’Ottawa d’une œuvre d’art inuite et son installation à cet endroit.

Programme d’achats directs de 2021 pour la collection d’art public de la Ville d’Ottawa

Le programme d’art public de la Ville d’Ottawa invite les artistes professionnels et leurs représentants à offrir à la vente des œuvres d’art existantes. Les œuvres sélectionnées seront ajoutées à la Collection d’art de la Ville d’Ottawa. Fondé sur un processus de sélection, le Programme d’achats directs permet aux participants de proposer à la Ville d’Ottawa des œuvres d’art qu’ils souhaitent vendre. Chaque année, plus de 2 500 œuvres d’art sont examinées.

Étendue des travaux et calendrier

L’agent de liaison en art inuit collaborera étroitement avec le registraire et l’agente d’art public, en vue de planifier et d’élaborer une stratégie de sensibilisation. Il pourrait notamment être appelé à animer une séance d’information publique. L’agent de liaison aura pour mission :

  • d’encourager les artistes inuits admissibles à répondre aux appels et de les soutenir dans cette démarche;
  • de diffuser de l’information concernant les appels aux artistes auteurs d’œuvres inuites et les galeries représentants des artistes inuits de la région et de partout au Canada;
  • d’aider les artistes émergents et ceux qui présentent une demande pour la première fois à rédiger leur texte de démarche artistique, à réaliser des photographies numériques et des descriptifs de leurs œuvres, et à formater leurs images numériques;
  • de conseiller les comités de sélection de chaque appel dans le choix d’œuvres d’art à acquérir.
Responsibility Description Dates
(Les dates peuvent changer)
Temps
Coordination and communication avec le programme d’art public Réunion d'information pour établire l`étendue des travaux et les échéances. Printemps à automne 2021 15 heurs
Recherche Créez une liste d'artistes et de représentants d'artistes admissibles. Coordonner avec le programme d'art public. Printemps à été 2021 60 heurs
Distribution des appels aux artistes pour la Bibliothèque publique et Église St. Margaret’s Contact avec des artistes et des représentants d'artistes admissibles pour coordonnez leur soumission aux appels. Printemps à été 2021 45 heurs
Distribution de l’appel aux artistes pour le programme d’achats directs de 2021 Contact avec des artistes et des représentants d'artistes admissibles pour coordonnez leur soumission aux appels. Printemps 2021 30 heurs
Comitée de sélèction Reviser les possibilités d'œuvres d'art avec d'autres membres du comité de sélection et faites votre choix pour la bibliothèque et le chemin Montréal. Été 2021 20 heurs
Total 170 heurs

Les dates peuvent changer en fonction du calendrier plus général du projet.
Le budget pour la durée de travail estimée à 150 de 170 heures est entre 10 000 $ et 12 000 $ doit englober les heures de travail ainsi que les frais de communication, d’indemnités de dépenses et de déplacement (le cas échéant).
Veuillez-vous reporter au processus de sélection ci-dessous pour obtenir plus d’information concernant les critères qu’applique la Ville d’Ottawa pour évaluer les devis et sélectionner les candidats.

Candidature

Les candidats sont invités à fournir les documents suivants :

  • Curriculum vitae à jour
  • Déclaration d’intérêt décrivant l’étendue de leur réseau et l’approche adoptée pour solliciter des candidatures aux trois appels d’achats directs d’art inuit
  • Devis pour les services fournis (montant par heure)

Processus de sélection

L’agent(e) de liaison en art inuit sera le fournisseur exclusif des services pour le programme d'art public. Les candidat(e)s seront évalués sur la base de leur expérience (curriculum vitae) et leurs déclaration s'intérêt. Une entrevue vidéo sera prévue avec le/la candidat(e) potentiel avant d’effectuer le contrat.

L'art public autochtone : Programme d’achats directs – Artistes inuits

Installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada : art public autochtone

Rendering of the Ottawa Public Library and Library and Archives Canada Joint Facility, view of the interior gathering space

Rendu de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada : perspective de la salle de rassemblement intérieure.

Le Programme d’art autochtone a été mis au point dans le cadre du Projet de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada pour consacrer l’art, la culture et le patrimoine autochtones.

Il y a cinq possibilités de marchés d’art public autochtone dans le cadre du projet de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada

Possibilités Expérience des artistes
Déclaration d’intérêt : mentorat de l’art public autochtone Artistes visuels autochtones chevronnés et au mitan de leur carrière d’un océan à l’autre
L'art public autochtone : Programme d’achats directs – Artistes inuits Artistes inuits chevronnés, au mitan de leur carrière et émergents ou leurs représentants (dans un rayon de 150 km d’Ottawa)
Demande de proposition : artistes algonquins — salle polyvalente autochtone : Salle polyvalente autochtone, conception du verre fritté à l’extérieur et de la pellicule de verre à l’intérieur Artistes et équipes d’artistes au mitan de leur carrière et émergents. Les artistes ou les équipes d’artistes sélectionnés auront l’occasion de travailler avec un mentor artiste autochtone.
Demande de proposition : installation de la sculpture dans l’entrée et à l’extérieur de la station Pimisi Artistes autochtones chevronnés et au mitan de leur carrière d’un océan à l’autre
Demande de qualification : Installation sur les piliers extérieurs Artistes autochtones chevronnés et au mitan de leur carrière d’un océan à l’autre

Les responsables du Programme d’art public de la Ville d’Ottawa reconnaissent la communauté artistique inuite d’Ottawa et invitent les artistes inuits émergents, au mitan de leur carrière et chevronnés ou leurs représentants à proposer des œuvres d’art existantes, que la Ville achètera directement. Les propositions seront examinées par un comité d’évaluation par les pairs et par la conservatrice de l’Art public autochtone. Les œuvres d’art sélectionnées feront partie de la Collection d'art de la Ville d'Ottawa. Les œuvres d’art appartenant à cette collection diverse sont présentées dans plus de 170 établissements publics sur le territoire de la Ville.

Veuillez envoyer par courriel vos documents de soumission à publicartprogram@ottawa.ca

Budget : 45 000 $ dollars canadiens, taxe de vente harmonisée en sus

Personne-ressource :
Dawn Saunders Dahl, conservatrice des arts autochtones, Indigenouspublicart@gmail.com

Pour demander le dossier d’information, dont les dessins d’architecture, pour ce projet de marché public, veuillez nous adresser un courriel (programmedartpublic@ottawa.ca).

Séances d’information virtuelles

Deux séances d’information ont eu lieu en mars, au cours desquelles Dawn Saunders-Dahl et des membres de l’équipe de projet de l’installation partagée de Bibliothèque et de Bibliothèque et Archives Canada ont transmis des renseignements sur les appels aux artistes sur l’art public autochtone, les inspirations architecturales pour la conception, les programmes, les services et d’autres caractéristiques de l’installation partagée.

Veuillez communiquer avec Dawn Saunders Dahl, conservatrice des arts autochtones, à Indigenouspublicart@gmail.com, pour obtenir une copie des diapositives et/ou de l’enregistrement de la présentation.

Les propositions déposées par les artistes visuels autochtones doivent comprendre :

  • le curriculum vitæ de l’artiste (maximum de trois pages);
  • la démarche artistique (maximum d’une page);
  • un fichier d’au plus 10 images d’œuvres d’art que la Ville peut acheter.

Admissibilité

  • Les participants doivent être des artistes ou des représentants d’artistes professionnels émergents, au mitan de leur carrière ou chevronnés, par exemple dans le cadre d’une galerie ou d’un domaine.
  • Les participants doivent être les auteurs des œuvres d’art ou doivent représenter les auteurs de ces œuvres.
  • Les artistes doivent habiter ou avoir habité dans un rayon de 150 km d’Ottawa ou l’œuvre proposée doit se rapporter à la localité (veuillez l’indiquer dans votre démarche artistique ou dans votre curriculum vitæ artistique).
  • Les artistes doivent avoir suivi une formation spécialisée dans leur domaine artistique ou être reconnus par leurs pairs comme des artistes professionnels.
  • Les artistes doivent se consacrer à leur activité artistique.
  • Les artistes doivent avoir créé un ensemble d’œuvres en dehors de leur formation de base.

Une seule proposition par artiste sera prise en compte. Les employés ou les représentants élus de la Ville d’Ottawa ne peuvent pas participer à ce projet de marché.

Exigences relatives à la conception des œuvres d’art public

Les œuvres d’art devront :

  • témoigner de l’excellence artistique contemporaine et innovante;
  • être durables et faciles d’entretien, être créées à partir de matériaux durables et adaptées à l’environnement d’Ottawa et exiger un minimum d’entretien;
  • être sécuritaires pour le public, sans comporter d’obstacles saillants qui pourraient causer des blessures;
  • être installées sur un socle autoportant, que l’on peut déplacer facilement.

Localisation de l’œuvre d’art

L’œuvre d’art sera montée sur un socle autoportant à placer dans la salle de rassemblement de l’étage principal ou ailleurs à l’intérieur du bâtiment, selon le cas. L’œuvre d’art doit pouvoir se déplacer facilement pour permettre d’organiser des programmes et des événements.

Rendu de la salle de rassemblement intérieure; la zone mise en évidence pourrait permettre d’installer l’œuvre d’art achetée directement.

Rendu de la salle de rassemblement intérieure; la zone mise en évidence pourrait permettre d’installer l’œuvre d’art achetée directement.

Budget de l’œuvre d’art public

Le budget total pour cette commande d’œuvre d’art est libellé en dollars canadiens, taxe de vente harmonisée en sus: 45 000 $
Ce budget devrait aussi comprendre le temps de l’artiste ou de l’équipe d’artistes pour la livraison de l’œuvre d’art.

Le financement des projets d’art public de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada est conforme à la Politique d'art public de la Ville d’Ottawa consacrant ainsi un pour cent des fonds destinés aux projets d’aménagement municipaux et une contribution additionnelle de Bibliothèque et Archives Canada.

Calendrier de l’achat direct

sous réserve des modifications

Étapes du projet de marché Dates d’achèvement prévues
Achat direct Février 2021
Livraison de l’œuvre d’art 2023 à 2024
Achèvement du projet 2024

Documents à déposer

  • Les documents peuvent être rédigés en français ou en anglais.
  • Ils doivent être déposés dans le même fichier PDF.
  • Veuillez envoyer par courriel vos documents de soumission à publicartprogram@ottawa.ca.

Curriculum vitæ à jour

Veuillez déposer le curriculum vitæ à jour faisant état de vos études, de votre formation, de votre expérience de l’enrichissement ou de la consultation et de toute expérience se rapportant directement à ce projet de marché, dans un document d’au plus trois pages.

Démarche artistique

Veuillez faire état de votre démarche artistique. Vous devez décrire dans leurs grandes lignes votre pratique artistique, vos tendances thématiques et votre approche créative dans le domaine de l’art.

Les images: renseignements techniques

Soumettez un maximum de dix fichiers réunissant des images numériques, des vidéos ou des nouveaux médias et illustrant les œuvres que vous avez réalisées. Un fichier d’images peut comprendre un collage de différentes photos du même projet, afin de représenter les détails ou des perspectives différentes. Si vous déposez des fichiers supplémentaires, seuls les dix premiers fichiers de la séquence numérique seront pris en compte.

Caractéristiques des fichiers d’images numériques

  • Format JPG
  • Maximum de 1 240 pixels (du côté le plus long)
  • Les fichiers d’images numériques doivent être nommés en rappelant le numéro, suivi du titre, de la date, du médium, des dimensions dans le système métrique et du coût. Ces éléments doivent être séparés par un trait de soulignement.

Les documents qui exigent des logiciels spécialisés, des modules d’extension ou d’autres formes de fichiers exécutables à télécharger ou à installer et les documents intégrés dans les présentations, par exemple les sites Web ou les documents en Word ou en PowerPoint ne seront pas acceptés.

Nous préférons que les candidats nous adressent électroniquement toutes les pièces justificatives en se servant de notre formulaire de candidature en ligne. Comme il n’est pas possible de sauvegarder vos renseignements dans le formulaire si vous quittez ou rafraîchissez la page, veillez à avoir tout le contenu sous la main.

Vous pouvez aussi envoyer tous les documents dans le même courriel (programmedartpublic@ottawa.ca), en indiquant dans l’objet « Art public BPO-BAC : proposition pour l’achat direct d’une œuvre d’art autochtone ».

  • Les documents déposés en retard ou incomplets ne seront pas examinés et les candidatures envoyées par la poste ne seront pas acceptées en raison des restrictions imposées pendant la COVID-19.
  • Si vous avez besoin de renseignements sur le dépôt des candidatures ou que vous ne pouvez pas déposer votre candidature en ligne, ou encore si vous ne recevez pas de courriel de confirmation dans le délai de deux semaines suivant le dépôt de vos documents, veuillez communiquer avec Hannah Kingscote, agente d’art public, par téléphone (613-244-4429) ou par courriel (programmedartpublic@ottawa.ca).

Demande de propositions à l’échelle nationale : Art autochtone – Sculpture dans l’entrée Pimisi et à l’extérieur

Installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada : art public autochtone

Image showing the Ottawa Public Library and Library and Archives Canada building from Pimisi Station

Image représentant le bâtiment de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada depuis la station Pimisi

Le Programme d’art autochtone a été mis au point dans le cadre du Projet de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada pour consacrer l’art, la culture et le patrimoine autochtones.

Il y a cinq possibilités de marchés d’art public autochtone dans le cadre du projet de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada

Possibilités Expérience des artistes
Déclaration d’intérêt : mentorat de l’art public autochtone Artistes visuels autochtones chevronnés et au mitan de leur carrière d’un océan à l’autre
L'art public autochtone : Programme d’achats directs - Artistes inuits Artistes inuits chevronnés, au mitan de leur carrière et émergents ou leurs représentants (dans un rayon de 150 km d’Ottawa)
Demande de proposition : artistes algonquins — salle polyvalente autochtone : Salle polyvalente autochtone, conception du verre fritté à l’extérieur et de la pellicule de verre à l’intérieur Artistes et équipes d’artistes au mitan de leur carrière et émergents. Les artistes ou les équipes d’artistes sélectionnés auront l’occasion de travailler avec un mentor artiste autochtone.
Demande de proposition : installation de la sculpture dans l’entrée et à l’extérieur de la station Pimisi Artistes autochtones chevronnés et au mitan de leur carrière d’un océan à l’autre
Demande de qualification : Installation sur les piliers extérieurs Artistes autochtones chevronnés et au mitan de leur carrière d’un océan à l’autre

Les responsables du projet de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada invitent les artistes autochtones chevronnés, au mitan de leur carrière et émergents, d’un océan à l’autre, à soumettre des propositions qui seront étudiées pour des œuvres d’art permanentes. Cet appel aux artistes s’inscrit dans un processus de sélection en deux étapes. Les artistes et les équipes d’artistes autochtones sont invités à déposer leur candidature et à consulter les communautés algonquines hôtes.

Échéance pour le dépôt des propositions : Le vendredi 18 juin 2021 à 16 h (heure normale de l'est)
Veuillez envoyer par courriel vos documents de soumission à publicartprogram@ottawa.ca

Budget :

  • 150 000 $, taxe de vente harmonisée en sus, pour l’installation de la sculpture extérieure dans la zone jardin nord-est ou sur la terrasse du deuxième étage
  • 100 000 $, taxe de vente harmonisée en sus, pour l’installation dans l’entrée à l’intérieur de la station Pimisi

Personne-ressource : Dawn Saunders Dahl, conservatrice Art public autochtone, Indigenouspublicart@gmail.com
Si vous préférez parler directement à Dawn Saunders, veuillez lui adresser un courriel pour coordonner la date et l’heure du rendez-vous téléphonique.

Pour demander le dossier d’information, dont les dessins d’architecture, pour ce projet de marché public, veuillez nous adresser un courriel (programmedartpublic@ottawa.ca).

Séances d’information virtuelles

Deux séances d’information ont eu lieu en mars, au cours desquelles Dawn Saunders-Dahl et des membres de l’équipe de projet de l’installation partagée de Bibliothèque et de Bibliothèque et Archives Canada ont transmis des renseignements sur les appels aux artistes sur l’art public autochtone, les inspirations architecturales pour la conception, les programmes, les services et d’autres caractéristiques de l’installation partagée.

Veuillez communiquer avec Dawn Saunders Dahl, conservatrice des arts autochtones, à Indigenouspublicart@gmail.com, pour obtenir une copie des diapositives et/ou de l’enregistrement de la présentation

Les documents déposés par les artistes et les équipes d’artistes des arts visuels autochtones au mitan de leur carrière et émergents doivent comprendre :

  • le curriculum vitæ de l’artiste (maximum de trois pages);
  • la déclaration de l’artiste (maximum d’une page);
  • un document faisant état de l’approche dans la participation communautaire et le mentorat (maximum d’une page);
  • 10 images d’œuvres déjà réalisées et la liste des images.

1. Introduction

1.1 Rendre hommage aux peuples de la Nation algonquine Anishinabeg, ainsi qu’aux Premières Nations, Inuits et Métis du Canada

Ottawa est construite sur le territoire traditionnel non cédé de la nation algonquine Anishinabeg. Le peuple de cette nation occupe ce territoire depuis des millénaires. Sa culture et sa présence ont mis en valeur ce territoire et continuent de le faire. La Ville d’Ottawa tient à rendre hommage au peuple et au territoire de la nation algonquine Anishinabeg. Elle souhaite aussi rendre hommage à tous les membres des Premières Nations, à tous les Inuits et à tous Métis, ainsi qu’à leurs aînés, aux gardiens du savoir — jeunes et moins jeunes — et à leurs ancêtres, en plus de saluer leur précieux apport, passé et présent, à ce territoire.

1.2 À propos d’Ottawa

La Ville d’Ottawa doit son nom au mot algonquin adawe, qui veut dire « commercer ». Ce mot rappelle des peuples autochtones qui se servaient des cours d’eau pour faire du commerce, de la chasse, de la pêche, pour camper, pour récolter des plantes, pour mener des cérémonies et pour exercer d’autres activités traditionnelles. Dans les cartes tracées pour la région, on a commencé à nommer le cours d’eau le plus important d’après ces peuples. La capitale du Canada est située sur les berges de la rivière des Outaouais. Voisine du Québec et de la frontière américaine, Ottawa réunit une population métropolitaine de plus de 1 000 000 d’habitants dans la grande région de cette ville.

1.3 Programme d’art public : contexte

En fondant, en 1985, le Programme d’art public, qui a été l’un des premiers programmes du genre au Canada, la Ville d’Ottawa s’est engagée à mieux faire connaître et apprécier les arts visuels dans la ville en collectionnant et en commandant des œuvres d’art, pour ensuite les mettre en valeur. La nouvelle Politique d'art public s’inspire des points forts des dernières décennies à Ottawa et réaffirme les objectifs dans la commande d’œuvres d’art originales d’artistes professionnels pour intégrer ces œuvres dans les espaces publics. La Politique d'art public oblige à consacrer à l’art public un pour cent (1 %) des fonds destinés aux projets d’aménagement municipaux afin de rehausser les espaces publics et de rendre l’art accessible à tous.

1.4 Admissibilité

Cette demande de proposition s’adresse aux artistes autochtones d’un océan à l’autre. Les deux sites d’implantation s’adressent aux artistes et aux équipes d’artistes chevronnés, au mitan de leur carrière et émergents. L’expérience de la création d’œuvres d’art public permanentes est souhaitable, sans toutefois être obligatoire. Les employés de la Ville d’Ottawa ne peuvent pas y participer. Pour être admissibles, les artistes chevronnés, au mitan de leur carrière et émergents doivent :

  • avoir suivi une formation spécialisée dans leur domaine artistique (non nécessairement dans des établissements d’enseignement);
  • être reconnus comme des professionnels par leurs pairs (soit des artistes travaillant selon la même tradition artistique);
  • s’engager à consacrer du temps et des ressources à leurs activités artistiques;
  • avoir déjà publié, exposé ou présenté publiquement leurs œuvres.

1.5 Projets de marché d’art public

La Ville d’Ottawa invite les artistes ou les équipes d’artistes autochtones d’un océan à l’autre à soumettre leur proposition dans le cadre de la demande de proposition pour la conception, la fabrication et l’installation d’œuvres d’art public permanentes pour deux sites d’implantation d’oeuvres d’art public. On sélectionnera deux artistes ou équipes d’artistes pour créer des sculptures extérieures ou une œuvre sur le mur intérieur. Nous encourageons les candidats à raconter un récit dans leur œuvre et à consulter les communautés algonquines Annishnabeg de la localité pour mettre au point leur proposition. Veuillez communiquer avec nous si vous avez besoin des coordonnées des communautés autochtones de la localité. Ces deux projets de marché se déroulent en deux étapes, conformément à la Politique d'art public.

2. Projet de Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada : contexte

2.1 Contexte et renseignements généraux

Située au 555, rue Albert, l’installation abritera des salles d’exposition et de collections, des salles de lecture, un centre de création, une zone pour les enfants, un centre de généalogie et un café, qui seront aménagés autour d’une vaste agora. Le cabinet Diamond Schmitt Architects a fait savoir que la conception du bâtiment s’inspire de la riche histoire et de la majesté naturelle d’Ottawa « grâce à une forme dynamique qui rappelle la rivière des Outaouais toute proche. L’extérieur en pierre et en bois est à l’image de l’escarpement voisin et de l’espace vert environnant dans le secteur ouest du centre-ville. Les fenêtres, les étages supérieurs et le toit offrent des panoramas exceptionnels de la rivière des Outaouais et des collines de la Gatineau au Québec ». Le site a été choisi pour sa configuration, ses conditions d’accès, ses lignes de mire sans obstruction et sa proximité par rapport à d’autres institutions culturelles. Situé à la lisière des plaines LeBreton, ce site est lié à aux environs et aux territoires de nos trois peuples fondateurs. Il surplombe le paysage de la rivière des Outaouais, réseau naturel vital au cœur de la ville.

L'installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada est appelée à devenir une destination phare, bâtie selon les valeurs et les passions communes des institutions partenaires : le savoir, l’histoire, la découverte, la culture, la créativité, la collaboration et les connexions. Cette collaboration innovante entre une bibliothèque publique et la bibliothèque et les archives nationales permettra d’offrir une expérience enrichie aux clients et aux visiteurs, en réunissant diverses collections, en aménageant des salles d'exposition et d'événements et en permettant d’avoir librement accès à des millions de documents et au riche patrimoine documentaire canadien. L’installation sera construite selon la certification Leadership in Energy and Environmental Design de niveau Or au minimum et sera accessible grâce au train léger sur rail et à des sentiers polyvalents pour les cyclistes et les piétons. Pour en savoir plus

L’équipe du projet de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada a fait appel à des membres des communautés et aux aînés des nations algonquines hôtes pendant la phase de la conception architecturale et mène un dialogue permanent avec les communautés autochtones urbaines à mesure que le projet avance.

2.2 Organismes partenaires du projet

Bibliothèque publique d’Ottawa : La Bibliothèque publique d’Ottawa est le plus vaste réseau de bibliothèques publiques bilingues (françaises et anglaises) en Amérique du Nord. La Bibliothèque publique d’Ottawa donne publiquement accès à l’information et aux services grâce à ses 34 succursales physiques et virtuelles, ainsi qu’à deux bibliothèques mobiles et à un service de prêt d’ouvrages selon le principe du distributeur automatique. Au service de près d’un million de résidents d’Ottawa, la Bibliothèque publique d’Ottawa a pour mission de promouvoir l’apprentissage, d’éveiller la curiosité et de rapprocher les personnes.

Bibliothèque et Archives Canada : En tant que gardien du passé lointain comme de l’histoire récente, Bibliothèque et Archives Canada est une ressource essentielle pour tous les Canadiens qui veulent en savoir plus sur leur identité individuelle et collective. Bibliothèque et Archives Canada s’occupe de faire l’acquisition, de traiter, de préserver et de rendre accessibles notre patrimoine documentaire et sert de mémoire permanente du gouvernement du Canada et de ses institutions.

Le financement des projets d’art public de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada est conforme à la Politique d'art public de la Ville d’Ottawa consacrant ainsi un pour cent des fonds destinés aux projets d’aménagement municipaux et une contribution additionnelle de Bibliothèque et Archives Canada.

2.3 Vision et description

  • L’installation partagée de Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada  sera une destination phare, fondée sur les valeurs et les passions communes des institutions partenaires : le savoir, l’histoire, la découverte, la culture, la créativité, la collaboration et les connexions.
  • Cette collaboration novatrice entre les deux institutions permettra d’offrir une expérience enrichie aux usagers et aux clients, en réunissant des collections diverses, en aménageant des salles d’exposition et d’événements et en permettant d’avoir librement accès à des millions de documents et au riche patrimoine documentaire du Canada.
  • Les programmes et les services conjoints feront de cette installation un lieu vraiment exceptionnel au Canada.
  • La nouvelle installation sera un lieu de rassemblement dans lequel les gens pourront nouer des liens entre eux, avec leur histoire, avec les ressources qu’ils recherchent et avec les découvertes qu’ils feront.
  • Il s’agira d’une installation moderne, qui sera adaptée au perfectionnement rapide de la technologie, aux attentes grandissantes de la clientèle et à l’évolution démographique.
  • Construite selon la certification Leadership in Energy and Environmental Design de niveau Or au minimum et accessible grâce au train léger et aux sentiers polyvalents pour les cyclistes et les piétons, l’installation permettra de faire d’Ottawa une ville durable.

3. Projet de marché d’art public

3.1 Vision de la conservatrice pour l’art et la programmation autochtones dans l’installation

Le Programme d’art autochtone de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada  rendra hommage aux arts autochtones créés par des artistes autochtones du Canada, en fera la promotion et en assurera le rayonnement. Ce programme permettra d’intégrer les œuvres d’art public d’artistes autochtones locaux, régionaux et nationaux (Premières Nations, Inuits et Métis) partout à l’intérieur et à l’extérieur de l’installation. L’art autochtone sera intégré dans l’installation afin de créer un espace accueillant et inclusif représentant la vigueur, les traditions et la modernité des œuvres des artistes autochtones.

3.2 Exigences de la conception des œuvres d’art public

Les œuvres d’art achevées devront :

  • démontrer l’excellence artistique contemporaine et innovante;
  • faire preuve de sensibilité à la nation hôte après avoir consulté les membres de la communauté algonquine;
  • s’intégrer avec le style et la fonction de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada , en étoffant l’architecture, le style, l’échelle, le médium et l’intégrité du bâtiment;
  • être durables et faciles d’entretien, être créées à l’aide de matériaux permanents adaptés à l’environnement d’Ottawa et exiger un minimum d’entretien. Le climat d’Ottawa est venteux, et en hiver, la Ville épand du sel sur le territoire de la ville;
  • être sécuritaires pour le public et ne pas comprendre d’obstacles saillants qui pourraient causer des blessures.

3.3 Localisation des œuvres d’art public

Sculpture extérieure/installation

La zone du parc extérieur nord-est de la terrasse extérieure nord du premier étage est le point d’installation de la sculpture. Ce projet de marché d’art public porte sur l’installation d’une sculpture ou d’une œuvre d’art intégrée dans le parc, dans le sentier ou dans des éléments extérieurs. La sculpture, l’éclairage, l’enregistrement sonore et les végétaux de la zone jardin font partie des options pour l’installation de l’œuvre d’art. Les autres options déposées par les artistes seront prises en compte.

L’extérieur de la terrasse du deuxième étage est aussi un point d’installation de l’œuvre d’art. L’installation de la sculpture ou de l’œuvre d’art sera intégrée dans la zone de la terrasse dans le cadre de ce projet d’art public. La sculpture, l’enregistrement sonore et les végétaux dans la zone-terrasse désignée font partie des options dans l’installation de l’œuvre d’art. Les autres options déposées par les artistes seront prises en compte.

Remarque : On pourra sélectionner les deux points d’installation pour deux œuvres d’art qui s’interpellent.

La terrasse extérieure du deuxième étage sera connectée visuellement à l’espace de rassemblement et à la salle de réunion polyvalents autochtones circulaire de l’intérieur. La terrasse est cernée par un mur‑rideau du côté du bâtiment et est bardée d’une main-courante avec de la pierre à la hauteur de la taille.

  • Hauteur de l’espace : 3 mètres (9,8 pieds).
  • Détails de la terrasse : mains-courantes de la balustrade extérieure avec bardage de pierre, mur‑rideau avec panneaux de verre et revêtement de sol en pavé de béton précontraint.
Entrée à l’intérieur de la station Pimisi

La zone à l’intérieur de la station Pimisi, dans le coin nord-est, est le point d’installation de l’œuvre d’art. Les visiteurs entrent en passant par la zone du parc et la station Pimisi pour se rendre directement à la Bibliothèque publique d’Ottawa; cette zone est baignée par la lumière du jour dans l’après-midi. Ce projet de marché d’art public porte sur l’installation d’une œuvre d’art en bas-relief et en 2D ou d’une projection animée vidéographique ou cinématographique à aménager sur un mur extérieur de deux étages dans le hall d’entrée de la station Pimisi

Lobby at the Pimisi entrance

Hall d’entrée de la station Pimisi

Mur de deux étages devant les portes d’entrée de la station Pimisi, non loin de l’escalier public menant au lieu de rassemblement principal du premier étage.

  • Hauteur du mur : 9,2 mètres (30 pieds)
  • Largeur du mur : 3,3 mètres (11 pieds)

Construction du mur : cloison sèche avec poteaux métalliques bardant les murs en béton structurel de l’ascenseur, revêtement de peinture, alimentation électrique et données disponibles.

3.4 Budget

Le budget total de ces œuvres d’art est libellé en dollars canadiens (CA); la taxe de vente harmonisée (TVH) est en sus.

  • 150 000 $, taxe de vente harmonisée en sus, installation de la sculpture à l’extérieur (jardin nord-est ou terrasse du deuxième étage)
  • 100 000 $, taxe de vente harmonisée en sus, entrée à l’intérieur de la station Pimisi

Ce budget pour les œuvres d’art public comprend tous les coûts de la consultation, de la collaboration, de la conception, de la fabrication, de l’entreposage, du transport et de l’installation des œuvres d’art public, ainsi que les coûts de l’ingénierie, de la fixation, de l’ancrage ou des fondations et du réaménagement du paysagement. Ce budget devrait aussi comprendre les heures et les déplacements de l’artiste ou de l’équipe d’artistes et leur participation aux réunions et aux événements.

4. Déroulement de la Demande de proposition

4.1 Processus de sélection

Les propositions seront examinées par un jury. On évaluera les artistes d’après la mise en valeur et la création de leurs œuvres d’art, de même que selon leur expérience de la participation communautaire, des expositions et de l’art public. Les artistes peuvent soumettre des propositions individuellement ou en équipe. On attribuera ce marché d’art public en faisant appel à la concurrence, dans le cadre d’un processus qui se déroulera en deux étapes et sans lien de dépendance conformément aux modalités suivantes.

Étape I : Les propositions seront évaluées par un jury constitué d’artistes possédant l’expérience de l’art public, de représentants des communautés algonquines et autochtones et de représentants du projet de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada. Le jury examinera et évaluera les propositions des artistes conformément aux critères d’évaluation et dressera la liste abrégée d’au plus trois artistes avant d’enchaîner avec l’étape II.

Étape II : Les artistes retenus dans la liste abrégée se réuniront en distanciel avec la conservatrice à l’occasion d’une séance d’information; on leur remettra le mandat pour préparer des propositions, des dessins, des budgets et des références pour l’étape Ii de ce projet de marché. Ces artistes (au plus trois) toucheront un cachet de 1 500 $, ainsi que la taxe de vente harmonisée, pour la préparation du plan de participation communautaire, du budget provisoire et du plan de travail.

On demandera de procéder à l’examen technique des propositions avant la date finale de présentation des propositions. L’équipe du projet examinera les propositions, puis fera des commentaires sur la viabilité technique et logistique de l’œuvre d’art proposée. Les propositions provisoires ne seront pas transmises aux membres votants du Comité d’évaluation par les pairs. Les commentaires seront transmis aux artistes retenus pour qu’on puisse en tenir compte dans les propositions définitives.

À une date qui suivra la présentation de la documentation de l’étape II, les artistes se réuniront individuellement avec le Comité d’évaluation par les pairs dans le cadre d’une entrevue de 30 minutes pour présenter leur proposition et répondre aux questions. On s’attend à ce que ce comité arrête son choix en décembre 2021.

4.2 Calendrier

sous réserve des modifications

Étapes du projet de marché Dates d’achèvement prévues
Publication de la demande de proposition, séances d’information avec la conservatrice et l’équipe du projet Février 2021
Échéance pour le dépôt des candidatures – date de clôture de la demande de proposition Le 18 juin 2021
Comité d’évaluation par les pairs : réunion de l’équipe du projet, de la conservatrice et des artistes sélectionnés Juillet 2021
Examen technique Octobre 2021
Date limite pour la soumission de propositions définitives Décembre 2021
Sondage en ligne Décembre 2021 / Janvier 2022
Les artistes retenus fixent la date des réunions programmées avec l’équipe du projet Janvier / Février 2022
Conception finale, fabrication et installation 2022 au 2024
Achèvement du projet 2024

5.Critères d’évaluation et de sélection

Tous les proposants doivent démontrer qu’ils possèdent l’expérience des secteurs suivants :

  • arts visuels; l’expérience de l’art public n’est pas obligatoire;
  • gestion de projet en ce qui a trait à la création d’œuvres d’art public, d’œuvres d’art visuel ou de conception d’œuvres d’art;
  • participation et consultation communautaires et solides talents pour s’exprimer par écrit et de vive voix.

Les candidatures seront évaluées d’après les œuvres d’art et les projets déjà réalisés, les compétences, la pratique artistique et l’approche dans la participation communautaire. Les artistes retenus devront soumettre un budget et des références dans la deuxième étape.

6. Documents à déposer

Vous devez déposer des documents conformément à toutes les conditions ci-après.

  • Les documents peuvent être rédigés en français ou en anglais.
  • Ils doivent être déposés dans le même fichier PDF.
  • Ils doivent être déposés au plus tard le vendredi 18 juin 2021 à 16 h (heure normale de l'est). Nous vous adresserons un courriel de confirmation quand votre candidature nous sera parvenue.
  • Veuillez envoyer par courriel vos documents de soumission à programmedartpublic@ottawa.ca.
  • Les documents déposés en retard ou incomplets ne seront pas examinés et les candidatures envoyées par la poste ne seront pas acceptées en raison des restrictions imposées pendant la COVID-19.
  • Pour toute demande de renseignements sur le processus de demande, veuillez communiquer avec Hannah Kingscote, agente d’art public, par téléphone au 613-244-4429, ou par courriel à programmedartpublic@ottawa.ca.

6.1 Démarche artistique

Veuillez faire état de votre démarche artistique. Dans ce document, vous devez exposer dans leurs grandes lignes votre pratique artistique, vos tendances thématiques et votre approche créative dans le domaine de l’art. Les équipes d’artistes doivent déposer une démarche artistique pour tout le groupe. (Ce document ne doit pas dépasser une page.)

6.2 Sommaire de la proposition

Veuillez déposer, dans au plus une page, le sommaire de l’avant-projet que vous proposez. Décrivez votre approche dans l’interprétation de ce projet de marché, les moyens que vous prendrez pour répondre aux exigences de la conception, ainsi que les matériaux et les procédés que vous envisagez d’adopter pour la création de l’œuvre d’art.

6.3 Approche dans la participation communautaire et le mentorat

Veuillez décrire l’approche que vous adopterez dans la collaboration communautaire dans le contexte de ce projet. Décrivez les moyens que vous prendriez pour travailler en collaboration avec le mentor et les communautés algonquines, ainsi que l’incidence de cette collaboration communautaire sur votre œuvre d’art finale. Les équipes d’artistes doivent déposer une description pour l’ensemble du groupe. (Il ne faut pas dépasser une page.) Veuillez indiquer, dans votre proposition, le projet de marché qui vous intéresse.

6.4 Curriculum vitæ à jour

Veuillez déposer un curriculum vitæ à jour faisant état de l’expérience pertinente dans le cadre de projets comparables ou liés directement à ce projet de marché. Les équipes d’artistes doivent déposer les curriculums vitæ de chaque membre de leur équipe. Chaque curriculum vitæ ne doit pas dépasser trois pages et doit faire partie des documents présentés.

6.5 Images de vos œuvres (renseignements techniques)

Soumettez un maximum de dix fichiers réunissant des images numériques, des vidéos ou des nouveaux médias et illustrant les œuvres que vous avez réalisées. Un fichier d’images peut comprendre un collage de différentes photos du même projet, afin de représenter les détails ou des perspectives différentes. Les équipes d’artistes doivent aussi déposer un maximum de dix fichiers. Si vous déposez des fichiers supplémentaires, seuls les dix premiers fichiers de la séquence numérique seront pris en compte.

Vous devez en outre dresser, dans au plus deux pages imprimées, la liste détaillée des images numériques déposées pour les œuvres déjà réalisées, en reprenant l’appellation attribuée au fichier selon les exemples ci-après. Veuillez préciser le titre, la date, le médium, les dimensions, le budget, le lieu, le procédé de fabrication et d’installation et les autres renseignements pertinents sur les exemples d’œuvres déposés.

Caractéristiques des fichiers d’images numériques

  • Format JPG
  • Maximum de 1 240 pixels (du côté le plus long)
  • Les fichiers d’images numériques doivent être nommés en rappelant le numéro, suivi du titre, de la date, du médium, des dimensions dans le système métrique et du coût. Ces éléments doivent être séparés par un trait de soulignement.

Voici un exemple de cette convention d’appellation :

  • 01_Titre_date_technique_ hauteur × largeur × prfondeur en cm_ coût $.jpg
  • 02_Sans titre_2014_DEL et résine_1 × 4,5 × 7 m_180 000 $.jpg

Spécifications des fichiers de vidéos et de nouveaux médias

  • Compatibilité avec l’ordinateur personnel
  • Lisibilité dans Windows Media Player ou dans QuickTime
  • Appellation des fichiers reprenant la convention d’appellation ci-dessus.
  • Les candidats doivent s’assurer que les documents déposés sont lisibles.
  • Chaque minute de vidéo ou de contenu des nouveaux médias correspond à une image numérique.

Les documents qui exigent des logiciels spécialisés, des modules d’extension ou d’autres formes de fichiers exécutables à télécharger ou à installer et les documents intégrés dans les présentations, par exemple les sites Web ou les documents en Word ou en PowerPoint ne seront pas acceptés.

7. Resources

8. Conditions de la demande de proposition

8.1 Divulgation de l’information

Les candidats ne doivent pas publier de communiqués ni diffuser d’autres messages publics se rapportant aux détails de la demande de proposition, des documents qu’ils déposent ou du processus de sélection sans l’approbation écrite préalable de la Ville d’Ottawa.

8.2 Droit d’auteur et droits moraux

L’artiste conserve le droit d’auteur et les droits moraux, notamment sur l’un quelconque et la totalité des modèles de conception, des dessins et des œuvres d’art finales.

8.3 Confidentialité de l’information

Les employés de la Ville d’Ottawa et les membres du Comité d’évaluation par les pairs doivent traiter avec une discrétion absolue le contenu des documents déposés et les délibérations du comité. Pour protéger la confidentialité de l’information, les membres du Comité doivent remettre leurs exemplaires des documents de la proposition pour les faire déchiqueter à la fin de la réunion d’évaluation. L’information déposée par le candidat peut être consultée par des employés de la Ville d’Ottawa et par les membres du Comité d’évaluation par les pairs. Les renseignements personnels reproduits dans les documents que vous déposez sont recueillis conformément à la Politique d’art public approuvée par le Conseil municipal. Les renseignements personnels ne serviront qu’à évaluer les documents déposés et à administrer le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa.

Remarque importante : La Ville d’Ottawa se réserve le droit de rejeter l’une quelconque ou la totalité des documents déposés, ou toute partie de ces documents, ou encore de mettre fin à ce projet ou de le relancer. La décision du Comité d’évaluation par les pairs est définitive.

Demande de qualification à l’échelle nationale : Installation sur les piliers extérieurs

Installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada : art public autochtone

Image showing the Ottawa Public Library and Library and Archives Canada Joint Facility, view from Albert Street.

Image représentant l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada : perspective depuis la rue Albert.

Le Programme d’art autochtone a été mis au point dans le cadre du Projet de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada pour consacrer l’art, la culture et le patrimoine autochtones.

Il y a cinq projets de marchés d’art public autochtone dans le cadre du projet de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada

Projets Expérience des artistes
Déclaration d’intérêt : mentorat de l’art public autochtone Artistes visuels autochtones chevronnés et au mitan de leur carrière d’un océan à l’autre
L'art public autochtone : Programme d’achats directs - Artistes inuits Artistes inuits chevronnés, au mitan de leur carrière et émergents ou leurs représentants (dans un rayon de 150 km d’Ottawa)
Demande de proposition : artistes algonquins — salle polyvalente autochtone : Salle polyvalente autochtone, conception du verre fritté à l’extérieur et de la pellicule de verre à l’intérieur Artistes et équipes d’artistes au mitan de leur carrière et émergents. Les artistes ou les équipes d’artistes sélectionnés auront l’occasion de travailler avec un mentor artiste autochtone.
Demande de proposition : installation de la sculpture dans l’entrée et à l’extérieur de la station Pimisi Artistes autochtones chevronnés et au mitan de leur carrière d’un océan à l’autre
Demande de qualification : Installation sur les piliers extérieurs Artistes autochtones chevronnés et au mitan de leur carrière d’un océan à l’autre

Les responsables du projet de Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada invitent les artistes autochtones canadiens chevronnés ou au mitan de leur carrière à soumettre leur demande de qualification pour que leur candidature soit prise en compte dans la réalisation d’œuvres d’art permanentes à installer sur les piliers extérieurs. Cet appel aux artistes s’inscrit dans un processus de sélection en deux étapes. Les artistes et les équipes d’artistes sont invités à déposer leur candidature et à consulter les communautés algonquines hôtes.

Veuillez envoyer par courriel vos documents de soumission à programmedartpublic@ottawa.ca.

Budget : 425 000 $, taxe de vente harmonisée en sus

Personne-ressource : Dawn Saunders Dahl, conservatrice des arts autochtones (Indigenouspublicart@gmail.com)
Si vous préférez parler directement à Dawn Saunders, veuillez lui adresser un courriel pour coordonner la date et l’heure du rendez-vous téléphonique.

Pour demander le dossier d’information, dont les dessins d’architecture, pour ce projet de marché public, veuillez nous adresser un courriel (programmedartpublic@ottawa.ca).

Séances d’information virtuelles

Joignez-vous à Dawn Saunders-Dahl et aux membres de l’équipe responsable du projet de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada pour en savoir plus sur l’appel d’offres d’art public pour les artistes autochtones, pour découvrir les sources d’inspiration architecturales dans la conception de l’installation, pour vous renseigner sur les programmes, les services et les autres caractéristiques de l’installation partagée et pour poser des questions.

Deux séances d’information ont eu lieu en mars, au cours desquelles Dawn Saunders-Dahl et des membres de l’équipe de projet de l’installation partagée de Bibliothèque et de Bibliothèque et Archives Canada ont transmis des renseignements sur les appels aux artistes sur l’art public autochtone, les inspirations architecturales pour la conception, les programmes, les services et d’autres caractéristiques de l’installation partagée.

Veuillez communiquer avec Dawn Saunders Dahl, conservatrice des arts autochtones, à Indigenouspublicart@gmail.com, pour obtenir une copie des diapositives et/ou de l’enregistrement de la présentation.

Les artistes et les équipes d’artistes autochtones chevronnés ou au mitan de leur carrière devront déposer :

  • la déclaration d’intérêt, qui doit entre autres porter sur l’approche adoptée dans la participation et la consultation communautaires, ainsi que l’information sur les liens entre vous et vos œuvres d’une part et, d’autre part, le projet (maximum de deux pages);
  • la déclaration de l’artiste (maximum d’une page);
  • le curriculum vitæ de l’artiste (maximum de trois pages);
  • dix images d’œuvres déjà réalisées et la liste des images.

1. Introduction

1.1 Rendre hommage aux peuples de la Nation algonquine Anishinabeg, ainsi qu’aux Premières Nations, Inuits et Métis du Canada

Ottawa est construite sur le territoire traditionnel non cédé de la nation algonquine Anishinabeg. Le peuple de cette nation occupe ce territoire depuis des millénaires. Sa culture et sa présence ont mis en valeur ce territoire et continuent de le faire. La Ville d’Ottawa tient à rendre hommage au peuple et au territoire de la nation algonquine Anishinabeg. Elle souhaite aussi rendre hommage à tous les membres des Premières Nations, à tous les Inuits et à tous Métis, ainsi qu’à leurs aînés, aux gardiens du savoir — jeunes et moins jeunes — et à leurs ancêtres, en plus de saluer leur précieux apport, passé et présent, à ce territoire.

1.2 À propos d’Ottawa

La Ville d’Ottawa doit son nom au mot algonquin adawe, qui veut dire « commercer ». Ce mot rappelle les peuples autochtones qui se servaient des cours d’eau pour faire du commerce, de la chasse, de la pêche, pour camper, pour récolter des plantes, pour mener des cérémonies et pour exercer d’autres activités traditionnelles. Dans les cartes tracées pour la région, on a commencé à nommer le cours d’eau le plus important d’après ces peuples. La capitale du Canada est située sur les berges de la rivière des Outaouais. Voisine du Québec et de la frontière américaine, Ottawa réunit une population métropolitaine de plus de 1 000 000 d’habitants dans la grande région de cette ville.

1.3 Programme d’art public : contexte

En fondant, en 1985, le Programme d’art public, qui a été l’un des premiers programmes du genre au Canada, la Ville d’Ottawa s’est engagée à mieux faire connaître et apprécier les arts visuels dans la ville en collectionnant et en commandant des œuvres d’art, pour ensuite les mettre en valeur. La nouvelle Politique d'art public s’inspire des points forts des dernières décennies à Ottawa et réaffirme les objectifs dans la commande d’œuvres d’art originales d’artistes professionnels pour intégrer ces œuvres dans les espaces publics. La Politique d'art public oblige à consacrer à l’art public un pour cent des fonds destinés aux projets d’aménagement municipaux afin de rehausser les espaces publics et de rendre l’art accessible à tous.

1.4 Admissibilité

Cette demande de qualification s’adresse aux artistes ou aux équipes d’artistes autochtones. Elle porte sur un projet de marché qui vise à placer sur un pied d’égalité les artistes autochtones chevronnés ou au mitan de leur carrière au Canada et qui possèdent l’expérience de la création d’œuvres d’art public permanentes. Les employés de la Ville d’Ottawa ne peuvent pas y participer. Sont admissibles à ce projet de marché, les artistes chevronnés et au mitan de leur carrière qui :

  • ont suivi une formation spécialisée dans leur domaine artistique (non nécessairement dans des établissements d’enseignement);
  • sont reconnus comme des professionnels par leurs pairs (soit des artistes travaillant selon la même tradition artistique);
  • s’engagent à consacrer du temps et des ressources à leurs activités artistiques;
  • ont déjà publié, exposé ou présenté publiquement leurs œuvres.

1.5 Projet de marché d’art public

La Ville d’Ottawa invite les artistes ou les équipes d’artistes autochtones à soumettre leur demande de qualification dans le cadre de la demande de qualification pour concevoir, fabriquer et installer une œuvre d’art permanente sur les piliers extérieurs. Nous invitons les candidats à consulter les communautés algonquines Anishinabeg de la localité pour mettre au point les œuvres d’art. Veuillez communiquer avec nous si vous avez besoin des coordonnées des communautés autochtones de la localité. Ce projet de marché se déroule en deux étapes, conformément à la Politique d'art public.

2. Projet de Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada  : contexte

2.1 Projet de Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada : contexte

Située au 555, rue Albert, l’installation abritera des salles d’exposition et de collections, des salles de lecture, un centre de création, une zone pour les enfants, un centre de généalogie et un café, qui seront aménagés autour d’une vaste agora. Le cabinet Diamond Schmitt Architects a fait savoir que la conception du bâtiment s’inspire de la riche histoire et de la majesté naturelle d’Ottawa « grâce à une forme dynamique qui rappelle la rivière des Outaouais toute proche. L’extérieur en pierre et en bois est à l’image de l’escarpement voisin et de l’espace vert environnant dans le secteur ouest du centre-ville. Les fenêtres, les étages supérieurs et le toit offrent des panoramas exceptionnels de la rivière des Outaouais et des collines de la Gatineau au Québec ». Le site a été choisi pour sa configuration, ses conditions d’accès, ses lignes de mire sans obstruction et sa proximité par rapport à d’autres institutions culturelles. Situé à la lisière des plaines LeBreton, ce site est lié aux environs et aux territoires de nos trois peuples fondateurs. Il surplombe le paysage de la rivière des Outaouais, réseau naturel vital au cœur de la ville.

L'installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada est appelée à devenir une destination phare, bâtie selon les valeurs et les passions communes des institutions partenaires : le savoir, l’histoire, la découverte, la culture, la créativité, la collaboration et les connexions. Cette collaboration innovante entre une bibliothèque publique et la bibliothèque et les archives nationales permettra d’offrir une expérience enrichie aux clients et aux visiteurs, en réunissant diverses collections, en aménageant des salles d'exposition et d'événements et en permettant d’avoir librement accès à des millions de documents et au riche patrimoine documentaire canadien. L’installation sera construite selon la certification Leadership in Energy and Environmental Design de niveau Or au minimum et sera accessible grâce au train léger sur rail et à des sentiers polyvalents pour les cyclistes et les piétons. Pour en savoir plus

L’équipe du projet de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada  a fait appel à des membres des communautés et aux aînés des nations algonquines hôtes pendant la phase de la conception architecturale et mène un dialogue permanent avec les communautés autochtones urbaines à mesure que le projet avance.

2.2 Organismes partenaires

Bibliothèque publique d’Ottawa : La Bibliothèque publique d’Ottawa est le plus vaste réseau de bibliothèques publiques bilingues (françaises et anglaises) en Amérique du Nord. La Bibliothèque publique d’Ottawa donne publiquement accès à l’information et aux services grâce à ses 34 succursales physiques et virtuelles, ainsi qu’à deux bibliothèques mobiles et à un service de prêt d’ouvrages selon le principe du distributeur automatique. Au service de près d’un million de résidents d’Ottawa, la Bibliothèque publique d’Ottawa a pour mission de promouvoir l’apprentissage, d’éveiller la curiosité et de rapprocher les personnes.

Bibliothèque et Archives Canada : En tant que gardien du passé lointain comme de l’histoire récente, Bibliothèque et  Archives Canada est une ressource essentielle pour tous les Canadiens qui veulent en savoir plus sur leur identité individuelle et collective. Bibliothèque et  Archives Canada s’occupe de faire l’acquisition, de traiter, de préserver et de rendre accessibles notre patrimoine documentaire et sert de mémoire permanente du gouvernement du Canada et de ses institutions.

Le financement des projets d’art public de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada est conforme à la Politique d'art public de la Ville d’Ottawa consacrant ainsi un pour cent des fonds destinés aux projets d’aménagement municipaux et une contribution additionnelle de Bibliothèque et Archives Canada.

2.3 Vision et description

  • L’installation partagée de Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada  sera une destination phare, fondée sur les valeurs et les passions communes des institutions partenaires : le savoir, l’histoire, la découverte, la culture, la créativité, la collaboration et les connexions.
  • Cette collaboration novatrice entre les deux institutions permettra d’offrir une expérience enrichie aux usagers et aux clients, en réunissant des collections diverses, en aménageant des salles d’exposition et d’événements et en permettant d’avoir librement accès à des millions de documents et au riche patrimoine documentaire du Canada.
  • Les programmes et les services conjoints feront de cette installation un lieu vraiment exceptionnel au Canada.
  • La nouvelle installation sera un lieu de rassemblement dans lequel les gens pourront nouer des liens entre eux, avec leur histoire, avec les ressources qu’ils recherchent et avec les découvertes qu’ils feront.
  • Il s’agira d’une installation moderne, qui sera adaptée au perfectionnement rapide de la technologie, aux attentes grandissantes de la clientèle et à l’évolution démographique.
  • Construite selon la certification Leadership in Energy and Environmental Design de niveau Or au minimum et accessible grâce au train léger et aux sentiers polyvalents pour les cyclistes et les piétons, l’installation permettra de faire d’Ottawa une ville durable.

3.Projet de marché d’art public

3.1 Vision de la conservatrice pour l’art et la programmation autochtones dans l’installation

Le Programme d’art autochtone de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada  rendra hommage aux arts autochtones créés par des artistes autochtones du Canada, en fera la promotion et en assurera le rayonnement. Ce programme permettra d’intégrer les œuvres d’art public d’artistes autochtones locaux, régionaux et nationaux (Premières Nations, Inuits et Métis) partout à l’intérieur et à l’extérieur de l’installation. L’art autochtone sera intégré dans l’installation afin de créer un espace accueillant et inclusif représentant la vigueur, les traditions et la modernité des œuvres des artistes autochtones.

3.2 Exigences de la conception des œuvres d’art public

Les œuvres d’art achevées devront :

  • démontrer l’excellence artistique contemporaine et innovante;
  • faire preuve de sensibilité à la nation hôte après avoir consulté les membres de la communauté algonquine;
  • s’intégrer avec le style et la fonction de l’installation partagée de la BPO-BAC, en étoffant l’architecture, le style, l’échelle, le médium et l’intégrité du bâtiment;
  • être durables et faciles d’entretien, être créées à l’aide de matériaux permanents adaptés à l’environnement d’Ottawa et exiger un minimum d’entretien. Le climat d’Ottawa est venteux, et en hiver, la Ville épand du sel sur le territoire de la ville;
  • être sécuritaires pour le public et ne pas comprendre d’obstacles saillants qui pourraient causer des blessures.

3.3 Lieux d’implantation

On a choisi les piliers situés à l’extérieur de l’installation pour implanter les œuvres d’art. Les visiteurs qui entreront dans l’installation depuis la station Pimisi en passant par l’esplanade paysagée verront quatre grands piliers; cette entrée mène directement à la Bibliothèque d’Ottawa et est inondée de lumière du jour dans l’après-midi. Il y aura aussi des piliers à l’endroit où les visiteurs ont accès à l’installation en passant par l’entrée principale du côté sud-ouest du bâtiment. Cette entrée, qui mène directement à Bibliothèque et Archives Canada, est baignée de lumière dans l’avant-midi. Les artistes doivent se servir de tous les piliers et ont la possibilité d’utiliser la totalité ou une partie de la superficie des piliers, selon les matériaux et le budget. Font partie des possibilités pour l’installation des œuvres d’art, le verre ou la mosaïque de carreaux, les sculptures de bas-relief, ainsi que les gravures de bois ou de métal. Les autres options de matières proposées par l’artiste seront considérées. Ce projet d’art public vise à intégrer des œuvres d’art dans les piliers extérieurs.

Image showing the location of four external pillars

Image représentant la localisation de piliers extérieurs

Image showing the location of three external pillars

Image représentant la localisation de piliers extérieurs

Les colonnes de béton de structure extérieures situées dans les entrées du bâtiment et voisines de la terrasse autochtone du deuxième étage. Les points d’installation des œuvres d’art seront intégrés dans le revêtement pour ces colonnes.

  • Hauteurs des colonnes : différentes hauteurs, comprises entre 4,2 et 9,7 mètres (entre 14 et 32 pieds)
  • Diamètre des colonnes : 0,9 mètre (3 pieds)

3.4 Budget

Le budget total de cette commande d’œuvres d’art est de 425 000 $ canadiens, taxe de vente harmonisée en sus. Ce budget comprend tous les coûts de la consultation, de la collaboration, de la conception, de la fabrication, de l’entreposage, du transport et de l’installation des œuvres d’art public, ainsi que les coûts de l’ingénierie, de la fixation, de l’ancrage ou des fondations et du réaménagement du paysagement. Ce budget devrait aussi comprendre les heures et les déplacements de l’artiste ou de l’équipe d’artistes et leur participation aux réunions et aux événements.

4. Déroulement de la demande de proposition

4.1 Processus de sélection

Les propositions seront examinées par un jury. On évaluera les artistes d’après la mise en valeur et la création de leurs œuvres d’art, de même que selon leur expérience de la participation communautaire, des expositions et de l’art public. Les artistes algonquins peuvent soumettre des propositions individuellement ou en équipe. On attribuera ce marché d’art public en faisant appel à la concurrence, dans le cadre d’un processus qui se déroulera en deux étapes et sans lien de dépendance conformément aux modalités suivantes.

Étape I : Les candidatures seront évaluées par un jury constitué d’artistes possédant l’expérience de l’art public, de représentants des communautés algonquines et autochtones et de représentants du projet de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada . Le jury examinera et évaluera les candidatures des artistes conformément aux critères d’évaluation et dressera la liste abrégée d’au plus trois artistes avant d’enchaîner avec l’étape II.

Étape II : Les artistes retenus dans la liste abrégée se réuniront en distanciel avec l’équipe du projet à l’occasion d’une séance d’information; on leur remettra le mandat pour préparer des propositions, des dessins, des budgets et des références pour l’étape II de ce projet de marché. Ces artistes (au plus trois) toucheront un cachet de 1 500 $, ainsi que la taxe de vente harmonisée pour la préparation du plan de participation communautaire, du budget provisoire et du plan de travail.

On demandera de procéder à l’examen technique des propositions avant la date finale de présentation des propositions. L’équipe du projet examinera les propositions, puis fera des commentaires sur la viabilité technique et logistique de l’œuvre d’art proposée. Les propositions provisoires ne seront pas transmises aux membres votants du Comité d’évaluation par les pairs. Les commentaires seront transmis aux artistes retenus pour qu’on puisse en tenir compte dans les propositions définitives.

À une date qui suivra la présentation de la documentation de l’étape II, les artistes se réuniront individuellement avec le Comité d’évaluation par les pairs dans le cadre d’une entrevue de 30 minutes pour présenter leur proposition et répondre aux questions. On s’attend à ce que ce comité arrête son choix en décembre 2021.

4.2 Calendrier

sous réserve des modifications

Étapes du projet de marché Dates d’achèvement prévues
Publication de la demande de qualification, séances d’information avec la conservatrice et l’équipe du projet Février 2021
Échéance pour le dépôt des candidatures – date de clôture de la demande de qualification Le 18 juin 2021
Comité d’évaluation par les pairs : réunion avec l’équipe du projet, la conservatrice et les artistes sélectionnés Juillet 2021
Examen technique Octobre 2021
Date limite pour le dépôt des propositions définitives Décembre 2021
Sondage en ligne Décembre 2021/janvier 2022
Les artistes retenus fixent la date des réunions programmées avec l’équipe du projet Janvier/février 2022
Conception finale, fabrication et installation 2022-2024
Achèvement du projet 2024

5. Critères d’évaluation et de sélection

Tous les candidats doivent démontrer qu’ils possèdent l’expérience des secteurs suivants :

  • expérience de la réalisation de projets d’art public dans le cadre de travaux d’architecture ou de paysagement à grande échelle;
  • expérience confirmée de la gestion et de l’encadrement de projets d’au moins 300 000 $ canadiens;
  • expérience de la gestion de projet en ce qui a trait à la création et à l’installation d’œuvres d’art public, d’art visuel ou de conception;
  • talents solides pour s’exprimer par écrit et de vive voix et capacité d’interpréter des dessins d’architecture;
  • expérience de la collaboration avec des intervenants ou des tiers dans le cadre des projets, au besoin;
  • disponibilité pour réaliser le projet pendant la durée indiquée dans le calendrier du projet.

Les candidatures seront évaluées d’après les œuvres d’art et les projets déjà réalisés, les compétences, la pratique artistique et l’approche dans la participation communautaire. Les artistes retenus devront soumettre un budget et des références dans la deuxième étape.

6. Documents à déposer

Vous devez déposer des documents conformément à toutes les conditions ci-après.

  • Les documents peuvent être rédigés en français ou en anglais.
  • Ils doivent être déposés dans le même fichier PDF.
  • Veuillez envoyer par courriel vos documents de soumission à programmedartpublic@ottawa.ca.
  • Les documents déposés en retard ou incomplets ne seront pas examinés et les candidatures envoyées par la poste ne seront pas acceptées en raison des restrictions imposées pendant la COVID-19.
  • Pour toute demande de renseignements sur le processus de demande, veuillez communiquer avec Hannah Kingscote, agente d’art public, par téléphone au 613-244-4429, ou par courriel à programmedartpublic@ottawa.ca.

Veuillez ne pas déposer de renseignements sur la proposition ni de croquis de l’avant-projet proposé. Ces documents ne seront pas acceptés à cette étape, puisque cet appel aux artistes constitue une demande de qualification, et non une demande de proposition.

6.1 Démarche artistique

Veuillez faire état de votre démarche artistique. Dans ce document, vous devez exposer dans leurs grandes lignes votre pratique artistique, vos tendances thématiques et votre approche créative dans le domaine de l’art. Les équipes d’artistes doivent déposer une démarche artistique pour tout le groupe. (Ce document ne doit pas dépasser une page.)

6.2 Déclaration d’intérêt

Vous devez déposer au plus deux pages imprimées expliquant les raisons pour lesquelles ce projet de marché vous intéresse.

  • Quels aspects de ce projet vous inspirent ou vous enthousiasment?
  • En quoi la vision du projet d’art public vous interpelle-t-elle ou a-t-elle un lien avec vos œuvres?
  • Quel point de vue ou quelle approche apporterez-vous à ce projet?
  • Si vous faites partie d’une équipe d’artistes, parlez-nous de vos collaborations et des moyens que vous prendriez pour travailler de concert dans ce projet.
  • Dans le contexte de ce projet, décrivez les moyens que vous prendriez pour consulter la nation algonquine hôte et les communautés locales et l’incidence de la collaboration avec la communauté sur votre travail de conception. Les équipes d’artistes doivent déposer une seule description pour l’ensemble de leur groupe.

6.3 Curriculum vitæ à jour

Veuillez déposer un curriculum vitæ à jour faisant état de l’expérience pertinente dans le cadre de projets comparables ou liés directement à ce projet de marché. Les équipes d’artistes doivent déposer les curriculums vitæ de chaque membre de leur équipe. Chaque curriculum vitæ ne doit pas dépasser trois pages et doit faire partie des documents présentés.

6.4 Images de vos œuvres (renseignements techniques)

Soumettez un maximum de dix fichiers réunissant des images numériques, des vidéos ou des nouveaux médias et illustrant les œuvres que vous avez réalisées. Un fichier d’images peut comprendre un collage de différentes photos du même projet, afin de représenter les détails ou des perspectives différentes. Les équipes d’artistes doivent aussi déposer un maximum de dix fichiers. Si vous déposez des fichiers supplémentaires, seuls les dix premiers fichiers de la séquence numérique seront pris en compte.

Vous devez en outre dresser, dans au plus deux pages imprimées, la liste détaillée des images numériques déposées pour les œuvres déjà réalisées, en reprenant l’appellation attribuée au fichier selon les exemples ci-après. Veuillez préciser le titre, la date, le médium, les dimensions, le budget, le lieu, le procédé de fabrication et d’installation et les autres renseignements pertinents sur les exemples d’œuvres déposés.

Caractéristiques des fichiers d’images numériques :

  • Format JPG
  • Maximum de 1 240 pixels (du côté le plus long)
  • Les fichiers d’images numériques doivent être nommés en rappelant le numéro, suivi du titre, de la date, du médium, des dimensions dans le système métrique et du coût. Ces éléments doivent être séparés par un trait de soulignement.

Voici des exemples de cette convention d’appellation :

  • 01_Titre_date_technique_ hauteur × largeur × prfondeur en cm_ coût $.jpg
  • 02_Sans titre_2014_DEL et résine_1 × 4,5 × 7 m_180 000 $.jpg

Spécifications des fichiers de vidéos et de nouveaux médias

  • Compatibilité avec l’ordinateur personnel
  • Lisibilité dans Windows Media Player ou dans QuickTime
  • Appellation des fichiers reprenant la convention d’appellation ci-dessus
  • Les candidats doivent s’assurer que les documents déposés sont lisibles.
  • Chaque minute de vidéo ou de contenu des nouveaux médias correspond à une image numérique.

Les documents qui exigent des logiciels spécialisés, des modules d’extension ou d’autres formes de fichiers exécutables à télécharger ou à installer et les documents intégrés dans les présentations, par exemple les sites Web ou les documents en Word ou en PowerPoint ne seront pas acceptés.

7. Resources

8. Conditions de la demande de qualification 

8.1 Divulgation de l’information

Les candidats ne doivent pas publier de communiqués ni diffuser d’autres messages publics se rapportant aux détails de la demande de qualification , des documents qu’ils déposent ou du processus de sélection sans l’approbation écrite préalable de la Ville d’Ottawa.

8.2 Droit d’auteur et droits moraux

L’artiste conserve le droit d’auteur et les droits moraux, notamment sur l’un quelconque et la totalité des modèles de conception, des dessins et des œuvres d’art finales

8.3 Confidentialité de l’information

Les employés de la Ville d’Ottawa et les membres du Comité d’évaluation par les pairs doivent traiter avec une discrétion absolue le contenu des documents déposés et les délibérations du comité. Pour protéger la confidentialité de l’information, les membres du Comité doivent remettre leurs exemplaires des documents de la proposition pour les faire déchiqueter à la fin de la réunion d’évaluation. L’information déposée par le candidat peut être consultée par des employés de la Ville d’Ottawa et par les membres du Comité d’évaluation par les pairs. Les renseignements personnels reproduits dans les documents que vous déposez sont recueillis conformément à la Politique d’art public approuvée par le Conseil municipal. Les renseignements personnels ne serviront qu’à évaluer les documents déposés et à administrer le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa.

Remarque importante : La Ville d’Ottawa se réserve le droit de rejeter l’une quelconque ou la totalité des documents déposés, ou toute partie de ces documents, ou encore de mettre fin à ce projet ou de le relancer. La décision du Comité d’évaluation par les pairs est définitive.

Demande de proposition : Salle polyvalente autochtone

Installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada : art public autochtone
Salle polyvalente autochtone (salle de lecture des enfants en option)
Conception du verre fritté à l’extérieur et de la pellicule de verre à l’intérieur

	Image représentant l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada : perspective depuis la rue Albert

Image représentant l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada : perspective depuis la rue Albert

Le Programme d’art autochtone a été mis au point dans le cadre du Projet de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada pour consacrer l’art, la culture et le patrimoine autochtones.

Il y a cinq possibilités de marchés d’art public autochtone dans le cadre du projet de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada:

Possibilités Expérience des artistes
Déclaration d’intérêt : mentorat de l’art public autochtone Artistes visuels autochtones chevronnés et au mitan de leur carrière d’un océan à l’autre
L'art public autochtone : Programme d’achats directs - Artistes inuits  
Demande de proposition : artistes algonquins — salle polyvalente autochtone : Salle polyvalente autochtone, conception du verre fritté à l’extérieur et de la pellicule de verre à l’intérieur Artistes et équipes d’artistes au mitan de leur carrière et émergents. Les artistes ou les équipes d’artistes sélectionnés auront l’occasion de travailler avec un mentor artiste autochtone.
Demande de proposition : installation de la sculpture dans l’entrée et à l’extérieur de la station Pimisi Artistes autochtones chevronnés et au mitan de leur carrière d’un océan à l’autre
Demande de qualification : Installation sur les piliers extérieurs Artistes autochtones chevronnés et au mitan de leur carrière d’un océan à l’autre

Les artistes et les équipes d’artistes algonquins sont invités à déposer des propositions dans le cadre de cet appel d’offres d’art public qui se déroule en deux étapes. Les artistes ou les équipes d’artistes sélectionnés auront l’occasion de travailler avec un mentor artiste autochtone (à préciser) et de consulter la communauté algonquine de la localité.

Échéance pour le dépôt des propositions : Le vendredi 18 juin 2021 à 16 h (heure normale de l'est)
Veuillez envoyer par courriel vos documents de soumission à programmedartpublic@ottawa.ca.

Budget

  • La salle polyvalente autochtone et la salle de lecture des enfants du deuxième étage (en option)
    • 100 000 $, taxe de vente harmonisée en sus
  • La conception du verre fritté à l’extérieur ou de la pellicule de verre à l’intérieur
    • 30 000 $, taxe de vente harmonisée en sus

Personne-ressource : Dawn Saunders Dahl, conservatrice des arts autochtones, Indigenouspublicart@gmail.com
Si vous préférez parler directement à Dawn Saunders, veuillez lui adresser un courriel pour coordonner la date et l’heure du rendez-vous téléphonique.

Pour demander le dossier d’information, dont les dessins d’architecture, pour ce projet de marché public, veuillez nous adresser un courriel (programmedartpublic@ottawa.ca).

Séances d’information virtuelles

Deux séances d’information ont eu lieu en mars, au cours desquelles Dawn Saunders-Dahl et des membres de l’équipe de projet de l’installation partagée de Bibliothèque et de Bibliothèque et Archives Canada ont transmis des renseignements sur les appels aux artistes sur l’art public autochtone, les inspirations architecturales pour la conception, les programmes, les services et d’autres caractéristiques de l’installation partagée.

Veuillez communiquer avec Dawn Saunders Dahl, conservatrice des arts autochtones, à Indigenouspublicart@gmail.com, pour obtenir une copie des diapositives et/ou de l’enregistrement de la présentation.

Les artistes et les équipes d’artistes autochtones chevronnés ou au mitan de leur carrière et émergents devront déposer :

  • le curriculum vitæ de l’artiste (maximum de trois pages);
  • la déclaration de l’artiste (maximum d’une page);
  • un document faisant état de l’approche dans la participation communautaire et le mentorat (maximum d’une page);
  • dix images d’œuvres déjà réalisées et la liste des images.

1. Introduction

1.1 Rendre hommage aux peuples de la Nation algonquine Anishinabeg, ainsi qu’aux Premières Nations, Inuits et Métis du Canada

Ottawa est construite sur le territoire traditionnel non cédé de la nation algonquine Anishinabeg. Le peuple de cette nation occupe ce territoire depuis des millénaires. Sa culture et sa présence ont mis en valeur ce territoire et continuent de le faire. La Ville d’Ottawa tient à rendre hommage au peuple et au territoire de la nation algonquine Anishinabeg. Elle souhaite aussi rendre hommage à tous les membres des Premières Nations, à tous les Inuits et à tous Métis, ainsi qu’à leurs aînés, aux gardiens du savoir - jeunes et moins jeunes - et à leurs ancêtres, en plus de saluer leur précieux apport, passé et présent, à ce territoire.

1.2 À propos d’Ottawa

La Ville d’Ottawa doit son nom au mot algonquin adawe, qui veut dire « commercer ». Ce mot rappelle les peuples autochtones qui se servaient des cours d’eau pour faire du commerce, de la chasse, de la pêche, pour camper, pour récolter des plantes, pour mener des cérémonies et pour exercer d’autres activités traditionnelles. Dans les cartes tracées pour la région, on a commencé à nommer le cours d’eau le plus important d’après ces peuples. La capitale du Canada est située sur les berges de la rivière des Outaouais. Voisine du Québec et de la frontière américaine, Ottawa réunit une population métropolitaine de plus de 1 000 000 d’habitants dans la grande région de cette ville.

1.3 Programme d’art public : contexte

En fondant, en 1985, le Programme d’art public, qui a été l’un des premiers programmes du genre au Canada, la Ville d’Ottawa s’est engagée à mieux faire connaître et apprécier les arts visuels dans la ville en collectionnant et en commandant des œuvres d’art, pour ensuite les mettre en valeur. La nouvelle Politique d'art public s’inspire des points forts des dernières décennies à Ottawa et réaffirme les objectifs dans la commande d’œuvres d’art originales d’artistes professionnels pour intégrer ces œuvres dans les espaces publics. La Politique d'art public oblige à consacrer à l’art public un pour cent des fonds destinés aux projets d’aménagement municipaux afin de rehausser les espaces publics et de rendre l’art accessible à tous.

1.4 Admissibilité

Cette demande de proposition s’adresse aux artistes ou aux équipes d’artistes algonquins. Elle s’inscrit dans le cadre d’un projet de marché dans lequel tous sont sur un pied d’égalité et qui s’adresse aux artistes autochtones au mitan de leur carrière et émergents d’un océan à l’autre; l’expérience de la création d’œuvres d’art public permanentes est souhaitable, sans toutefois être obligatoire. Les employés de la Ville d’Ottawa ne peuvent pas participer à ce projet de marché.

  • Pour être admissibles, les artistes au mitan de leur carrière et émergents doivent :
  • avoir suivi une formation spécialisée dans leur domaine artistique (non nécessairement dans des établissements d’enseignement);
  • être reconnus comme des professionnels par leurs pairs (soit des artistes travaillant selon la même tradition artistique);
  • s’engager à consacrer du temps et des ressources à leurs activités artistiques;
  • avoir déjà publié, exposé ou présenté publiquement leurs œuvres.

1.5 Projets de marché d’art public

La Ville d’Ottawa invite les artistes ou les équipes d’artistes algonquins à déposer une proposition pour donner suite à cette demande de proposition afin de participer à un projet de marché d’art public et de mentorat pour la conception, la fabrication et l’installation d’œuvres d’art pour au plus quatre sites d’art public. On sélectionnera deux artistes ou équipes d’artistes pour créer des œuvres d’art à installer dans la salle polyvalente autochtone (et, en option, dans la salle de lecture des enfants) et pour la conception du vitrage des sites extérieurs ou intérieurs sélectionnés. Nous encourageons les candidats à raconter un récit dans leur œuvre et à consulter les communautés algonquines Annishnabeg de la localité pour mettre au point leur proposition. Veuillez communiquer avec nous si vous avez besoin des coordonnées des communautés autochtones de la localité. Ces deux projets de marché se déroulent en deux étapes, conformément à la Politique d'art public.

Les arts et la culture autochtones sont le fruit de connaissances à la fois riches et incommensurables, et depuis des siècles, les aînés, les artistes et les gardiens du savoir offrent aux jeunes générations de l’île de la Tortue des réseaux d’entraide. Nous constatons qu’à mesure que les aînés et les membres de la communauté passent, cette perte de connaissances, de concert avec l’intégration de vues différentes sur le monde, a pour effet de limiter les occasions de « passer le flambeau ». Les objectifs du mentorat consistent à offrir des expériences positives, en donnant l’occasion de transférer des connaissances qui fortifieront l’expression artistique autochtone dans le domaine de l’art public

2. Projet de Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada : contexte

2.1 Projet de Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada : contexte et renseignements généraux

Située au 555, rue Albert, l’installation abritera des salles d’exposition et de collections, des salles de lecture, un centre de création, une zone pour les enfants, un centre de généalogie et un café, qui seront aménagés autour d’une vaste agora. Le cabinet Diamond Schmitt Architects a fait savoir que la conception du bâtiment s’inspire de la riche histoire et de la majesté naturelle d’Ottawa « grâce à une forme dynamique qui rappelle la rivière des Outaouais toute proche. L’extérieur en pierre et en bois est à l’image de l’escarpement voisin et de l’espace vert environnant dans le secteur ouest du centre-ville. Les fenêtres, les étages supérieurs et le toit offrent des panoramas exceptionnels de la rivière des Outaouais et des collines de la Gatineau au Québec ». Le site a été choisi pour sa configuration, ses conditions d’accès, ses lignes de mire sans obstruction, et sa proximité par rapport à d’autres institutions culturelles. Situé à la lisière des plaines LeBreton, ce site est lié aux environs et aux territoires de nos trois peuples fondateurs. Il surplombe le paysage de la rivière des Outaouais, réseau naturel vital au cœur de la ville.

L'installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada est appelée à devenir une destination phare, bâtie selon les valeurs et les passions communes des institutions partenaires : le savoir, l’histoire, la découverte, la culture, la créativité, la collaboration et les connexions. Cette collaboration innovante entre une bibliothèque publique et la bibliothèque et les archives nationales permettra d’offrir une expérience enrichie aux clients et aux visiteurs, en réunissant diverses collections, en aménageant des salles d'exposition et d'événements et en permettant d’avoir librement accès à des millions de documents et au riche patrimoine documentaire canadien. L’installation sera construite selon la certification « Leadership in Energy and Environmental Design » de niveau Or au minimum et sera accessible grâce au train léger sur rail et à des sentiers polyvalents pour les cyclistes et les piétons. En savoir plus.

L’équipe du projet de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada a fait appel à des membres des communautés et aux aînés des nations algonquines hôtes pendant la phase de la conception architecturale et mène un dialogue permanent avec les communautés autochtones urbaines à mesure que le projet avance.

2.2 Organismes partenaires du projet

Bibliothèque publique d’Ottawa : La Bibliothèque publique d’Ottawa est le plus vaste réseau de bibliothèques publiques bilingues (françaises et anglaises) en Amérique du Nord. La Bibliothèque publique d’Ottawa donne publiquement accès à l’information et aux services grâce à ses 34 succursales physiques et virtuelles , ainsi qu’à deux bibliothèques mobiles et à un service de prêt d’ouvrages selon le principe du distributeur automatique. Au service de près d’un million de résidents d’Ottawa, la Bibliothèque publique d’Ottawa a pour mission de promouvoir l’apprentissage, d’éveiller la curiosité et de rapprocher les personnes.

Bibliothèque et Archives Canada : En tant que gardien du passé lointain comme de l’histoire récente, Bibliothèque et Archives Canada est une ressource essentielle pour tous les Canadiens qui veulent en savoir plus sur leur identité individuelle et collective. Bibliothèque et Archives Canada s’occupe de faire l’acquisition, de traiter, de préserver et de rendre accessibles notre patrimoine documentaire et sert de mémoire permanente du gouvernement du Canada et de ses institutions.

Le financement des projets d’art public de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada est conforme à la Politique d'art public de la Ville d’Ottawa consacrant ainsi un pour cent des fonds destinés aux projets d’aménagement municipaux et une contribution additionnelle de Bibliothèque et Archives Canada.

2.3 Vision et description

  • L’installation partagée de Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada sera une destination phare, fondée sur les valeurs et les passions communes des institutions partenaires : le savoir, l’histoire, la découverte, la culture, la créativité, la collaboration et les connexions.
  • Cette collaboration novatrice entre les deux institutions permettra d’offrir une expérience enrichie aux usagers et aux clients, en réunissant des collections diverses, en aménageant des salles d’exposition et d’événements et en permettant d’avoir librement accès à des millions de documents et au riche patrimoine documentaire du Canada.
  • Les programmes et les services conjoints feront de cette installation un lieu vraiment exceptionnel au Canada.
  • La nouvelle installation sera un lieu de rassemblement dans lequel les gens pourront nouer des liens entre eux, avec leur histoire, avec les ressources qu’ils recherchent et avec les découvertes qu’ils feront.
  • Il s’agira d’une installation moderne, qui sera adaptée au perfectionnement rapide de la technologie, aux attentes grandissantes de la clientèle et à l’évolution démographique.
  • Construite selon la certification « Leadership in Energy and Environmental Design » de niveau Or au minimum et accessible grâce au train léger et aux sentiers polyvalents pour les cyclistes et les piétons, l’installation permettra de faire d’Ottawa une ville durable.

3. Projet de marché d’art public

3.1 Vision de la conservatrice pour l’art et la programmation autochtones dans l’installation

Le Programme d’art autochtone de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada rendra hommage aux arts autochtones créés par des artistes autochtones du Canada, en fera la promotion et en assurera le rayonnement. Ce programme permettra d’intégrer les œuvres d’art public d’artistes autochtones locaux, régionaux et nationaux (Premières Nations, Inuits et Métis) partout à l’intérieur et à l’extérieur de l’installation. L’art autochtone sera intégré dans l’installation afin de créer un espace accueillant et inclusif représentant la vigueur, les traditions et la modernité des œuvres des artistes autochtones.

3.2 Exigences de la conception des œuvres

Les œuvres d’art achevées devront :

  • démontrer l’excellence artistique contemporaine et innovante;
  • consulter la communauté algonquine et exprimer artistiquement l’importance culturelle de cette communauté;
  • s’intégrer avec le style et la fonction de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada, en étoffant l’architecture, le style, l’échelle, le médium et l’intégrité du bâtiment;
  • être durables et faciles d’entretien, être créées à l’aide de matériaux permanents adaptés à l’environnement d’Ottawa et exiger un minimum d’entretien. Le climat d’Ottawa est venteux, et en hiver, la Ville épand du sel sur le territoire de la ville;
  • être sécuritaires pour le public et ne pas comprendre d’obstacles saillants qui pourraient causer des blessures.

3.3 Lieux d’implantation des œuvres d’art public

Salle polyvalente autochtone

Cette salle est aménagée pour s’apparenter à un wigwam, comme l’a demandé la communauté algonquine locale dans la consultation menée avec l’équipe du projet dans la phase de l’élaboration de la conception. Les artistes ou les équipes d’artistes sélectionnés consulteront un mentor autochtone (à préciser) pendant les processus d’élaboration de la conception, de fabrication et d’installation des œuvres d’art. Les œuvres d’art permanentes propres aux sites seront intégrées dans la salle polyvalente autochtone située au deuxième étage. Les options dans l’installation des œuvres d’art consistent entre autres à installer ces œuvres sur les portes pour les espaces et les murs extérieurs qui se trouvent directement en sortant de la salle, la conception du mobilier, le modèle des carreaux de plafond acoustiques et le modèle de la mosaïque de pierre au sol. Les autres options présentées par les artistes seront prises en compte.

Rendering of the exterior view of the Indigenous Multi-Purpose Room

Rendu de l’extérieur de la salle polyvalente autochtone

L’équipe du projet a suggéré les dimensions d’installation suivantes, sous réserve de la discussion qui aura lieu avec les candidats retenus :

  • Diamètre de la salle : 8 mètres (26,2 pieds)
  • Superficie : 50 mètres carrés (540 pieds carrés)
  • Superficie du plafond : 50 mètres carrés (540 pieds carrés)
  • Hauteur de la salle : 2,8 mètres (9 pieds)
  • Hauteur des portes : 2,1 mètres (6,9 pieds)
  • Largeur des portes : 1,86 mètre (6,1 pieds)

Détails de la salle : carreaux de plafond acoustiques en tissu, murs de panneaux acoustiques de bois, revêtement de sol en carreaux de pierre calcaire, structure de bois à découvert, portes de bois à âme pleine et fauteuils de réunion confortables.

Outre la salle polyvalente autochtone, les artistes peuvent aussi proposer des œuvres d’art pour la salle de lecture des enfants.

Autre option : Salle de lecture des enfants du deuxième étage
Cette salle a aussi été élaborée pour s’apparenter à un wigwam, comme l’a demandé la communauté algonquine de la localité dans la consultation menée avec l’équipe du projet dans la phase de l’élaboration de la conception. Les artistes ou les équipes d’artistes sélectionnés consulteront un mentor autochtone (à préciser) pendant toute la durée de l’élaboration de la conception, de la fabrication et de l’installation. Les œuvres d’art permanentes propres aux sites seront intégrées dans la salle polyvalente autochtone; on pourra, en option, intégrer une œuvre d’art dans la salle de lecture des enfants, située au deuxième étage. Les options prévues dans l’installation des œuvres d’art comprennent, entre autres, les œuvres installées sur les portes de la salle ou sur les murs extérieurs directement en sortant de la salle, la conception du mobilier, le modèle des panneaux de tissu acoustiques du plafond, ainsi que le tissu des panneaux insonorisants. Les autres options présentées par l’artiste seront prises en compte.

Rendering of the interior of the Children’s Story Room

Rendu de l’intérieur de la salle de lecture des enfants.

L’équipe du projet a suggéré d’adopter les dimensions suivantes de l’installation, sous réserve d’une discussion avec le candidat retenu :

  • Diamètre de la salle : 7,29 mètres (23,9 pieds)
  • Superficie : 36 mètres carrés (390 pieds carrés)
  • Superficie du plafond : 36 mètres carrés (390 pieds carrés)
  • Hauteur de la salle : 2,5 mètres (8 pieds)
  • Hauteur des portes : 1,6 mètres (5,2 pieds)
  • Largeur des portes : 0,7 mètre (2,3 pieds)

Détails de la salle : carreaux de plafond acoustiques en tissu, murs de panneaux acoustiques de bois, revêtement de sol en moquette, structure de bois à découvert, portes de bois pleines et sièges souples amovibles (pour les enfants).

Conception du verre fritté à l’extérieur ET de la pellicule de verre à l’intérieur
Les artistes ou les équipes d’artistes sélectionnés consulteront un mentor autochtone pendant toute la durée des travaux d’élaboration de la conception, de la fabrication et de l’installation des œuvres d’art. Voici en quoi consistent les options dans la conception.

  • Conception du verre fritté à l’extérieur reprise sur tous les murs de verre extérieurs pour éviter que les oiseaux entrent en collision avec les fenêtres et les portes de verre. Nous vous invitons à consulter Ailes en sûreté Ottawa pour connaître les pratiques exemplaires de la construction.
  • Conception de la pellicule de verre à l’intérieur, reprise sur certaines cloisons de verre dans les murs-barrières de l’agora principale ainsi que du deuxième et du troisième étage. La conception de la pellicule de verre à l’intérieur vise à prévenir le risque de collision des visiteurs avec les parois de verre

Rendering showing the Joint Facility from Albert Street, with glazed areas highlighted

Rendu représentant l’installation partagée depuis la rue Albert; les surfaces vitrées sont mises en évidence.

Rendering showing the interior of the Joint Facility with glazed areas highlighted

Rendu représentant l’intérieur de l’installation partagée; les surfaces vitrées sont mises en évidence.

Les dimensions du vitrage varient à chaque étage.

Le modèle est laissé à la discrétion de l’artiste; il faut toutefois au moins prévoir un modèle de tons très contrastés continus et opaques, pour toutes les cloisons vitrées au niveau des yeux, entre 1 350 mm (minimum) et 1 500 mm (maximum) à partir du niveau du sol, conformément aux Normes de conception accessible de la Ville d’Ottawa.

Veuillez consulter les pages 94 et 95 des Normes de conception accessible de la Ville d’Ottawa.

Exemples de modèle de conception de verre fritté et de vitrage (pour l’information des artistes intéressés exclusivement)

Artist Trenton Pierre, ‘Guardian Spirits’, North Surrey Sport and Ice Complex

Artiste, Trenton Pierre; « Esprits gardiens », North Surrey Sport and Ice Complex
Artist Sean Alward, ‘Fern Façade’, Newton Recreation Centre

Artiste : Sean Alward, Façade de fougère. Lieu : Centre de loisirs de Newton

3.4 Budget

Le budget total de ces œuvres d’art est libellé en dollars canadiens, taxe de vente harmonisée en sus :

  • 100 000 $ Salle polyvalente autochtone (centre de lecture des enfants en option)
  • 30 000 $ Conception du verre fritté à l’extérieur et de la pellicule de verre à l’intérieur

Ce budget comprend tous les coûts de la consultation, de la collaboration, de la conception, de la fabrication, de l’entreposage, du transport et de l’installation des œuvres public, ainsi que les coûts de l’ingénierie et de la fixation. Ce budget devrait aussi comprendre les heures et les déplacements de l’artiste ou de l’équipe d’artistes et leur participation aux réunions et aux événements.

4. Déroulement de la demande de proposition

4.1 Processus de sélection

Les propositions seront examinées par un jury. On évaluera les artistes d’après la mise en valeur et la création de leurs œuvres d’art, de même que selon leur expérience de la participation communautaire, des expositions et de l’art public. Les artistes algonquins peuvent soumettre des propositions individuellement ou en équipe. On attribuera ce marché d’art public en faisant appel à la concurrence, dans le cadre d’un processus qui se déroulera en deux étapes et sans lien de dépendance conformément aux modalités suivantes.

Étape I : Les propositions seront évaluées par un jury constitué d’artistes possédant l’expérience de l’art public, de représentants des communautés algonquines et de représentants du projet de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada . Le jury examinera et évaluera les propositions des artistes conformément aux critères d’évaluation et dressera la liste abrégée d’au plus trois artistes avant d’enchaîner avec l’étape II

Étape II : Les artistes retenus dans la liste abrégée se réuniront en distanciel avec le mentor à l’occasion d’une séance d’information; on leur remettra le mandat pour préparer des propositions, des dessins, des budgets et des références pour l’étape Ii de ce projet de marché. Ces artistes (au plus trois) toucheront un cachet de 1 500 $, ainsi que la taxe de vente harmonisée, pour la préparation du plan de participation communautaire, du budget provisoire et du plan de travail.

On demandera de procéder à l’examen technique des propositions avant la date finale de présentation des propositions. L’équipe du projet examinera les propositions, puis fera des commentaires sur la viabilité technique et logistique de l’œuvre d’art proposée. Les propositions provisoires ne seront pas transmises aux membres votants du Comité d’évaluation par les pairs. Les commentaires seront transmis aux artistes retenus pour qu’on puisse en tenir compte dans les propositions définitives.

À une date qui suivra la présentation de la documentation de l’étape II, les artistes se réuniront individuellement avec le Comité d’évaluation par les pairs dans le cadre d’une entrevue de 30 minutes pour présenter leur proposition et répondre aux questions. On s’attend à ce que ce comité arrête son choix en décembre 2021.

4.2 Calendrier

sous réserve des modifications

Étapes du projet de marché Dates d’achèvement prévues
Publication de la demande de proposition
séances d’information avec la conservatrice et sélection du mentor et des artistes
Février 2021
Échéance pour le dépôt des candidatures – date de clôture de la demande de proposition Le 18 juin 2021
Comité d’évaluation par les pairs
réunion de l’équipe du projet et le mentor jusqu’en 2024
Juillet 2021
Examen technique Octobre 2021
Date limite pour la soumission de propositions définitives Décembre 2021
Sondage en ligne Décembre 2021 / Janvier 2022
Les artistes retenus fixent la date des réunions programmées avec l’équipe du projet Janvier / Février 2022
Conception finale, fabrication et installation 2022 au 2024
Achèvement du projet 2024

5. Critères d’évaluation et de sélection

Tous les proposants doivent démontrer qu’ils possèdent l’expérience des secteurs suivants :

  • arts visuels; l’expérience de l’art public n’est pas obligatoire;
  • gestion de projet en ce qui a trait à la création d’œuvres d’art public, d’œuvres d’art visuel ou de conception d’œuvres d’art;
  • participation et consultation communautaires et solides talents pour s’exprimer par écrit et de vive voix.

Les candidatures seront évaluées d’après les œuvres d’art et les projets déjà réalisés, les compétences, la pratique artistique et l’approche dans la participation communautaire. Les artistes retenus devront soumettre un budget et des références dans la deuxième étape.

6. Documents à déposer

Vous devez déposer des documents conformément à toutes les conditions ci-après.

  • Les documents peuvent être rédigés en français ou en anglais.
  • Ils doivent être déposés dans le même fichier PDF.
  • Ils doivent être déposés au plus tard le vendredi 18 juin 2021 à 16 h (heure normale de l'est). Nous vous adresserons un courriel de confirmation quand votre candidature nous sera parvenue.
  • Veuillez envoyer par courriel vos documents de soumission à programmedartpublic@ottawa.ca.
  • Les documents déposés en retard ou incomplets ne seront pas examinés et les candidatures envoyées par la poste ne seront pas acceptées en raison des restrictions imposées pendant la COVID-19.
  • Pour toute demande de renseignements sur le processus de demande, veuillez communiquer avec Hannah Kingscote, agente d’art public, par téléphone au 613-244-4429, ou par courriel à programmedartpublic@ottawa.ca.

6.1 Démarche artistique

Veuillez faire état de votre démarche artistique. Dans ce document, vous devez exposer dans leurs grandes lignes votre pratique artistique, vos tendances thématiques et votre approche créative dans le domaine de l’art. Les équipes d’artistes doivent déposer une démarche artistique pour tout le groupe. Ce document ne doit pas dépasser une page.

6.2 Sommaire de la proposition

Veuillez déposer, dans au plus une page, le sommaire de l’avant-projet que vous proposez. Décrivez votre approche dans l’interprétation de ce projet de marché, les moyens que vous prendrez pour répondre aux exigences de la conception, ainsi que les matériaux et les procédés que vous envisagez d’adopter pour la création de l’œuvre d’art.

6.3 Approche dans la participation communautaire et le mentorat

Veuillez décrire l’approche que vous adopterez dans la collaboration communautaire dans le contexte de ce projet. Décrivez les moyens que vous prendriez pour travailler en collaboration avec le mentor et les communautés algonquines, ainsi que l’incidence de cette collaboration communautaire sur votre œuvre d’art finale. Les équipes d’artistes doivent déposer une description pour l’ensemble du groupe. Il ne faut pas dépasser une page. Veuillez indiquer, dans votre proposition, le projet de marché qui vous intéresse.

6.4 Curriculum vitæ à jour

Veuillez déposer un curriculum vitæ à jour faisant état de l’expérience pertinente dans le cadre de projets comparables ou liés directement à ce projet de marché. Les équipes d’artistes doivent déposer les curriculums vitæ de chaque membre de leur équipe. Chaque curriculum vitæ ne doit pas dépasser trois pages et doit faire partie des documents présentés.

6.5 Images de vos œuvres (renseignements techniques)

Soumettez un maximum de dix fichiers réunissant des images numériques, des vidéos ou des nouveaux médias et illustrant les œuvres que vous avez réalisées. Un fichier d’images peut comprendre un collage de différentes photos du même projet, afin de représenter les détails ou des perspectives différentes. Les équipes d’artistes doivent aussi déposer un maximum de dix fichiers. Si vous déposez des fichiers supplémentaires, seuls les dix premiers fichiers de la séquence numérique seront pris en compte.

Vous devez en outre dresser, dans au plus deux pages imprimées, la liste détaillée des images numériques déposées pour les œuvres déjà réalisées, en reprenant l’appellation attribuée au fichier selon les exemples ci-après. Veuillez préciser le titre, la date, le médium, les dimensions, le budget, le lieu, le procédé de fabrication et d’installation et les autres renseignements pertinents sur les exemples d’œuvres déposés.

Caractéristiques des fichiers d’images numériques

  • Format JPG
  • Maximum de 1 240 pixels (du côté le plus long)
  • Les fichiers d’images numériques doivent être nommés en rappelant le numéro, suivi du titre, de la date, du médium, des dimensions dans le système métrique et du coût. Ces éléments doivent être séparés par un trait de soulignement.

Voici un exemple de cette convention d’appellation :

  • 01_Titre_date_technique_ hauteur × largeur × profondeur en cm_ coût $.jpg
  • 02_Sans titre_2014_DEL et résine_1 × 4,5 × 7 m_180 000 $.jpg

Spécifications des fichiers de vidéos et de nouveaux médias

  • Compatibilité avec l’ordinateur personnel
  • Lisibilité dans Windows Media Player ou dans QuickTime
  • Appellation des fichiers reprenant la convention d’appellation ci-dessus.
  • Les candidats doivent s’assurer que les documents déposés sont lisibles.
  • Chaque minute de vidéo ou de contenu des nouveaux médias correspond à une image numérique.

Les documents qui exigent des logiciels spécialisés, des modules d’extension ou d’autres formes de fichiers exécutables à télécharger ou à installer et les documents intégrés dans les présentations, par exemple les sites Web ou les documents en Word ou en PowerPoint ne seront pas acceptés.

7. Ressources

8. Conditions de la demande de proposition

8.1 Divulgation de l’information

Les candidats ne doivent pas publier de communiqués ni diffuser d’autres messages publics se rapportant aux détails de la demande de proposition, des documents qu’ils déposent ou du processus de sélection sans l’approbation écrite préalable de la Ville d’Ottawa.

8.2 Droit d’auteur et droits moraux

L’artiste conserve le droit d’auteur et les droits moraux, notamment sur l’un quelconque et la totalité des modèles de conception, des dessins et des œuvres d’art finales.

8.3 Confidentialité de l’information

Les employés de la Ville d’Ottawa et les membres du Comité d’évaluation par les pairs doivent traiter avec une discrétion absolue le contenu des documents déposés et les délibérations du comité. Pour protéger la confidentialité de l’information, les membres du Comité doivent remettre leurs exemplaires des documents de la proposition pour les faire déchiqueter à la fin de la réunion d’évaluation. L’information déposée par le candidat peut être consultée par des employés de la Ville d’Ottawa et par les membres du Comité d’évaluation par les pairs. Les renseignements personnels reproduits dans les documents que vous déposez sont recueillis conformément à la Politique d’art public approuvée par le Conseil municipal. Les renseignements personnels ne serviront qu’à évaluer les documents déposés et à administrer le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa.

Remarque importante : La Ville d’Ottawa se réserve le droit de rejeter l’une quelconque ou la totalité des documents déposés, ou toute partie de ces documents, ou encore de mettre fin à ce projet ou de le relancer. La décision du Comité d’évaluation par les pairs est définitive.

Demande de qualification - Rue Cambridge Nord

Photographie de l’arche royale du quartier chinois

Date limite pour le dépôt des propositions : Le 25 mai, 2021
Formulaire de demande en ligne - Préparez au préalable tous les documents, car le formulaire ne vous permet pas d’enregistrer les renseignements saisis si vous quittez ou actualisez la page.
Budget : 90 000 $, taxe de vente harmonisée en sus
Lieu : Rues Cambridge Nord et Somerset Ouest
Personne‑ressource : Allison O'Connor, agente d’art public, programmedartpublic@ottawa.ca

​​​​1. Présentation

1.1 Programme d’art public : contexte

En 1985, la Ville d’Ottawa a créé le Programme d’art public, l’un des premiers au pays, pour faire connaître et apprécier les arts visuels dans la ville en collectionnant et en commandant des œuvres d’art, pour ensuite les mettre en valeur. La nouvelle Politique d’art public intègre les forces des dernières décennies à Ottawa et réaffirme les objectifs de la Ville en matière de commande d’œuvres originales d’artistes professionnels destinées à des espaces publics. Conformément à la Politique d’art public, un pour cent des fonds destinés à des projets d’aménagement municipal sont réservés à l’art public, le but étant d’embellir les espaces publics et de rendre l’art accessible à tous.

1.2 Possibilités

La Ville d’Ottawa invite les artistes ou les collectifs d’artistes professionnels à participer à ce projet de conception, de fabrication et d’installation d’une œuvre d’art permanente à l’angle sud des rues Cambridge Nord et Somerset Ouest, dans le quartier chinois, à Ottawa. Ce concours en deux étapes est tenu conformément à la Politique d’art public. La présente demande de qualification fournit des renseignements détaillés sur le concours d’art public pour la rue Cambridge Nord et précise les exigences de ce dernier.

1.3 Reconnaissance : honorer les peuples de la nation algonquine Anishinabe, les Premières Nations, les Inuits et les Métis

Ottawa est construite sur un territoire non cédé de la nation algonquine Anishinabe. Le peuple de cette nation occupe ce territoire depuis des millénaires. Sa culture et sa présence ont mis en valeur ces terres et continuent de le faire. La Ville d’Ottawa tient à rendre hommage à cette nation et à son territoire. Elle tient aussi à rendre hommage à tous les membres des Premières Nations, aux Inuits et aux Métis, à leurs aînés, à leurs gardiens du savoir – jeunes et moins jeunes – et à leurs ancêtres, ainsi qu’à saluer leur précieux apport, passé et présent, à la région.

1.4 Admissibilité

Conforme au principe d’égalité des chances, la présente demande de qualification s’adresse aux artistes et aux collectifs d’artistes professionnels locaux, nationaux et internationaux ayant déjà créé des œuvres d’art public permanentes et travaillé au sein d’équipes de conception multidisciplinaires. Les employés de la Ville d’Ottawa ne sont pas admissibles.

La Ville d’Ottawa appuie les activités culturelles qui sont représentatives des collectivités diversifiées d’Ottawa sur le plan de l’ascendance, des capacités, de l’âge, du pays d’origine, de la culture, du genre, du revenu, de la langue, de l’origine ethnique et de l’orientation sexuelle. Les membres des Premières Nations, les Inuits et les Métis sont invités à soumettre une proposition. La Ville d’Ottawa accorde les mêmes droits, statuts et privilèges aux groupes des deux langues officielles (français et anglais).

2. Histoire du quartier

Au début du XXe siècle, le quartier qui est aujourd’hui le quartier chinois était principalement peuplé d’immigrants irlandais et italiens de la classe ouvrière, les immigrants chinois étant quant à eux dispersés dans le centre-ville. En 1979, Ottawa a accueilli des milliers de réfugiés vietnamiens et bon nombre d’entre eux s’installèrent dans ce quartier. Au cours des années 1990 et 2000, le quartier a acquis une identité officielle et a été désigné zone d’amélioration commerciale du quartier chinois en 1989. La porte d’entrée du quartier chinois, ou arche royale, a été inaugurée en 2010 dans le cadre d’un projet réalisé conjointement avec Beijing, la ville jumelle d’Ottawa.

3. Art public

3.1 Vision du projet d’art public

L’œuvre doit être innovante du point de vue conceptuel et visuel, témoigner d’une analyse rigoureuse et réfléchie du lieu, du contexte et du milieu et être esthétiquement intéressante et attrayante pour la collectivité. Le projet d’art public pour la rue Cambridge Nord a pour objectif de renforcer le sentiment identitaire et d’appartenance de la collectivité environnante en évoquant par des éléments culturels, historiques ou environnementaux le profil et le caractère des communautés. La ou les œuvres d’art retenues donneront une impression d’espace vert tout en s’harmonisant à l’esthétisme actuel des rues Somerset Ouest et Cambridge Nord. La ou les œuvres d’art contribueront à délimiter physiquement et visuellement les utilisations commerciales et résidentielles de ces rues.

3.2 Exigences relatives à la conception des œuvres d’art public

Les œuvres d’art devront :

  • témoigner de l’excellence artistique contemporaine;
  • être de conception intemporelle et durable;
  • s’harmoniser à la collectivité environnante et au caractère du quartier;
  • être sécuritaires pour le public : il est déconseillé d’installer des œuvres qui offrent des endroits où se cacher ou qui sont difficiles à voir;
  • être faites de matériaux durables qui conviennent à l’environnement et nécessitent peu d’entretien;
  • être conformes à tous les codes du bâtiment ainsi qu’aux règlements municipaux.

3.3 Emplacements des œuvres d’art public

Diagram de l’intersection de Somerset Ouest et Cambridge Nord

Angle sud des rues Somerset Ouest et Cambridge Nord

La rue Cambridge Nord est une rue résidentielle qui s’étend de l’avenue Gladstone jusqu’à une fermeture de rue près de la rue Somerset Ouest. Des bornes interdisent le passage des véhicules motorisés, à l’exception de ceux des services d’urgence. Elle est adjacente au quartier chinois d’Ottawa, cœur du milieu des affaires panasiatique d’Ottawa. La fermeture de la rue est visible depuis l’arche royale du quartier chinois.

3.4 Budget du projet d’art public

Le budget total de l’œuvre d’art sera de 90 000 $, en dollars canadiens, taxe de vente harmonisée en sus. Ce budget comprend tous les coûts de consultation, de collaboration, de conception, de fabrication, d’entreposage, de transport et d’installation de l’œuvre, ainsi que les frais associés à l’ingénierie, aux fixations, aux éléments d’ancrage ou à la base de l’œuvre et à la remise en état de l’aménagement voyer. Il devrait également couvrir le temps et les déplacements de l’artiste, ou de l’équipe de l’artiste, ainsi que sa participation aux réunions et aux événements, le cas échéant.

4. Processus de demande de qualification

La présente commande d’art public sera attribuée à la suite d’un processus indépendant et concurrentiel, réalisé en deux étapes.

4.1 Processus de sélection

La présente commande d’art public sera attribuée à la suite d’un processus indépendant et concurrentiel, réalisé en deux étapes.

Étape 1 – Demande de qualification

Les qualifications seront évaluées par un comité de pairs formé d’artistes ayant de l’expérience dans le domaine de l’art public, d’un représentant de la collectivité et de représentants du projet de la rue Cambridge. Ce comité examinera et évaluera les soumissions des artistes en fonction des critères d’évaluation et sélectionnera au plus quatre artistes qui passeront à l’étape II.

Étape 2 – Demande de propositions

Les artistes présélectionnés rencontreront l’équipe de projet pour une séance d’information, en personne ou à distance, et recevront un cadre de référence pour la préparation des propositions, des esquisses et des budgets en vue de l’étape II du concours. Ces artistes (quatre, tout au plus) toucheront un cachet de 1000 $, taxe de vente harmonisée en sus, pour la préparation d’une présentation au comité d’évaluation par les pairs.

À la suite de la présentation de la documentation requise à la seconde étape, les artistes rencontreront individuellement le comité d’évaluation par les pairs dans le cadre d’une entrevue d’une durée de 30 minutes durant laquelle ils présenteront leur projet et répondront à des questions. Le finaliste sera sélectionné par le comité d’évaluation par les pairs après les présentations et les délibérations.

Examen technique

Un examen technique des propositions sera exigé avant la date de soumission des propositions définitives. L’équipe du projet examinera les propositions puis formulera des commentaires sur la faisabilité technique et logistique de l’œuvre proposée. Les propositions provisoires ne seront pas présentées aux membres votants du comité d’évaluation par les pairs. Les commentaires seront transmis aux artistes retenus afin qu’ils puissent en tenir compte dans la préparation de leur proposition définitive.

Sondage en ligne

Une partie des propositions définitives sera présentée au public dans le cadre d’un sondage en ligne en vue de recueillir ses commentaires. Cette rétroaction sera transmise au comité d’évaluation par les pairs aux fins d’examen.

4.2 Calendrier

Ce calendrier peut faire l’objet de modifications

Grandes étapes du concours Date d’achèvement prévue
Diffusion de la demande de qualification 29 mars 2021
Date limite pour la soumission des propositions – clôture de la demande de qualification 25 may 2021
Comité d’évaluation par les pairs – étape 1 Semaine du 14 juin 2021
Avis aux artistes présélectionnés et remise du cadre de référence 25 juin 2021
Séances d’information individuelles avec les artistes présélectionnés Semaine du 28 juin 2021
Date limite pour la soumission de propositions provisoires 2 août 2021
Examen technique Du 3 au 13 août 2021
Date limite pour la soumission de propositions définitives 27 août 2021
Sondage en ligne Du 2 au 13 septembre 2021
Réunion du comité d’évaluation par les pairs – Étape 2 : présentations et entrevues Semaine du 13 septembre 2021
Avis aux finalistes 24 septembre, 2021
Attribution du contrat Automne 2021
Fabrication et installation Automne 2021 à l’été 2022
Fin du projet Automne 2022

4.3 Demandes de renseignements

Les demandes de renseignements concernant la présente demande de qualification doivent être adressées à Allison O’Connor, agente d’art public, par courriel à l’adresse programmedartpublic@ottawa.ca.

5. Critères d’évaluation

Toutes les soumissions seront évaluées en tenant compte de la capacité de l’artiste de répondre à la vision du projet d’art public (manifestation d’intérêt), de son expérience et de ses qualifications (curriculum vitæ) et de ses œuvres antérieures (exemple de projet et images numériques).

À noter : La Ville d’Ottawa se réserve le droit de rejeter toute soumission ou partie de soumission, de mettre fin au projet ou de le relancer. La décision du comité d’évaluation par les pairs est sans appel.

6. Soumission

Votre proposition doit comprendre les quatre sections énoncées ci‑après. Il est possible de faire une demande de documentation de la Ville d’Ottawa en formats accessibles.

  • Les documents à l’appui peuvent être rédigés en français ou en anglais.
  • Les documents écrits doivent être regroupés dans un seul fichier PDF.
  • Les propositions doivent être reçues par la data limite dans le calendrier.
  • Veuillez utiliser le nouveau formulaire de demande en ligne pour transmettre tout document à l’appui. Préparez au préalable tous les documents, car le formulaire ne vous permet pas d’enregistrer les renseignements saisis si vous quittez ou actualisez la page.

Les propositions incomplètes ou soumises en retard seront rejetées.

Le Programme d’art public vous enverra un courriel lorsque votre proposition aura été reçue et traitée. Si vous n’avez toujours reçu aucun message de la part du Programme d’art public deux semaines après le dépôt de votre proposition, nous vous prions de communiquer avec nous pour obtenir une confirmation de notre part.

Tous les participants seront informés par courriel des résultats du processus de sélection.

Pour être complète, la proposition doit comprendre tous les éléments énumérés ci‑après.

6.1 Manifestation d’intérêt

Présentez un texte de deux pages au maximum expliquant pourquoi ce projet vous intéresse.

  • Quels aspects de ce projet vous inspirent ou vous enthousiasment?
  • En quoi la vision du projet d’art public vous interpelle‑t‑elle? Quel est le lien de cette vision avec votre pratique?
  • Quelle approche ou quel point de vue apporterez‑vous à ce projet?
  • Si vous participez au concours en tant que collectif d’artistes, parlez‑nous de vos collaborations passées et de la façon dont vous comptez collaborer à la réalisation du projet.

N’incluez aucun renseignement concernant une proposition ou les esquisses d’un concept proposé. Les esquisses ne seront pas acceptées à cette étape‑ci, l’appel aux artistes étant une demande de qualification et non une demande de proposition.

6.2 Curriculum vitæ et références

Joignez un curriculum vitæ à jour d’au plus trois pages faisant état de votre formation artistique, des expositions publiques auxquelles vous avez participé, des commandes d’œuvres et de projets qui vous ont été soumises et de toute autre expérience pertinente au présent concours. Indiquez‑y votre nom, votre adresse postale, votre numéro de téléphone et votre adresse courriel. Si vous faites partie d’un collectif d’artistes, présentez un curriculum vitæ pour chaque membre et précisez qui est le responsable du projet.

Veuillez aussi fournir les coordonnées de deux professionnels pouvant attester de vos qualifications et des exemples de projet présentés dans la proposition. Nous communiquerons avec ces personnes seulement pour les artistes présélectionnés et à des fins de vérification. Veuillez aviser ces personnes qu’il se peut que la Ville d’Ottawa communique avec elles dans le cadre de la présente demande de qualification.

6.3 Exemples de projet

Présentez une description d’un ou deux projets pertinents de portée et d’envergure similaires, entrepris ou achevés. Pour chaque exemple de projet, vous devez donner les renseignements suivants : le titre, les membres de l’équipe, le nom et l’adresse du client, le budget, la durée, un aperçu du projet, votre rôle au sein de l’équipe, les techniques utilisées et tout autre renseignement pertinent ou digne de mention.

Merci d’indiquer clairement à quelle image (parmi celles que vous téléchargerez dans la section suivante) se rapporte chacun de ces exemples. Veuillez noter que le champ de description pour les images téléchargées est limité.

6.4 Exemples d’œuvres antérieures et liste détaillée

Téléchargez un maximum de dix fichiers (images numériques, vidéos ou nouveaux médias) illustrant des œuvres antérieures. Les images peuvent consister en un collage de plusieurs photos du même projet, pour montrer le détail de l’œuvre ou une vue différente. Les collectifs d’artistes doivent eux aussi se limiter à dix fichiers. Si des fichiers additionnels sont fournis, seuls les dix premiers fichiers de la séquence numérique seront pris en compte. Si plus de 10 fichiers sont soumis, seuls les 10 premiers seront examinés.

Veuillez télécharger les fichiers directement dans le formulaire de demande. Consultez ledit formulaire pour préparer vos fichiers. Il est à noter que le champ de description des images téléchargées est limité à 50 mots.

7. Conditions de la demande de qualification

7.1 Droits de la Ville

La Ville d’Ottawa se réserve le droit de rejeter toute proposition, en tout ou en partie, de mettre fin à l’appel aux artistes ou de l’annoncer sous une nouvelle forme. La décision du comité d’évaluation par les pairs est sans appel.

7.2 Divulgation de renseignements

Les candidats ne doivent pas publier de communiqués ou faire d’annonces publiques concernant les détails de la demande de qualification, de leur proposition ou du processus de sélection sans avoir reçu au préalable l’autorisation écrite de la Ville.

7.3 Droits d’auteur et droits moraux

Les artistes conservent les droits d’auteur sur leurs concepts, leurs esquisses et leurs œuvres finales, de même que les droits moraux s’y rapportant.

7.4 Confidentialité

Le personnel de la Ville d’Ottawa et les membres du comité d’évaluation par les pairs sont tenus de traiter le contenu des propositions et les délibérations de manière confidentielle.

Le personnel de la Ville d’Ottawa et le comité d’évaluation par les pairs peuvent avoir accès aux renseignements personnels fournis par les candidats. Ces renseignements sont recueillis conformément à la Politique d’art public, qui a été approuvée par le Conseil municipal. Les renseignements personnels contenus dans votre proposition sont recueillis conformément à la Politique sur l’art public approuvée par le Conseil municipal; ils ne serviront qu’à évaluer votre proposition et à administrer le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa.

8. Définitions

Contrat de fourniture d’une œuvre d’art – Contrat entre la Ville d’Ottawa et l’artiste sélectionné dans le cadre du projet d’art public;

Comité d’évaluation par les pairs – Un groupe de personnes possédant une expertise dans divers aspects des arts, y compris des disciplines particulières ou autre. Ce comité a pour fonction d’examiner et d’évaluer les propositions dans le cadre du processus d’approvisionnement du Programme d’art public.

Artiste professionnel – Un artiste qui :

  • a suivi une formation spécialisée dans sa discipline artistique (pas nécessairement dans un établissement d’enseignement);
  • est reconnu comme tel par ses pairs (des artistes travaillant dans la même discipline);
  • est résolu à consacrer du temps et des ressources à ses activités artistiques;
  • a déjà publié, exposé ou présenté publiquement ses œuvres.

Comité d’examen technique – Comité formé d’experts techniques en conservation, en conception, en génie et en exécution de projets, ayant pour mandat d’évaluer la proposition d’art public de l’artiste ou du collectif sélectionné sur le plan de la faisabilité, de l’entretien, de la conservation et d’autres aspects techniques.

(Demande close) Demande de qualification : Réfection des rues Rideau et William

Rendu du Projet de réfection de la rue Rideau et de la rue William et rendu des nouveaux abribus

Rendu du Projet de réfection de la rue Rideau et de la rue William et rendu des nouveaux abribus

Ce concours est maintenant terminé.

1. Présentation

1.1 Programme d’art public : contexte

En 1985, la Ville d’Ottawa a créé le Programme d’art public, l’un des premiers au pays, pour faire connaître et apprécier les arts visuels dans la ville en collectionnant et en commandant des œuvres d’art, pour ensuite les mettre en valeur. La nouvelle Politique d’art public intègre les forces des dernières décennies à Ottawa et réaffirme les objectifs de la Ville en matière de commande d’œuvres originales d’artistes professionnels destinées à des espaces publics. Conformément à la Politique d’art public, un pour cent des fonds destinés à des projets d’aménagement municipal sont réservés à l’art public, le but étant d’embellir les espaces publics et de rendre l’art accessible à tous.

1.2 Projet d’art public

La Ville d’Ottawa invite les artistes ou collectifs d’artistes professionnels à se qualifier à ce concours en vue de concevoir, de fabriquer et d’installer une œuvre d’art linéaire permanente propre aux trois nouveaux abribus d’OC Transpo sur la rue Rideau et la rue William. Ce concours en deux étapes est tenu conformément à la Politique d’art public. La présente demande de qualification fournit des renseignements détaillés sur le projet de réfection de la rue Rideau et de la rue William et le concours d’art public et précise les exigences de ce dernier.

1.3 Reconnaissance : honorer les peuples de la Nation algonquine Anishinabe, les Premières Nations, les Inuits et les Métis

Ottawa est construite sur un territoire non cédé de la nation algonquine Anishinabe. Le peuple de cette nation occupe ce territoire depuis des millénaires. Sa culture et sa présence ont mis en valeur ces terres et continuent de le faire. La Ville d’Ottawa tient à rendre hommage à cette nation et à son territoire. Elle tient aussi à rendre hommage à tous les membres des Premières Nations, aux Inuits et aux Métis, à leurs aînés, à leurs gardiens du savoir – jeunes et moins jeunes – et à leurs ancêtres, ainsi qu’à saluer leur précieux apport, passé et présent, à la région.

1.4 Admissibilité

Conforme au principe d’égalité des chances, la présente demande de qualification s’adresse aux artistes et aux collectifs d’artistes professionnels locaux, nationaux et internationaux ayant déjà créé des œuvres d’art public permanentes et travaillé au sein d’équipes de conception multidisciplinaires. Les employés de la Ville d’Ottawa ne sont pas admissibles.

La Ville d’Ottawa appuie les activités culturelles qui sont représentatives des collectivités diversifiées d’Ottawa sur le plan de l’ascendance, des capacités, de l’âge, du pays d’origine, de la culture, du genre, du revenu, de la langue, de l’origine ethnique et de l’orientation sexuelle. Les membres des Premières Nations, les Inuits et les Métis sont invités à soumettre une proposition. La Ville d’Ottawa accorde les mêmes droits, statuts et privilèges aux groupes des deux langues officielles (français et anglais).

2 Projet de réfection de la rue Rideau et de la rue William – Contexte

2.1 Projet de réfection de la rue Rideau et de la rue William – Vision du projet

La Ville d’Ottawa entreprend la conception détaillée et la réfection de la rue Rideau, entre la promenade Sussex et la rue Dalhousie. Le projet comprend la reconstruction des éléments du paysage de rue et des composantes de transport à l’intérieur de l’emprise de la rue Rideau ainsi que la réfection d’un tronçon de la rue William, entre la rue George et la rue Rideau.

La revitalisation de ce couloir vise à agrandir l’espace piétonnier autour de la station Rideau de la Ligne de la Confédération du train léger et à renouveler l’infrastructure de surface. Les travaux sont réalisés en vue de créer un endroit invitant et accessible et d’établir la rue Rideau comme un espace public de grande importance dans le centre-ville d’Ottawa. Le projet vise également à verdir la rue et à mettre en place une infrastructure cyclable, le tout, en conciliant fonctionnalité et esthétique.

2.2 Projet de réfection de la rue Rideau et de la rue William – Calendrier du projet

Le calendrier et les grandes étapes du projet pourraient changer.

Grandes étapes Date d’achèvement prévue
Octroi du contrat de service à un entrepreneur général Hiver 2020
Saison de construction Du printemps 2020 à la fin de l’année 2020

3 Projet d’art public

3.1 Vision de l’art public

Une fois installées, les œuvres d’art public retenues pour le projet de réfection de la rue Rideau et de la rue William devront intégrer des éléments visuels significatifs conférant une identité et un caractère uniques au site. Les œuvres d’art linéaires doivent embellir de manière artistique le paysage de rue revitalisé et également faire en sorte de dissuader les gens de s’appuyer contre les murs extérieurs de l’abribus. Les œuvres d’art doivent s’inscrire dans la stratégie d’aménagement du paysage de rue de la rue Rideau et de la rue William qui tient compte du caractère patrimonial de ce couloir, tout en laissant place à des éléments contemporains pour créer un espace de tous les temps.

Les œuvres doivent embellir le site en créant un environnement intéressant sur le plan esthétique et attrayant pour la collectivité, les piétons et les automobilistes. Les œuvres retenues seront novatrices sur les plans visuel et conceptuel et seront le fruit d’une compréhension profonde et sensible du lieu, du contexte et du milieu. Les candidats doivent tenir compte de l’utilisation quotidienne des espaces de la rue Rideau et de la façon dont les œuvres peuvent faire partie d’un espace civique invitant au cœur de la capitale du pays.

3.2 Exigences relatives à la conception des œuvres d’art public

Les œuvres d’art devront :

  • témoigner de l’excellence artistique contemporaine;
  • être de conception intemporelle et durable;
  • s’harmoniser au quartier et aux caractéristiques de l’endroit;
  • s’intégrer en complément au style, à l’échelle et aux matériaux du paysage de rue revitalisé et de la nouvelle conception des abribus;
  • être attrayantes pour les piétons et les usagers du transport en commun;
  • être sans danger pour le public et ne pas obstruer la vue sur l’arrière de l’abribus (principes de la Prévention du crime par l’aménagement du milieu);
  • être faites de matériaux durables qui conviennent à l’environnement et nécessitent peu d’entretien;
  • être conformes à tous les codes du bâtiment et de l’électricité ainsi qu’aux règlements de la Ville.

3.3 Emplacements et descriptions du projet d’art public

l’emplacement des trois nouveaux abribus, soit un du côté nord de la rue Rideau et deux du côté sud.

Le plan ci-dessus montre l’emplacement des trois nouveaux abribus, soit un du côté nord de la rue Rideau et deux du côté sud.

Trois nouveaux abribus d’OC Transpo ont été choisis pour l’installation des œuvres d’art, et nous invitons les candidats à proposer des œuvres d’art linéaires permanentes propres à chacun de ces trois espaces dans leur proposition.

Les œuvres d’art proposées doivent couvrir toute la longueur du mur arrière extérieur de chacun des abribus. Elles doivent être autoportantes; cependant les piliers de l’abribus pourraient servir de contreventement latéral non porteur pour les œuvres. Les œuvres d’art linéaires ne doivent pas dépasser 12 pouces (30 cm) de profondeur à partir des parois vitrées arrière de l’abribus, afin de ne pas nuire à la libre circulation des piétons sur le trottoir.

La base de béton a une profondeur de 350 mm à l’arrière de l’abribus.

Abribus du côté nord : rendu et dimensions techniques


Le trait jaune indique l’espace réservé aux œuvres d’art à l’arrière des parois vitrées extérieures.

Abribus du côté sud : rendu et dimensions techniques

Côté nord, élévation frontale

Côté nord, élévation frontale

Côté nord, vue en plan

Côté nord, vue en plan

Côté nord, élévation gauche

Côté nord, élévation gauche

Le trait jaune indique l’espace réservé aux œuvres d’art à l’arrière des parois vitrées extérieures.

Abribus du côté sud-est : rendu et dimensions techniques

Côté sud-est, élévation frontale

Côté sud-est, élévation frontale

Côté sud-est, vue en plan

Côté sud-est, vue en plan

Côté sud-est, élévation gauche

Côté sud-est, élévation gauche

Le trait jaune indique l’espace réservé aux œuvres d’art à l’arrière des parois vitrées extérieures.

Abribus du côté sud-ouest : rendu et dimensions techniques

Côté sud-ouest, élévation frontale

Côté sud-ouest, élévation frontale

Côté sud-ouest, vue en plan

Côté sud-ouest, vue en plan

Côté sud-ouest, élévation gauche

Côté sud-ouest, élévation gauche

Le trait jaune indique l’espace réservé aux œuvres d’art à l’arrière des parois vitrées extérieures.

3.4 Budget du projet d’art public

Le budget total de l’œuvre d’art sera de 65 000 $, en dollars canadiens, taxe de vente harmonisée en sus. Ce budget comprend tous les coûts de consultation, de collaboration, de conception, de fabrication, d’entreposage, de transport et d’installation de l’œuvre, ainsi que les frais associés à l’ingénierie, aux fixations et aux éléments d’ancrage à la dalle de béton. Il devrait également comprendre le temps et les déplacements de l’artiste, ou de l’équipe de l’artiste, ainsi que sa participation aux réunions et aux événements.

4 Processus de demande de qualification

4.1 Processus

La présente commande d’art public sera attribuée à la suite d’un processus indépendant et concurrentiel, réalisé en deux étapes.

Demandes de qualification : Étape I

Les qualifications seront évaluées par un comité de pairs formé d’artistes ayant de l’expérience dans le domaine de l’art public, d’un représentant de la collectivité et de représentants du projet de réfection de la rue Rideau et de la rue William. Ce comité examinera et évaluera les soumissions des artistes en fonction des critères d’évaluation et sélectionnera au plus quatre artistes qui passeront à l’étape II.

Demandes de qualification : Étape II

Les artistes présélectionnés rencontreront l’équipe de projet pour une séance d’information à distance, et recevront un cadre de référence pour la préparation des propositions, des esquisses et des budgets en vue de l’étape II du concours. Ces artistes toucheront un cachet de 500 $, plus taxe de vente harmonisée, pour la préparation d’une présentation au Comité d’évaluation par les pairs.

Un examen technique des propositions sera exigé avant la date de soumission des propositions finales. L’équipe du projet examinera les propositions puis formulera des commentaires sur la faisabilité technique et logistique de l’œuvre proposée. Les propositions provisoires ne seront pas transmises aux membres votants du Comité d’évaluation par les pairs. Les commentaires seront transmis aux artistes retenus afin qu’ils puissent en tenir compte dans la préparation de leur proposition définitive.

À la suite de la présentation de la documentation requise à la seconde étape, les artistes rencontreront individuellement le comité d’évaluation par les pairs dans le cadre d’une entrevue d’une durée de 30 minutes durant laquelle ils présenteront leur projet et répondront à des questions. Le Comité devrait arrêter son choix en décembre 2020. Les artistes présélectionnés doivent s’assurer d’avoir accès à une connexion Internet haute vitesse afin de pouvoir prendre part à l’entrevue virtuelle.

4.2 Calendrier de la demande de qualification (les dates pourraient changer)

Grandes étapes du concours Date d’achèvement prévue
Diffusion de la demande de qualification Le 5 novembre 2020
Date limite pour la soumission des propositions – clôture de la demande de qualification Le 14 décembre 2020
Comité d’évaluation par les pairs – étape 1 Le 7 janvier 2021
Avis aux artistes présélectionnés et remise du cadre de référence Le 8 janvier 2021
Séance d’information pour les artistes présélectionnés Le 13 janvier 2021
Date limite pour la soumission de propositions provisoires Le 26 février 2021
Examen technique Du 1er au 5 mars 2021
Date limite pour la soumission de propositions définitives Le 29 mars 2021
Sondage en ligne Du 9 au 19 avril 2021
Réunion du comité d’évaluation par les pairs – Étape 2 : présentations et entrevues Le 25 avril 2021
Rencontre entre l’équipe de projet et l’artiste ou le collectif d’artistes Fin avril – début mai 2021
Fabrication et installation De mai à l’automne 2021
Fin du projet 2021

4.3 Demandes de renseignements

Les demandes de renseignements concernant cette demande de qualification doivent être faites auprès de Hannah Kingscote, agente d’art public, par courriel à programmedartpublic@ottawa.ca ou par téléphone à 613­-244­-4429.

5 Exigences et évaluation de la demande de qualification

5.1 Exigences

Dans leurs propositions, les artistes doivent donner suffisamment de détails concernant les exigences ci-dessous. Il leur incombe de démontrer que leur proposition respecte les exigences énoncées dans la présente demande de qualification.

  • Expérience de la réalisation de projets d’art public dans le cadre de projets de construction d’envergure (préférable);
  • Sens de l’innovation et aptitudes à résoudre des problèmes;
  • Excellentes compétences en communication écrite et orale;
  • Capacité d’interpréter des dessins architecturaux et connaissances en la matière;
  • Expérience de collaboration avec des intervenants ou d’autres personnes dans le cadre de projets;
  • Capacité de réaliser le projet durant la période prévue au calendrier.

5.2 Critères d’évaluation

Toutes les propositions seront évaluées en tenant compte de l’expérience et des qualifications (curriculum vitæ) des artistes, de leurs œuvres antérieures (images numériques) et de leur capacité à respecter la vision de l’art public (déclaration d’intérêt) dans le cadre de cet appel aux artistes.

Nota : La Ville d’Ottawa se réserve le droit de rejeter toute proposition, en tout ou en partie, de mettre fin au projet ou de l’annoncer sous une nouvelle forme. La décision du comité d’évaluation par les pairs est sans appel.

(Demande close) Demande de qualification : portail de Vanier

Illustration digitale d’une vue aérienne du site pour le portail de Vanier

Ce concours est maintenant terminé.

Dans le cadre de la première phase du Plan d’art public pour le chemin de Montréal et Vanier, le portail servira de point de repère et correspondra à l’entrée ouest du quartier Vanier. L’œuvre doit faire état du passé, du présent et de l’avenir exceptionnels du quartier et en représenter la créativité et l’exceptionnelle diversité. La conception de l’œuvre doit être sécuritaire pour le public et être représentative du site en tenant compte de la rivière Rideau voisine et en s’illustrant parmi les nouveaux aménagements résidentiels et commerciaux attenants.

1. Présentation

1.1 Programme d’art public : contexte

En 1985, la Ville d’Ottawa a créé le Programme d’art public, l’un des premiers au pays, pour faire connaître et apprécier les arts visuels dans la ville en collectionnant et en commandant des œuvres d’art, pour ensuite les mettre en valeur. La nouvelle Politique d’art public intègre les forces des dernières décennies à Ottawa et réaffirme les objectifs de la Ville en matière de commande d’œuvres originales d’artistes professionnels destinées à des espaces publics. Conformément à la Politique d’art public, un pour cent des fonds destinés à des projets d’aménagement municipal sont réservés à l’art public, le but étant d’embellir les espaces publics et de rendre l’art accessible à tous.

1.2 Possibilités

La Ville d’Ottawa invite les artistes ou les collectifs d’artistes professionnels à participer à ce projet de conception, de fabrication et d’installation d’une œuvre d’art permanente à l’intersection du chemin de Montréal et du chemin North River, Vanier, Ottawa, Canada. Ce concours en deux étapes est tenu conformément à la Politique d’art public. La présente demande de qualification fournit des renseignements détaillés sur le concours d’art public pour le portail de Vanier et précise les exigences de ce dernier.

1.3 Reconnaissance : honorer les peuples de la nation algonquine Anishinabe, les Premières Nations, les Inuits et les Métis

Ottawa est construite sur un territoire non cédé de la nation algonquine Anishinabe. Le peuple de cette nation occupe ce territoire depuis des millénaires. Sa culture et sa présence ont mis en valeur ces terres et continuent de le faire. La Ville d’Ottawa tient à rendre hommage à cette nation et à son territoire. Elle tient aussi à rendre hommage à tous les membres des Premières Nations, aux Inuits et aux Métis, à leurs aînés, à leurs gardiens du savoir – jeunes et moins jeunes – et à leurs ancêtres, ainsi qu’à saluer leur précieux apport, passé et présent, à la région.

1.4 Budget du projet d’art public

Le budget total de l’œuvre d’art sera de $200 000, en dollars canadiens, taxe de vente harmonisée en sus. Ce budget comprend tous les coûts de consultation, de collaboration, de conception, de fabrication, d’entreposage, de transport et d’installation de l’œuvre, ainsi que les frais associés à l’ingénierie, aux fixations, aux éléments d’ancrage ou à la base de l’œuvre et à la remise en état de l’aménagement voyer. Il devrait également couvrir le temps et les déplacements de l’artiste, ou de l’équipe de l’artiste, ainsi que sa participation aux réunions et aux événements, le cas échéant.

1.5 Admissibilité

Conforme au principe d’égalité des chances, la présente demande de qualification s’adresse aux artistes et aux collectifs d’artistes professionnels locaux, nationaux et internationaux ayant déjà créé des œuvres d’art public permanentes et travaillé au sein d’équipes de conception multidisciplinaires. Les employés de la Ville d’Ottawa ne sont pas admissibles.

La Ville d’Ottawa appuie les activités culturelles qui sont représentatives des collectivités diversifiées d’Ottawa sur le plan de l’ascendance, des capacités, de l’âge, du pays d’origine, de la culture, du genre, du revenu, de la langue, de l’origine ethnique et de l’orientation sexuelle. Les membres des Premières Nations, les Inuits et les Métis sont invités à soumettre une proposition. La Ville d’Ottawa accorde les mêmes droits, statuts et privilèges aux groupes des deux langues officielles (français et anglais).

2. Vision du projet d’art public

Dans le cadre de la première phase du Plan d’art public pour le chemin de Montréal et Vanier, le portail servira de point de repère et correspondra à l’entrée ouest du quartier Vanier. L’œuvre doit faire état du passé, du présent et de l’avenir exceptionnels du quartier et en représenter la créativité, la résilience et l’exceptionnelle diversité. La conception de l’œuvre doit être sécuritaire pour le public, être sécuritaires pour le public, donc il est déconseillé d’installer des œuvres qui offrent des endroits où se cacher ou qui sont difficiles à voir. L’oeuvre doit être représentative du site en tenant compte de la rivière Rideau voisine et en s’illustrant parmi les nouveaux aménagements résidentiels et commerciaux attenants.

3. Contexte

3.1 Contexte du projet

La Ville mène actuellement, dans la collectivité de Vanier, un certain nombre d’initiatives dont les objectifs communs consistent à améliorer la vitalité et la vivabilité du quartier dans le cadre du projet Vision Vanier.

Voici en quoi consistent les projets :

3.2 Contexte du quartier

Aménagé sur la berge est de la rivière Rideau, le quartier Vanier, qui s’étend sur une superficie géographique relativement modeste, a une forte densité de population, puisqu’il réunit 16 000 résidents. La démographie de Vanier témoigne de la riche diversité de la collectivité, de la multiplicité de ses histoires et récits et de son regard optimiste sur demain.

En réunissant toutes sortes de boutiques, de centres commerciaux linéaires, de restaurants et de bars, Vanier offre à la fois des logements privés et des logements subventionnés. Or, ce quartier est aussi la scène d’un nombre considérable de nouveaux projets d’aménagements commerciaux et résidentiels, dont des immeubles en copropriété haut de gamme et des aménagements intercalaires. Considéré comme un quartier relativement bon marché d’Ottawa, Vanier est une destination recherchée non loin du centre-ville. Ce quartier devient de plus en plus populaire en raison du dynamisme de son association communautaire, de sa zone d’amélioration commerciale, ainsi que de ses nombreux et solides partenaires et services communautaires.

3.3 Contexte du site

Le site est situé à l’intersection du chemin de Montréal et du chemin North River. On peut l’apercevoir en traversant le pont Cummings, qui relie le cœur du centre-ville au quartier Vanier. Les voies cyclables et le sentier polyvalent public sillonnent le domaine non loin du site, le long de la rivière Rideau dans le parc Riverain. Sur le site de l’œuvre d’art public trône aussi un complexe résidentiel de trois tours qui abrite 1 003 logements, ainsi que des commerces de détail au rez-de-chaussée. L’artiste ou l’équipe d’artistes sélectionné(e) travaillera de concert avec les architectes paysagistes de ce nouveau projet d’aménagement, en se consacrant à l’objectif mutuel qui consiste à créer un lieu de rassemblement communautaire.

Perspective du portail de Vanier en traversant le pont Cummings

4. Processus de demande de qualification

4.1 Processus de sélection

La présente commande d’art public sera attribuée à la suite d’un processus indépendant et concurrentiel, réalisé en deux étapes

Étape 1 – Demande de qualification

Les qualifications seront évaluées par un comité de pairs formé d’artistes ayant de l’expérience dans le domaine de l’art public, d’un représentant de la collectivité et de représentants du projet. Ce comité examinera et évaluera les soumissions des artistes en fonction des critères d’évaluation et sélectionnera au plus quatre artistes qui passeront à l’étape II.

Étape 2 – Demande de propositions

Les artistes présélectionnés rencontreront l’équipe de projet pour une séance d’information, en personne ou à distance, et recevront un cadre de référence pour la préparation des propositions, des esquisses et des budgets en vue de l’étape II du concours. Ces artistes (quatre, tout au plus) toucheront un cachet de 2000 $, taxe de vente harmonisée en sus, pour la préparation d’une présentation au comité d’évaluation par les pairs.

À la suite de la présentation de la documentation requise à la seconde étape, les artistes rencontreront individuellement le comité d’évaluation par les pairs dans le cadre d’une entrevue d’une durée de 30 minutes durant laquelle ils présenteront leur projet et répondront à des questions. Le finaliste sera sélectionné par le comité d’évaluation par les pairs après les présentations et les délibérations.

Examen technique

Un examen technique des propositions sera exigé avant la date de soumission des propositions définitives. L’équipe du projet examinera les propositions puis formulera des commentaires sur la faisabilité technique et logistique de l’œuvre proposée. Les propositions provisoires ne seront pas présentées aux membres votants du comité d’évaluation par les pairs. Les commentaires seront transmis aux artistes retenus afin qu’ils puissent en tenir compte dans la préparation de leur proposition définitive.

Sondage en ligne

Une partie des propositions définitives sera présentée au public dans le cadre d’un sondage en ligne en vue de recueillir ses commentaires. Cette rétroaction sera transmise au comité d’évaluation par les pairs aux fins d’examen.

4.2 Calendrier

Ce calendrier peut faire l’objet de modifications

Grandes étapes du concours Date d’achèvement prévue
Diffusion de la demande de qualification 31 mai 2021
Date limite pour la soumission des propositions – clôture de la demande de qualification 26 juillet 2021
Comité d’évaluation par les pairs – étape 1 Semaine du 9 août 2021
Avis aux artistes présélectionnés et remise du cadre de référence et séances d’information individuelle avec le programme d’art public 16 août 2021
Date limite pour la soumission de propositions provisoires 20 septembre 2021
Examen technique Du 20 septembre au 4 octobre 2021
Date limite pour la soumission de propositions définitives 18 octobre 2021
Sondage en ligne Du 21 octobre au 1 novembre 2021
Réunion du comité d’évaluation par les pairs – Étape 2 : présentations et entrevues Semaine du 1 novembre 2021
Avis aux finalistes 12 novembre 2021
Attribution du contrat Décembre 2021

4.3 Demandes de renseignements

Les demandes de renseignements concernant la présente demande de qualification doivent être adressées à Allison O’Connor, agente d’art public, par courriel à l’adresse programmedartpublic@ottawa.ca

5. Critères d’évaluation

Toutes les soumissions seront évaluées en tenant compte de la capacité de l’artiste de répondre à la vision du projet d’art public (manifestation d’intérêt), de son expérience et de ses qualifications (curriculum vitæ) et de ses œuvres antérieures (exemple de projet et images numériques).

À noter : La Ville d’Ottawa se réserve le droit de rejeter toute soumission ou partie de soumission, de mettre fin au projet ou de le relancer. La décision du comité d’évaluation par les pairs est sans appel.

(Demande close) Déclaration d’intérêt : conservateur autochtone

Installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada  

Aerial photo of the site of the new Ottawa Public Library and Library and Archives Canada joint facility

Photo aérienne du site de la nouvelle installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada. 

Ce concours est maintenant terminé. En savoir plus

La Ville d’Ottawa recherche un conservateur autochtone ou une équipe de conservateurs autochtones pour assurer la mise en valeur et l’enrichissement du Programme d’art autochtone de la nouvelle installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada. Ce concours en deux étapes se déroule conformément à la Politique sur l’art public. Les employés de la Ville d’Ottawa n’ont pas le droit d’y participer.

1. Consécration – Hommage à la nation algonquine Anishinabe, aux Premières Nations et aux peuples Inuit et Métis

Ottawa est aménagée sur un territoire non cédé de la nation algonquine Anishinabe. Le peuple de cette nation habite ce territoire depuis des millénaires. Sa culture et sa présence favorisent et continuent de favoriser le développement de ce territoire. La Ville d’Ottawa tient à rendre hommage au peuple et au territoire de la nation algonquine Anishinabe. Elle tient aussi à rendre hommage à l’ensemble des Premières Nations et des peuples Inuit et Métis, à leurs aînés, aux gardiens de leur savoir, jeunes et vieux, à leurs ancêtres, ainsi qu’à leur valeureuse histoire et à la contribution qu’ils apportent aujourd’hui à ce territoire.

2. Contexte du projet : installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada

La Ville d’Ottawa et la Bibliothèque publique d’Ottawa construisent, en partenariat avec Bibliothèque et Archives Canada, une nouvelle installation partagée de 20 067 mètres carrés au 555, rue Albert; cette installation devrait accueillir en moyenne 5 000 visiteurs par jour. L’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada contribuera à la transformation continue de la capitale du Canada pour en faire une ville d’envergure mondiale grâce à l’aménagement d’une installation moderne et prestigieuse qui réunira et mettra en vitrine la nouvelle bibliothèque centrale de la Bibliothèque publique d’Ottawa et les services publics de Bibliothèque et Archives Canada.

Cette installation comprendra 21 modules fonctionnels constitués d’espaces réservés à la Bibliothèque publique d’Ottawa, d’espaces réservés à Bibliothèque et Archives Canada et d’espaces partagés. Les espaces partagés, qui rehausseront à la fois la complémentarité et le caractère exceptionnel des services de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada, comprendront :

  • des espaces extérieurs : espaces partagés pour les programmes et les activités et assurant l’interface entre l’édifice et le domaine public;
  • une entrée principale et une place publique : entrée partagée donnant accès aux espaces de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada ainsi qu’aux points de rassemblement avec café et boutiques de cadeaux;
  • une place publique et des points de rassemblement : vastes espaces polyvalents pour la programmation et les événements communautaires, de même que pour la Bibliothèque publique d’Ottawa et Bibliothèque et Archives Canada;
  • une galerie d’exposition : espaces de qualité muséale, où se dérouleront des expositions de collections rares et exceptionnelles de Bibliothèque et Archives Canada, ainsi que des expositions itinérantes et des expositions communautaires de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de la Ville d’Ottawa;
  • un centre généalogique : lieu de recherche unique en son genre, donnant accès aux services et aux collections de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada.

Située au 555, rue Albert, l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada se trouvera non loin de zones résidentielles et polyvalentes, de la station de train léger Pimisi et d’espaces verts. Ce site offre d’excellents points de vue et communique avec le paysage urbain environnant et l’environnement naturel, en plus d’offrir des panoramas sur le site historique des plaines LeBreton, sur l’aqueduc et la station de pompage de la rue Fleet, sur la rivière des Outaouais, sur les collines de Gatineau et sur la silhouette urbaine du centre-ville d’Ottawa. L’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada sera également située non loin des chutes de la Chaudière, lieu sacré traditionnel pour la nation algonquine Anishinabe et d’autres Premières Nations. Le site, ses environs et ses panoramas seront des considérations importantes pour la conception architecturale et la mise en valeur de l’art public. L’installation sera aménagée pour maximiser les panoramas historiques du site et la topographie rehaussée de l’escarpement.

3. Calendrier du projet de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada

*Le calendrier et les grandes étapes du projet pourraient être modifiés.

Étapes du projet

Dates d’achèvement planifiées
Attribution du contrat et début des travaux de conception architecturale Décembre 2018
Lancement du Plan de mobilisation et de consultation sur le processus de conception Janvier 2019
Élaboration de la conception de l’installation 2019 au 2020
Achèvement des travaux de conception – dessins de construction prêts pour l’appel d’offres Automne 2020
Attribution du contrat d’entreprise générale 2021
Début des travaux 2021
Quasiachèvement des travaux 2024
Parachèvement des travaux (contrat) 2024
Mise en service de l’installation 2024
Parachèvement des travaux (correction des lacunes contractuelles) 2025
Certification - Leadership in Energy and Environmental Design 2025

4. Projet du Programme d’art autochtone

Dans le cadre de son Programme d’art public, la Ville d’Ottawa recherche un conservateur autochtone ou une équipe de conservateurs autochtones chevronnés et très motivés pour assurer la mise en valeur et l’enrichissement du Programme d’art autochtone pour l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada. Ce conservateur ou cette équipe de conservateurs travaillera en étroite collaboration avec l’équipe du projet de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada et avec les intervenants autochtones afin d’établir un cadre conceptuel pour l’intégration de l’art autochtone dans l’installation. En outre, le conservateur ou l’équipe de conservateurs travaillera en collaboration avec l’architecte et l’artiste qui font partie de l’équipe responsable de la conception pour adopter une approche concertée dans l’intégration des œuvres d’art de l’installation. Le conservateur ou l’équipe doit apporter une grande capacité conceptuelle et beaucoup d’ingéniosité dans le processus de l’enrichissement artistique, en plus de compter sur un solide réseau d’artistes et de praticiens des arts et de maîtriser parfaitement les pratiques artistiques et les protocoles culturels autochtones locaux et nationaux.

5. Vision du projet

Le Programme d’art autochtone de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada rendra hommage aux arts et aux cultures autochtones, en fera la promotion et en assurera le rayonnement en intégrant les œuvres d’art d’artistes autochtones locaux, régionaux et nationaux (Premières Nations, Inuits et Métis) dans l’ensemble de l’installation et du paysage. L’intégration d’œuvres d’art autochtones dans l’installation et dans les alentours permettra d’aménager un espace accueillant et inclusif, qui représentera des artistes à la fois prestigieux et clairvoyants. La mise en valeur et l’enrichissement du Programme d’art autochtone de l’installation partagée de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada devraient être éclairés par les travaux de recherche, les pratiques exemplaires et la participation avec les intervenants autochtones et être planifiés de concert avec l’équipe de la conception architecturale. En outre, la mise en valeur et l’enrichissement du Programme d’art autochtone seront inclusifs, assureront une représentation équilibrée des différentes collectivités autochtones et s’inspireront de la rétroaction découlant de la participation des intervenants. Les artistes et les œuvres d’art sélectionnés pour le Programme d’art autochtone le seront dans le cadre d’un processus de sélection en régime de concurrence, sur invitation ou sélectivement en collaboration avec le Comité consultatif de l’art autochtone. La Ville encourage la réalisation des différents projets artistiques sur tous les supports, dans le cadre d’un budget approximatif global de 400 000 $ pour les œuvres d’art.

6. Portée des travaux du conservateur ou de l’équipe de conservateurs autochtones

  • Passer en revue les plans d’architecture et de paysagement afin de repérer les sites potentiels pour aménager les œuvres d’art dans l’installation de concert avec l’équipe de la conception architecturale et l’artiste qui fera partie de l’équipe de la conception.
  • Consulter et mobiliser les intervenants autochtones, notamment les membres de la nation algonquine Anishinabe, ainsi que les intervenants autochtones locaux et nationaux, de concert avec le Plan de mobilisation et de consultation sur le processus de conception de l’architecte.
  • Participer aux réunions avec l’équipe du projet de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada et les intervenants, dans les cas nécessaires, ou animer ces réunions.
  • Mettre au point une approche sélective innovante dans l’intégration de l’art autochtone dans l’installation partagée.
  • Élaborer une stratégie complète du Programme d’art autochtone, définissant les objectifs, les sites, les approches et les budgets pour les différents projets d’art.
  • Travailler en collaboration avec le Programme d’art public et mener le processus d’acquisition de l’art autochtone, notamment, sans toutefois s’y limiter :
  • recommander des méthodes d’approvisionnement (en régime de concurrence, sur invitation ou sélectivement) pour certains projets;
  • rédiger les appels destinés aux artistes et solliciter la participation des artistes dans le processus de sélection;
  • planifier et coordonner la participation des artistes inscrits dans la liste abrégée des ateliers d’orientation, le cas échéant;
  • participer aux différentes réunions du Comité consultatif du Programme d’art autochtone à titre de membre avec droit de vote, afin d’enrichir les collections et de sélectionner les artistes.
  • Produire, sur supports imprimés, les rapports d’avancement et le rapport final.
  • Présenter un exposé public pour l’ensemble de la communauté sur le processus et le résultat du Programme d’art autochtone.

7. Calendrier

* Le calendrier pourrait être modifié.
Date d’échéance pour la réception des demandes : le lundi 9 septembre 2019 à midi (heure normale de l'est)
Entrevues avec les finalistes : le jeudi 26 septembre 2019 (en personne ou à distance)
Attribution du contrat : octobre 2019
Élaboration du Programme d’art autochtone : octobre 2019 au avril 2020
Lancement de l’achat des œuvres d’art autochtones : mai 2020

8. Budget

Les honoraires de ce projet sont fixés à 50 000 $ (dollars canadiens) , taxe de vente harmonisée en sus, et comprennent tous les coûts liés à la mise en valeur et à l’enrichissement du Programme d’art autochtone, dont la participation aux réunions, la consultation, les déplacements, la recherche et les honoraires, entre autres.

9. Processus de sélection

Le proposant retenu pour ce projet sera sélectionné à l’issue d’un processus d’appel en régime de concurrence, qui prévoit des entrevues avec les finalistes. Un comité d’évaluation constitué d’employés de la Ville et d’expertsconseils professionnels externes ou internes examinera et évaluera les candidatures selon les critères de sélection et retiendra au plus cinq candidats pour les entrevues.

Les finalistes seront invités à discuter de leur expérience, de leurs projets d’enrichissement artistique antérieurs et de leurs approches, en plus de répondre à des questions se rapportant aux travaux dans ce type de projet.

La Ville d’Ottawa se réserve le droit de rejeter l’une quelconque ou la totalité des candidatures, de mettre fin au projet ou de le relancer.

10. Critères de sélection

Les conservateurs autochtones qui répondent aux critères suivants pourraient être invités à une entrevue :

  • pratique établie dans l’enrichissement de l’art autochtone;
  • expérience antérieure confirmée dans la mise en valeur et l’enrichissement des expositions d’art autochtone et de l’art public;
  • solide réseau d’artistes autochtones;
  • maîtrise des pratiques artistiques et des protocoles culturels autochtones locaux et nationaux;
  • solides talents pour communiquer de vive voix et par écrit;
  • connaissance confirmée du projet et de son contexte;
  • méthodologie ingénieuse et inclusive d’enrichissement et de consultation.

11. Confidentialité de l’information

Les employés de la Ville d’Ottawa et les membres du comité de coévaluation sont tenus de traiter avec une discrétion absolue le contenu des propositions et les délibérations de ce comité. Pour protéger le caractère confidentiel de l’information, les membres du comité remettront leur exemplaire des propositions pour qu’il soit déchiqueté à la fin de la réunion portant sur l’évaluation.

Les employés de la Ville d’Ottawa et les membres du comité de coévaluation pourront consulter l’information fournie par les candidats. Les renseignements personnels reproduits dans votre proposition sont recueillis conformément aux pouvoirs conférés par la Politique sur l’art public approuvée par le Conseil municipal. Les renseignements personnels ne seront consultés que pour évaluer votre proposition et administrer le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa.