Galerie d’art de l’hôtel de ville

Sur cette page

Emplacement et horaire

Hôtel de ville d'Ottawa,110, avenue Laurier Ouest
613-580-2424 poste 28425 (ATS : 613-580-2401)
facebook.com/OttChag
instagram.com/publicartottawa
twitter.com/publicartottawa

Ouverte tous les jours de 9 h à 17 h, sauf les jours fériés.
(Les heures d’ouverture peuvent varier lors d’événements spéciaux.)
Entrée gratuite pour participer aux expositions et aux événements. Accessible en fauteuil roulant.

Profitez de votre visite à l’hôtel de ville pour venir voir la Galerie Karsh-Masson où sont exposées des œuvres d’art contemporain réalisées par des artistes professionnels.

L'extérieur de la Galerie d’art de l’hôtel de ville

À propos de la Galerie d’art de l’hôtel de ville

Cet espace de 1 600 pieds carrés est l’une des deux galeries d’art coordonnées par le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa. Les expositions sont sélectionnées une fois tous les deux ans par un comité d’évaluation par les pairs.

La Galerie d’art de l’hôtel de ville et la Galerie Karsh-Masson sont situées au rez-de-chaussée de l’hôtel de ville d’Ottawa, au 110, avenue Laurier Ouest. Toutes deux accessibles en fauteuil roulant, elles sont ouverte tous les jours de 9 h à 17 h, sauf les jours fériés. L’entrée est gratuite.

Les artistes exposés à la Galerie Karsh-Masson et à la Galerie d’art de l’hôtel de ville sont des professionnels s’intéressant à toutes les formes d’art. Il s’agit aussi bien d’expositions solo, collectives ou itinérantes que d’expositions préparées par des commissaires ou d’expositions du monde diplomatique. Les galeries accueillent habituellement un total de 8 expositions par année, chacune s’étirant sur onze semaines environ. Le programme annuel comprend des conférences et des visites-rencontres en compagnie d’artistes, ainsi qu’une exposition de la Collection d’art de la Ville d’Ottawa. Tous les deux ans, une exposition liée au Prix Karsh est présentée à la Galerie Karsh-Masson; la prochaine aura lieu en 2024.

Une galerie publique est une tribune pour l’exploration d’idées diverses. La Ville d’Ottawa expose des œuvres d’art de toutes formes qui peuvent revêtir de l’intérêt et de l’importance pour la collectivité, qui sont des véhicules d’identité et qui sont représentatives des tendances artistiques actuelles. Présentées dans l’espace public, ces expositions nous permettent d’appréhender, de comprendre et d’interpréter le passé et le présent.

La galerie est présentement fermée pour installation. L’exposition #hopeandhealingcanada (#espoiretguérisoncanada) ouvre le 30 mai.

 

(Concours terminé) Appel de propositions : expositions de 2024-2025 (Galerie Karsh-Masson et Galerie d’art de l’hôtel de ville)

(à gauche) Karina Kraenzle, Andrew Morrow, Cindy Stelmackowich – Stacks and Queues (Piles et files), Galerie d’art de l’hôtel de ville, photo : House of Common; (à droite) Norman Takeuchi – Long Division (Division longue), Galerie Karsh-Masson, photo : Ville d’Ottawa

left image shows framed artwork hung on a red wallpapered wall beside small glass covered sculptures on a concrete plinth, a glass windowed wall in the background; right image shows a colorful installation of large diptych paintings hung in the space.

Ce concours est maintenant terminé. 

Ottawa est bâtie sur un territoire non cédé de la Nation Anishinabe Algonquine. Les peuples de la Nation Anishinabe Algonquine vivent dans ce lieu depuis des millénaires. Leur culture et leur présence l’ont imprégné et l’imprègnent encore. La Ville d’Ottawa rend hommage aux peuples et au territoire de la Nation Anishinabe Algonquine. La Ville d’Ottawa rend hommage à toutes les Premières Nations, les Inuits et les Métis et leurs précieuses contributions passées et présentes à cette terre.

À propos de la Galerie Karsh-Masson et de la Galerie d’art de l’hôtel de ville

La Galerie Karsh-Masson et la Galerie d’art de l’hôtel de ville sont situées au rez-de-chaussée de l’hôtel de ville d’Ottawa, au 110, avenue Laurier Ouest. Toutes deux accessibles en fauteuil roulant, elles sont ouvertes tous les jours de 9 h à 17 h, sauf les jours fériés. L’entrée est gratuite. (Les heures d’ouverture peuvent changer en fonction des activités.)

Les artistes exposés à la Galerie Karsh-Masson et à la Galerie d’art de l’hôtel de ville sont des professionnels s’intéressant à toutes les formes d’art. Il s’agit aussi bien d’expositions solos, collectives ou itinérantes que d’expositions préparées par des conservateurs ou d’expositions du monde diplomatique. Les galeries accueillent habituellement un total de huit expositions par an, chacune s’étirant sur huit semaines environ. Le programme annuel comprend des conférences et des visites-rencontres en compagnie d’artistes et une exposition présentant la collection de la Ville d’Ottawa. Tous les deux ans, les œuvres du lauréat du Prix Karsh sont exposées à la Galerie Karsh-Masson; ce sera le cas en 2024. L’hôtel de ville est surveillé en tout temps, mais le personnel des galeries n’est pas présent chaque jour : les expositions doivent donc être autonomes et ne pas nécessiter d’entretien régulier.

Une galerie publique est une tribune pour l’exploration d’idées diverses. La Ville d’Ottawa expose des œuvres d’art de toutes formes qui peuvent revêtir de l’intérêt et de l’importance pour la collectivité, qui sont des véhicules d’identité et qui sont représentatives des tendances artistiques actuelles. Présentées dans l’espace public, elles nous permettent d’appréhender, de comprendre et d’interpréter le passé et le présent.

La Ville d’Ottawa encourage les personnes ayant une expérience vécue et une identité en tant que membre des peuples autochtones, communautés noires et autres communautés racialisées, les personnes en situation de handicap, les femmes et les personnes appartenant à un groupe sous-représenté à soumettre une proposition. Elle reconnaît la Nation Anishinabe Algonquine comme nation autochtone hôte d’Ottawa. Elle s’engage à appuyer les activités culturelles qui répondent aux appels à l’action du rapport de la Commission de vérité et réconciliation. Les artistes et les commissaires inuits, métis ou, membres des Premières Nations ou de la Nation Anishinabe Algonquine hôte, sont donc invités à présenter une proposition d’exposition. La Ville d’Ottawa accorde les mêmes droits, statuts et privilèges aux deux langues officielles.

Plans d’étage

Admissibilité

  • L’appel de propositions s’adresse aux artistes et aux commissaires professionnels, toutes formes d’art confondues. Un artiste professionnel a suivi une formation spécialisée dans son domaine artistique (pas nécessairement dans un établissement d’enseignement), est reconnu comme professionnel par ses pairs, se consacre à ses activités artistiques et a déjà exposé ses œuvres.
  • Les candidats du reste du Canada et de l’étranger sont admissibles, mais la priorité est donnée à ceux qui vivent ou ont déjà vécu dans un rayon de 150 kilomètres d’Ottawa ou qui ont des attaches avec la ville, par exemple des membres de la communauté artistique locale. Les candidats retenus devront assumer les frais d’expédition des œuvres à la galerie ainsi que les frais de déplacement et d’hébergement.
  • Les personnes ayant exposé au Corridor 45|75, à la Galerie Karsh-Masson ou à la Galerie d’art de l’hôtel de ville au cours des quatre dernières années ne sont pas admissibles.

Une seule proposition par candidat est acceptée (si l’équipe Programme d’art public reçoit plus d’une proposition de la part d’un même candidat, elle étudiera seulement la première reçue). Les employés et les représentants élus de la Ville d’Ottawa sont exclus.

Œuvres à composantes électriques

  • Toute œuvre qui présente des composantes électriques doit être inspectée par un organisme de certification ou d’évaluation accrédité avant d’être installée à la Galerie Karsh-Masson ou à la Galerie d’art de l’hôtel de ville. Une étiquette ou un sceau de certification doit lui être apposé pour indiquer qu’une inspection de sécurité indépendante a eu lieu. Cliquez ici pour consulter la liste des étiquettes et sceaux de certification acceptés.
  • Pour en savoir plus, consultez le site Web de l’Office de la sécurité des installations électriques ou téléphonez au 1‑877‑ESA‑SAFE (372‑7233).
  • L’artiste doit assumer tous les coûts de conformité à la certification.
  • Les candidats doivent fournir avec leur proposition un document attestant la conformité des œuvres concernées aux normes de l’Office de la sécurité des installations électriques (OSIE).

Honoraires

  • Les exposants recevront des honoraires d’exposition, conformément à la section 1 du barème des tarifs minimums du CARFAC et du RAAV de 2024 ou de 2025 (barème des redevances concernant les droits d’exposition et de projection – Catégorie institutionnelle I). Les commissaires d’exposition recevront aussi des honoraires.
  • Les honoraires des commissaires et d’exposition comprennent tous les services professionnels liés à la préparation, à l’installation, à la consultation, aux tâches d’écriture et à la production d’œuvres d’art associées à l’exposition.
  • Des honoraires seront versés une seule fois pour une causerie ou une visite guidée facultative par exposition présentée, conformément à la section 4 du barème des tarifs minimums du CARFAC et du RAAV de 2024 ou de 2025 (C.2.0. – Honoraires liés aux présentations et consultations, tarif fixe par demi-journée, moins de quatre heures).
  • Le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa n’assume pas les frais de déplacement, d’hébergement et de transport des œuvres, et il n’accorde pas d’indemnités journalières.
  • Toute installation complexe nécessitant de l’équipement spécial, une surveillance régulière ou un financement particulier qui dépassent le budget du Programme d’art public de la Ville est à la seule charge de l’artiste.

Procédure et critères d’évaluation

Les propositions admissibles sont toutes soumises à un comité d’évaluation par les pairs, qui se base sur les critères suivants :

  • Valeur artistique, originalité et professionnalisme;
  • Cohérence de l’échantillon d’œuvres et du texte de la proposition;
  • Pertinence et caractère approprié de la proposition par rapport à la nature largement publique des galeries;
  • Faisabilité technique et physique.

Les membres du comité d’évaluation par les pairs évaluent d’abord les propositions admissibles individuellement, puis se réunissent pour en discuter. La composition de chaque comité se fait dans une optique d’équilibre entre les divers styles, spécialisations, pratiques et philosophies artistiques, et elle représente équitablement les langues officielles, les genres, les secteurs géographiques et les communautés culturelles. Les membres sont choisis en fonction de leurs connaissances, de leur expérience, de leur impartialité, de leur objectivité, de leur éloquence et de leur aptitude à travailler en équipe. Les membres du comité, qui sont choisis par le personnel de la Ville, changent à chaque appel de propositions. Si vous souhaitez faire partie d’un comité d’évaluation par les pairs, veuillez envoyer un courriel à programmedartpublic@ottawa.ca.

Documents à fournir

Il est recommandé de lire attentivement l’appel de propositions et d’avoir en main toute l’information requise avant de commencer à remplir le formulaire de candidature en ligne.

  • Pour être complète, la demande doit comprendre les documents énumérés plus bas.
  • Les documents peuvent être en anglais ou en français.
  • Le format des fichiers doit être compatible avec Windows 10.
  • Pour sauvegarder en format PDF : ouvrir le document Word ou autre fichier texte, sélectionner la fonction Enregistrer sous ou Exporter et choisir le format PDF.

Les documents nos 2, 3 et 4 doivent être réunis dans un même fichier PDF.

1. Résumé de la proposition (80 mots maximum)
Résumez l’énoncé de la proposition. Le comité d’évaluation se référera à ce résumé pendant ses délibérations.

2. Énoncé de proposition (deux pages ou 1 000 mots maximum)

  • Décrivez le contenu et le thème de l’exposition proposée ainsi que la disposition des œuvres dans la galerie. Pour aider le comité à bien visualiser votre exposition, vous devez vous-même comprendre comment l’espace des galeries se divise (voir les plans d’étage des galeries).
  • Les duos et les groupes doivent expliquer clairement leur raisonnement et montrer qu’un fil conducteur unit les œuvres.
  • Les candidatures seront prises en compte pour les deux galeries. Si le candidat préfère une galerie plus qu’une autre, il doit expliquer pourquoi dans sa proposition. La requête ne sera pas nécessairement acceptée.
  • Vu la nature largement publique des galeries, l’exposition doit être aussi autonome que possible.
  • Toute particularité technique ou électronique concernant l’exposition doit être précisée.

3. Curriculum vitæ d’artiste (trois pages ou 1 500 mots maximum par artiste)
Si plusieurs artistes participent à la proposition, il faut fournir le curriculum vitæ de chaque personne.

4. Liste des images et des fichiers (deux pages maximum)
Énumérez les renseignements suivants pour chaque image et fichier de la demande : nom de l’artiste, titre de l’œuvre, date, matériau et support, dimensions et durée de l’œuvre (s’il y a lieu). D’autres descriptions ou renseignements sur les œuvres peuvent aussi être fournis.

5. Fichiers numériques ou contenu média temporel
Téléversez 10 images numériques ou 10 minutes de contenu média temporel (ou une combinaison des deux [maximum de 10 images et minutes en tout]) qui appuient l’énoncé de la proposition et respectent les directives ci-dessous.

  • Au moins la moitié de ces fichiers doivent correspondre à des œuvres qui feront partie de l’exposition finale si la proposition est retenue.
  • Les commissaires d’exposition, les duos et les groupes d’artistes doivent aussi s’en tenir à un maximum de 10 fichiers.
  • Si vous souhaitez inclure une combinaison d’images numériques et de fichiers média, vous devez vous en tenir à un maximum de 10 fichiers totalisant au plus 10 minutes de contenu. Une minute de contenu vidéo ou audio équivaut à une image numérique (p. ex. vous pouvez envoyer six fichiers JPG et un fichier vidéo de quatre minutes ou six fichiers JPG et deux fichiers vidéo de deux minutes).
  • Les consignes sur les noms de fichiers que vous trouverez ci-après doivent être respectées à la lettre pour que vos fichiers puissent être transférés dans notre base de données et consultés par le comité d’évaluation. En cas de non-respect de cette directive, vos fichiers pourraient être inutilisables.

Exigences pour les fichiers d’image :

  • Format JPG, 72 points par pouce (ppp), 1 Mo maximum par image.
  • Nom du fichier indiquant, dans l’ordre, le numéro correspondant à celui de la liste d’images, le titre, la date, la technique et les dimensions. Les éléments doivent être séparés par un trait de soulignement, qui ne doit pas être précédé ou suivi d’une espace. Le nom de fichier ne doit pas dépasser 150 caractères.

Nommage des fichiers :

01_Titre de l’œuvre_année_technique_dimensions.jpg

Exemples :

01_La montagne_2014_graphite, acrylique et métal_96 x 106 pouces.jpg
02_Sans titre 3_2019_impression chromogène sur papier_206 x 122 cm.jpg
03_Installation à la Galerie Karsh-Masson_2015_techniques mixtes_dimensions variées.jpg

Exigences pour le contenu média temporel :

  • Fichiers transmis par un hyperlien vers chaque fichier vidéo ou audio. Si l’hyperlien ne fonctionne pas, le contenu ne sera pas examiné.
  • Fichiers prêts à être visionnés, avec renvoi à la section que l’artiste souhaite présenter au comité (ou instructions de visionnement détaillées dans le champ de description).

Les fichiers exigeant le téléchargement ou l’installation d’un logiciel spécialisé, d’un plugiciel ou d’autres modules exécutables ne seront pas consultés. Les candidats doivent s’assurer eux-mêmes du bon fonctionnement de leurs fichiers au préalable.

Date limite et notification

Les propositions incomplètes ou en retard seront rejetées.

Le Programme d’art public enverra un courriel de confirmation aux candidats quand leur proposition aura été traitée. Si vous n’avez reçu aucune confirmation au bout de deux semaines, prière de communiquer avec nous.

La décision du comité d’évaluation par les pairs sera transmise par courriel aux candidats dans les trois mois suivant la date limite.

Les décisions sont sans appel. Étant donné le nombre de propositions reçues dans le cadre de cet appel, aucune rétroaction sur la valeur artistique du projet ne sera donnée. Si votre proposition n’est pas retenue, nous vous encourageons à tenter votre chance de nouveau!

Droits d’auteur et droits moraux

L’artiste conservera les droits d’auteur et les droits moraux de ses œuvres d’art. La Ville d’Ottawa demandera la permission de l’artiste avant de reproduire les images des œuvres à des fins non commerciales.

Confidentialité des renseignements

Les renseignements personnels contenus dans la proposition sont recueillis en vertu de la Politique d’art public approuvée par le Conseil municipal. Ils ne seront utilisés que pour l’évaluation de votre proposition et l’administration du Programme d’art public. Le personnel de la Ville d’Ottawa et les membres du comité d’évaluation par les pairs sont tenus de traiter le contenu des propositions et les délibérations de manière confidentielle. À cette fin, les membres du comité doivent faire déchiqueter leurs documents et supprimer les fichiers électroniques utilisés à la fin de la séance d’évaluation par les pairs.

Addenda

Question : Comment les frais d’exposition, les honoraires de l’artiste et les honoraires des commissaires sont‑ils répartis, et quels sont ceux qui sont couverts par la galerie et ceux qui sont couverts par l’artiste?
Réponse :
Les exposants et les exposantes recevront des honoraires d’exposition, conformément à la section 1 du barème des tarifs minimums du CARFAC et du RAAV de 2024 ou de 2025 (barème des redevances concernant les droits d’exposition et de projection – Catégorie institutionnelle I). Les commissaires d’exposition recevront aussi des honoraires.

Toute installation complexe nécessitant de l’équipement spécial ou un financement particulier dont les coûts dépassent le budget du Programme d’art public de la Ville est à la seule charge de l’artiste. Les frais de préparation, de production et de transport des œuvres d’art jusqu’à l’espace d’exposition sont à la charge exclusive de l’artiste.

Le Programme d’art public couvre les coûts de tous les produits livrables normaux de l’exposition, tels que l’impression et l’installation du lettrage de vinyle, l’impression des livrets d’exposition et l’installation et le démontage des œuvres d’art et de l’équipement. Nous prendrons en charge les frais de rédaction si l’artiste souhaite engager un rédacteur pour le texte interprétatif du livret d’exposition. Les artistes retenus au terme du concours recevront une description détaillée de ces éléments dans leur contrat et pourront également discuter des détails lors de leur réunion de suivi après cinq mois avec l’agente d’art public responsable des expositions.

Pour compenser le budget limité de notre programme, les artistes demandent souvent un financement supplémentaire auprès de divers organismes, dont la Ville d’Ottawa ou le Conseil des arts de l’Ontario, pour n’en citer que quelques‑uns.

Question : Puis‑je poser ma candidature si j’ai participé à une exposition précédente en tant que rédacteur invité?
Réponse : Oui, les personnes qui ont déjà participé à une exposition en tant que rédacteurs invités pour la rédaction du texte interprétatif du livret de l’exposition peuvent poser leur candidature. Toutefois, les personnes qui ont exposé en tant qu’artistes ou commissaires au Corridor 45|75, à la Galerie Karsh‑Masson ou à la Galerie d’art de l’hôtel de ville au cours des quatre dernières années consécutives ne sont pas autorisées à poser leur candidature.

Question : Les employés de la Ville d’Ottawa peuvent‑ils poser leur candidature?
Réponse : Non, malheureusement, tous les employés ou représentants élus de la Ville d’Ottawa, à temps plein ou à temps partiel, ne peuvent pas poser leur candidature.

Question : Pouvez‑vous préciser ce que vous entendez par « membre de la communauté artistique locale »? Mes liens avec Ottawa sont‑ils suffisants?
Réponse : La solidité de votre lien artistique avec Ottawa et votre niveau de participation à la communauté artistique locale seront évalués au cours de la phase d’évaluation par les pairs, par le biais d’une discussion avec le jury. Nous vous suggérons de décrire clairement votre lien avec Ottawa dans votre proposition.

Question : Le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa couvre‑t‑il les dépenses liées à l’expédition des œuvres d’art?
Réponse : Non, le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa ne couvre pas les dépenses liées au déplacement, à l’hébergement, à l’expédition ou au transport des œuvres d’art, et il n’accorde pas d’indemnité journalière, comme l’indiquent nos critères sur les honoraires.

Question : Le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa fournit‑il des écrans de télévision pour les expositions? Pouvez-vous fournir des renseignements techniques à ce sujet?
Réponse : Les artistes qui auront été retenus au terme du concours sont invités à utiliser l’équipement de la galerie. La galerie dispose de deux projecteurs de haute qualité, de quelques lecteurs multimédias et de nombreux téléviseurs – nous en discuterons si vous êtes sélectionné pour une exposition.

Si un artiste ou une artiste a besoin d’équipement supplémentaire, il ou elle devra se le procurer ou le louer ailleurs à ses propres frais. Toute œuvre qui présente des composantes électriques doit être inspectée par un organisme de certification ou d’évaluation accrédité avant d’être installée. Une étiquette ou un sceau de certification doit lui être apposé pour indiquer qu’une inspection de sécurité indépendante a eu lieu. Cliquez ici pour consulter la liste des étiquettes et sceaux de certification acceptés (en anglais). 

Question : Si je suis sélectionné(e) pour une exposition et que plus de la moitié de mes œuvres ont été modifiées au moment de l’exposition, est-ce acceptable?
Réponse :  Non, ce n’est pas acceptable. Comme il est indiqué dans la section « Documents à fournir » de l’appel de propositions, au moins la moitié des images/fichiers multimédias soumis dans votre candidature doivent être des œuvres d’art qui seront incluses dans votre exposition finale si votre candidature est retenue. La galerie se réserve le droit de refuser d’exposer des œuvres d’art qui ne sont pas conformes à la proposition originale de l’artiste, à sa seule discrétion, ce qui peut entraîner l’annulation ou le report de l’exposition.

Question : Comment évaluez‑vous le professionnalisme d’un artiste?
Réponse : Selon nos critères d’admissibilité, un artiste est considéré comme professionnel si ses pairs le reconnaissent comme tel. Ce choix est fondé sur leur engagement dans leur pratique, leur historique de présentation publique et leur formation artistique. La formation ne doit pas nécessairement prendre la forme d’un enseignement collégial ou universitaire – les cours d’art, les ateliers et les stages sont tous reconnus. L’évaluation du comité de pairs se fait en fonction de la solidité, de la valeur artistique et du caractère professionnel de la proposition et des documents qui y sont joints, ainsi que de la pertinence de celle ci par rapport à la galerie.

Question : Dois-je payer pour exposer mes œuvres ou suis‑je payé pour exposer?
Réponse : Vous ne devez pas payer pour exposer vos œuvres. Les exposants et les exposantes recevront des honoraires d’exposition, conformément à la section 1 du barème des tarifs minimums du CARFAC et du RAAV de 2024 ou de 2025 (barème des redevances concernant les droits d’exposition et de projection – Catégorie institutionnelle I). Les commissaires d’exposition recevront aussi des honoraires. Le Programme d’art public de la Ville d’Ottawa ne couvre pas les dépenses liées au déplacement, à l’hébergement, et au transport des œuvres d’art et il n’accorde pas d’indemnité journalière. Les installations complexes de toute nature nécessitant un équipement spécial, une surveillance régulière ou un soutien spécifique dépassant le budget du Programme d’art public de la Ville d’Ottawa relèvent de la seule responsabilité de l’artiste.

Question : Comment puis‑je soumettre des images de mes œuvres?
Réponse : Vous pouvez photographier, photocopier ou scanner vos œuvres d’art, selon ce qui vous convient le mieux. Soumettez ces fichiers en format JPEG et en respectant nos normes en matière de format des images, tel qu’elles sont indiquées dans l’appel de propositions. Si vous avez besoin d’aide pour remplir votre demande, veuillez envoyer un courriel à l’adresse programmedartpublic@ottawa.ca ou téléphoner au 613‑580‑2424, poste 14167.

Question : Y a‑t‑il des exigences relatives aux dimensions des œuvres d’art?
Réponse : Il n’y a pas d’exigences relatives aux dimensions des œuvres d’art, tant qu’elles peuvent tenir dans l’espace de la galerie. Voir les plans de la galerie ci dessous pour plus d’informations à ce sujet :

Les œuvres d’art d’une exposition peuvent être de dimensions différentes, tout comme elles peuvent être variées en termes de médias, d’approche, etc.

Question : Y a-t-il des thèmes qui se prêtent mieux à une exposition à la Galerie Karsh Masson, à la Galerie d’art de l’hôtel de ville ou au Corridor 45|75? Y a-t-il des thèmes qui ne sont pas autorisés?
Réponse :
La Ville ne censure pas les artistes. Les candidats peuvent présenter des travaux couvrant n’importe quel thème, qui seront ensuite évalués par le comité de sélection. En tant qu’espaces accessibles et publics, nous nous efforçons de respecter la diversité du public des galeries. Par exemple, les sujets présentant de la nudité seront accompagnés d’un avertissement à la discrétion des visiteurs. 

Question : Quels sont les délais à respecter pour les expositions sélectionnées?
Réponse : 
Les calendriers des expositions sont déterminés à un stade ultérieur du processus (après la sélection) et sont fondés sur de nombreux facteurs. Les artistes/commissaires sélectionnés seront informés des dates de leur exposition bien avant le début de celle ci. Si vous avez une saison d’exposition préférée, veuillez la sélectionner à l’aide du formulaire en ligne. Bien que les responsables du programme fassent tout en leur pouvoir pour accorder aux artistes la saison d’exposition souhaitée, aucune garantie ne peut être offerte en raison des exigences du calendrier.

Les galeries accueillent habituellement un total de 8 expositions par an, chacune s’étirant sur onze semaines environ.

Question : Si mon exposition est sélectionnée, dois-je me rendre en personne dans l’espace de la galerie à certaines heures, et dois je être présent(e) lors de la livraison des œuvres d’art, de l’installation, etc.?
Réponse : 
Les artistes et les commissaires sélectionnés s’engagent à être présents aux dates d’installation et de démontage. Les artistes sont également responsables de la livraison et de la récupération de leurs œuvres dans l’espace de la galerie. Les délais de livraison et de désinstallation des œuvres d’art peuvent être fixés dans les mois précédant la date de début de l’exposition.

Coordonnées

La Galerie Karsh-Masson et la Galerie d’art de l’hôtel de ville sont gérées par l’équipe du Programme d’art public de la Ville d’Ottawa.
programmedartpublic@ottawa.ca
613‑580‑2424, poste 14167

Des formats accessibles et des aides à la communication sont disponibles sur demande. Si vous ne parvenez pas à consulter des documents ou si vous avez besoin d’un autre format, veuillez remplir le formulaire de demande de documentation en formats accessibles.

Programme d’art publicFormulaire d’abonnement au bulletin d’information

En vous abonnant au bulletin d’information, vous recevrez en un seul endroit les appels aux artistes et les annonces sur la Collection d’art de la Ville d’Ottawa, les commandes d’art public et les expositions de la Galerie Karsh-Masson, de la Galerie d’art de l’hôtel de ville et du Corridor 45|75.